L’histoire effrayante de l’arbre du diable dans le New Jersey

Dans un champ ouvert près de Bernards Township, New Jersey, se trouve un vieux chêne. L’arbre lorsqu’il se tient avec une robe moindre de feuilles dans les mois les plus froids prend une apparence assez sinistre. La légende raconte que cet arbre, maudit des âmes de ceux qui sont morts de ses branches, ne doit pas être dérangé.

Autour du tronc se trouve une clôture grillagée qui empêche les gens de faire leur marque. Si vous regardez à travers la clôture, vous pouvez voir les nombreuses coupures, marquées dans l’écorce et le bois des centaines, peut-être des milliers, de balançoires de hache par ce destin tentant.

Certaines de ces coupes sont assez profondes et plus d’une fois, il semble que les dents d’une tronçonneuse aient mordu jusqu’au bois de cœur, mais personne n’a réussi à le couper, l’arbre poussant toujours fort malgré ses blessures.

Une histoire, une légende, raconte que quiconque tentera d’abattre l’arbre sera maudit – des blessures et la mort viendront pour eux sous la forme d’un accident de voiture.

L’autre sanction pour avoir marqué l’arbre avec une lame concerne une camionnette noire qui poursuit le contrevenant. Les gens croient que ce véhicule est conduit par un démon ou peut-être le diable lui-même.

Le camion apparaît de nulle part, pourchassant ceux qui osent souiller l’arbre, hors du paddock et sur la route, avant de disparaître pour attendre le prochain groupe de gens courageux (ou stupides).

L’arbre du diable en 2016

Cela ressemble à un film d’horreur classique, mais nombreux sont ceux qui prennent au sérieux certaines parties de la légende, en particulier les histoires concernant la façon dont l’arbre est devenu maudit.

Plus tôt dans son histoire, le canton de Bernard comptait un assez grand nombre de membres du KKK. Comme pour le style de l’organisation, ils lynchaient parfois des hommes et des femmes (éventuellement des enfants) de la population afro-américaine.

À cette époque, la zone près de l’arbre était beaucoup plus isolée et éloignée du centre de population de la ville. C’était des branches de ce vieux chêne que les gens étaient pendus par le cou jusqu’à leur mort.

Comme l’arbre était si loin du canton, les corps n’ont peut-être pas été coupés depuis un certain temps, se balançant lentement d’avant en arrière dans la brise, jusqu’à ce que la police soit informée ou qu’un gentil passant se mette au travail.

Les médiums croient que c’est l’énergie sombre de ces événements qui a donné à l’arbre sa malédiction.

Plusieurs suicides auraient également eu lieu dans les branches de l’arbre, dont celui d’un homme qui a assassiné toute sa famille puis s’est pendu.

La branche suspendue qui a poussé horizontalement hors de l’arbre existait jusqu’à récemment lorsqu’elle a été enlevée dans le but de réduire le besoin des personnes qui pénètrent dans le champ de visiter ce morceau macabre de la tradition locale.

Plusieurs fois, des mannequins et des mannequins ont été suspendus à la branche, créant un site très inquiétant pour les passants, en particulier pour ceux qui ont entendu les histoires.

Certaines personnes qui ont pris le risque, généralement sur un défi, de grimper à l’arbre disent avoir entendu des bruits comme si des gens essayaient de se gratter et de marteler loin de l’intérieur.

Ceux qui ont pris un souvenir de l’arbre, cassant un morceau d’écorce et en coupant un morceau, racontent des événements encore plus curieux, se réveillant pour trouver un vieil homme debout au pied de leur lit, voyant des silhouettes sombres sortir de la coin de leurs yeux ou pire encore leurs mains devenant noires pendant un certain temps avant de revenir à la normale.

Les plans du canton pour développer le terrain où se trouve l’arbre auraient pu nécessiter son retrait, mais le canton a décidé de protéger l’arbre et de le garder intact. En 2007, un panneau a été affiché sur le site indiquant qu’il est ouvert au public. L’arbre du diable était entouré d’une clôture grillagée suite au vandalisme

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *