Le cas bizarre de la Belle au bois dormant suédoise

Karolina Olsson était une fille normale de 14 ans qui vivait une vie simple avec sa famille sur la petite île d’Oknö, juste au large de la côte est de la Suède dans la mer Baltique.

 Karolina, sa mère, son père et ses cinq frères et sœurs ont vécu une vie spartiate d’agriculture et de pêche dans leur petit hameau bien éloigné du reste du monde, et il est très probable qu’elle aurait simplement disparu dans l’histoire comme un visage inconnu si elle étaient pour une étrange série d’événements qui la placeraient dans un sommeil de 32 ans pendant lequel elle vieillirait à peine et qui n’a jamais été suffisamment expliquée. Voici la véritable histoire de la Belle au bois dormant d’Oknö.

Cela commença un jour de février 1876, lorsque Karolina rentrait chez elle et décida de traverser une rivière gelée. Elle a apparemment glissé et s’est cogné la tête assez fort, certains rapports disant même qu’elle était tombée à travers la glace dans l’eau glaciale en contrebas, mais elle était assez bien pour se lever et retourner au modeste cottage d’une pièce de sa famille. Son père l’a examinée, et bien qu’elle ait eu des entailles et des ecchymoses, Karolina semblait aller bien à l’époque. Cependant, dans les jours à venir, elle se plaindrait de maux de tête intenses et d’un mal de dents croissant et incessant qui ne disparaîtrait pas. Fait intéressant, les parents superstitieux n’ont pas associé cela à sa chute, mais plutôt au travail de sorcellerie, et vu qu’ils étaient dans une région éloignée et trop pauvres pour se permettre de l’aide, ils l’ont simplement envoyée au lit pendant qu’ils trouvaient quoi faire . Pourtant étrangement,

Lorsque Karolina ne pouvait pas être réveillée, sa famille désespérée a eu recours à diverses méthodes pour essayer de la faire se réveiller, notamment en la poussant avec des aiguilles ou en les insérant sous ses ongles, et des flammes nues contre sa peau, mais rien de tout cela n’a fonctionné ou provoqué. aucune réaction du tout. Pendant ce temps, au fil des jours, ils ont forcé à nourrir leur fille deux verres de lait et de sucre par jour, et lorsqu’ils ont finalement demandé à un médecin de la regarder, il leur a dit qu’elle était dans une sorte de coma. mais pourquoi était-on deviné. Le médecin s’est tenu au courant de l’affaire, et alors que les mois s’étalaient sur un an et que la fille continuait son sommeil, il a imploré la communauté médicale d’essayer de comprendre ce qui se passait. D’autres médecins se sont dirigés vers l’île isolée pour voir Karolina par eux-mêmes, et il a été noté que ses cheveux et ses ongles ne semblaient pas avoir poussé pendant tout l’épisode, et qu’elle n’avait pas vraiment perdu de poids malgré sa subsistance avec seulement deux verres de lait par jour. En fait, elle était étonnamment en forme, ses muscles ne semblaient pas vraiment s’atrophier du tout. C’était comme si Karolina était dans une sorte d’animation suspendue.

En juillet 1882, six ans après son sommeil mystérieux, Karolina dormait toujours et ses parents inquiets et accablés l’ont hospitalisée dans la ville d’Oskarshamn, où les médecins ont essayé de la faire revivre avec une électrochoc en vain. Les médecins frustrés lèveraient les mains et lui diagnostiqueraient un trouble neuropsychiatrique grave appelé «démence paralytique», également connue sous le nom de paralysie générale de la démence folle ou paralytique, mais personne ne pouvait en être sûr, et il est peu probable qu’elle en souffre réellement. . On a dit à la famille qu’il n’y avait pas grand chose à faire à part attendre et espérer le meilleur. Et ainsi ils ont attendu, et ont attendu encore. Les années ont passé, les saisons ont changé, le monde a évolué autour d’eux, des membres de la famille sont décédés et Karolina a dormi, gémissant ou se retournant parfois, et même somnambule ou marmonnant dans son sommeil à l’occasion, mais ne se réveillant jamais complètement. La seule fois où elle a montré une véritable réaction au monde extérieur, c’est quand elle a été vue pleurer lorsque son frère est décédé en 1907, mais elle l’a fait même alors qu’elle restait dans son étrange état comateux.

La mère de Karolina mourrait également au cours de cette épreuve, et un soignant à plein temps a été embauché pour s’occuper d’elle. Cette femme de chambre était déconcertée par le fait que les cheveux de Karolina semblaient toujours propres et qu’ils ne poussaient jamais, pas plus que ses ongles. Elle a également remarqué que parfois, quand elle partait et revenait, des morceaux de bonbons qu’elle avait apportés avec elle manquaient, ce qui la conduisait à se méfier de tout cela. Pourtant, Karolina ne se réveillerait jamais de son sommeil, peu importe ce que quelqu’un faisait. Après des années, il était également assez étrange que la femme ne semble pas vieillir normalement, paraissant beaucoup plus jeune qu’elle n’aurait dû, comme si tout son métabolisme avait été ralenti. Cela allait durer 32 ans, jusqu’au jour où elle se réveillera soudainement.

Karolina Olsson

Le 3 avril 1908, Karolina s’est soudainement et sans prévenir mise au lit et a commencé à pleurer. La femme de chambre entra dans la pièce en s’attendant à ce que ce soit juste un autre épisode de somnambulisme, mais fut étonnée de voir que Karolina était éveillée, éveillée et regardant la pièce avec confusion. La famille fut aussitôt appelée à son chevet, mais la jeune femme semblait ne pas reconnaître ses frères maintenant adultes, et était dans un état de choc et de panique. Au cours des jours suivants, elle n’a pas dit grand-chose et a montré une réaction presque douloureuse à la lumière du soleil, mais avec quelques difficultés, elle a recommencé à parler. Lors de l’interrogatoire, il a été constaté qu’elle n’avait aucun souvenir de quoi que ce soit depuis qu’elle était tombée dans son long sommeil, à l’exception de rêves et de cauchemars à moitié rappelés, et lorsque les médecins l’ont examinée, ils étaient perplexes qu’elle ne semblait avoir aucun effet secondaire négatif d’être alitée pendant des décennies, et que même si elle était techniquement à la fin de la quarantaine, elle ressemblait davantage à une vingtaine d’années. Elle a été soumise à des tests mentaux par des psychiatres et s’est avérée avoir la pleine possession de ses capacités cognitives et de son intelligence, même si elle avait du mal à s’adapter au monde qui avait tellement changé autour d’elle.

La nouvelle est sortie de ce que les médias appelaient le Soverskan på Oknö, ou «Le dormeur d’Oknö», et Karolina devint bientôt une petite célébrité. Bien sûr, il y avait des sceptiques. Après tout, comment une femme pourrait-elle rester endormie au lit pendant plus de trois décennies sans effets néfastes à montrer et n’ayant subsisté qu’avec deux verres de lait sucré par jour? L’idée était que sa famille avait été dedans, et tout ce truc de sommeil perpétuel avait été une ruse pour la garder cachée du monde. Une autre idée avancée par le psychiatre suédois Harald Fröderström était qu’elle avait souffert d’une sorte d’état de psychose profonde plutôt que d’une hibernation complète, mais cela n’expliquait toujours pas pourquoi elle avait l’air si incroyablement jeune. Karolina finirait par mener une vie contente et normale jusqu’à sa mort en 1950 à l’âge de 88 ans, insistant toujours sur le fait que tout était vrai et emportant avec elle tous les secrets qu’elle avait dans la tombe.

Nous devons nous demander ce qui est arrivé à Karolina Olsson? Fait intéressant, il y a eu d’autres cas similaires au sien, mais pas aussi dramatiques. En 2012, une adolescente britannique de 15 ans du nom de Stacey Comerford est tombée dans un sommeil profond dont elle ne se réveillerait pas pendant 2 mois. La cause a été supposée être une condition connue sous le nom de syndrome de Kleine-Levin ou syndrome de la Belle au bois dormant, mais elle est encore mal comprise. Olsson souffrait-il peut-être d’un cas particulièrement spectaculaire de cela? Comment expliquer sa capacité à en sortir sans effets significatifs sur la santé mentale ou physique ou son manque de vieillissement pendant l’épreuve? Nous ne le saurons probablement jamais, et le cas de la Belle au bois dormant suédoise reste une bizarrerie historique inexpliquée et une merveille médicale possible pour laquelle nous ne pourrons peut-être jamais comprendre ou avoir les réponses.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MYSTERIOUSUNIVERSE

NOUVEAU, découvrez le FORUM : https://www.preuvesduparanormal.fr/forum/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *