Le crâne maudit de la ferme Tunstead

La ferme de Tunstead possède un crâne nommé Dickie qui a connu sa renommée au 19e siècle. Le nom semble étrange dans cette légende suggérant que le crâne est en fait celui d’une femme, qui a été assassinée dans la maison. Avant de mourir, elle a réussi à laisser échapper que son souhait était que ses restes restent dans la maison pour toujours.

Au fil des ans, le squelette a été progressivement perdu jusqu’à ce qu’il ne reste que le crâne, et la tradition a grandi que si le crâne était retiré, toutes sortes de choses iraient mal à la ferme.

Les récits du 19e siècle suggèrent également que la ferme était hantée par l’esprit de la femme qui était considérée comme une sorte de personnage gardien. L’autre histoire est que le crâne appartient à Ned Dixon, d’où Dickie, qui a été assassiné à la ferme par son cousin à son retour d’une guerre sans nom dans des régions étrangères.

Le crâne aurait également été volé, où les voleurs ont été en proie à des troubles si effrayants qu’ils l’ont rendu à la ferme. Avec d’autres crânes hurlants, un propriétaire aurait provoqué sa colère en l’enterrant, obligeant inévitablement à le retourner à la ferme pour rétablir la paix.

Tunstead Farm aujourd’hui

Tunstead Farm House est à environ un mile et demi de Chapel-en-le-Frith, dans le Derbyshire et ne se distingue des innombrables autres fermes anglaises que par le fait qu’il possède le crâne le plus excentrique.

John Hutchinson, publié en 1809, fait remarquer que ce crâne, bien que populairement connu par les cognomens masculins peu respectueux de Dickie, a toujours été dit être celui d’une femme. Pourquoi il aurait dû être baptisé avec un nom appartenant au sexe masculin semble quelque peu anormal; encore, pas plus merveilleux que beaucoup, sinon tous, de ses farces et services très singuliers.

Énumérer tous les détails des actes et actes incalculablement utiles de Dickie constituerait une merveille; mais pas une croyance passée étonnant, car des centaines d’habitants de la localité à des kilomètres à la ronde ont une foi pleine et ferme en ses performances mystiques.

Crâne humain

On ne sait pas depuis combien de temps il est situé dans la maison actuelle; dont le corps dans la chair était un membre est tout aussi mystérieux. On raconte que l’une des deux co-héritières résidant ici a été assassinée et qui a déclaré, dans ses derniers instants, que ses os devraient rester à cet endroit pour toujours. On dit en outre que le crâne ne semblait pas, quelques années auparavant, le moins pourri.

On pense que si le crâne est retiré, tout sur la ferme ira mal. Les vaches seront sèches et stériles, les moutons ont la pourriture et les chevaux tombent, se brisent les genoux et se blessent autrement.

La partie la plus amusante de la superstition liée à Dickie est lorsque le London and North-Western Railway à Manchester était en cours de construction, les fondations d’un pont ont cédé dans le sable et les tourbières cédant sur le côté du réservoir et après plusieurs tentatives de construction le pont ayant échoué, il a été jugé nécessaire de dévier la route et de la passer sous la voie ferrée sur un terrain plus élevé.

Ces échecs d’ingénierie ont été attribués à l’influence malveillante de Dickie, mais lorsque la route a été détournée, elle a été franchie avec succès, car elle n’était plus sur le territoire de Dickie.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *