Annabelle, la maison du mal : Un étrange tournage pour Mckenna Grace (Judy Warren)

Ce samedi 11 juillet 2020 à 21h05, Canal plus a diffusé Annabelle : la maison du mal. Le tournage a été secoué par des phénomènes étranges et inexpliqués…

L’histoire est axée sur 1971. Ed et Lorraine Warren, spécialistes des maisons et objets hantés, se voient confier Annabelle. La poupée, appartenant à Debbie et Camilia, est étrangement liée à des événements violents. Après avoir été confrontés à un accident de la route, Ed et Lorraine se perdent dans des conditions inexpliquées. Ils comprennent qu’Annabelle sert de repère à des phénomènes inquiétants.

Annabelle échoue au million

Annabelle : la maison du mal, sortie en 2019, est le septième volet de la trilogie Conjuring et le troisième centré sur la poupée maléfique. En France, le film n’a pas atteint le cap symbolique du million de curieux au box-office. Il a été vu par une moyenne de 952.000 spectateurs dans les salles obscures. La presse ne s’est montrée très tendre envers le long-métrage de Gary Dauberman.

Des histoires paranormales…

En coulisses, le tournage d’Annabelle : la maison du mal a été secoué par des événements inexpliqués. Le banc du piano, placé dans la pièce des souvenirs, a été déplacé à de nombreuses reprises en pleine nuit alors que le studio était inoccupé et fermé à clé.

McKenna Grace, fille de fiction des Warren, quant à elle, a enchaîné les déconvenues. Elle a été frappée par une panne de courant mystérieuse dans sa loge, a eu un saignement de nez uniquement interrompu par son départ du plateau et a assuré avoir vu un fantôme. De quoi entretenir le mythe…

Source : TOUTELATELE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *