L’histoire vraie du Poltergeist de Linvington

La ferme Adam Livingston à Middleway est devenue un lieu à la fois de peur et de curiosité en 1797, lorsque les gens sont venus voir le «Livingston Wizard» exécuter son étrange magie.

Des plats sont tombés des armoires et se sont brisés sur le sol, des incendies et des lanternes sont sortis sans personne près d’eux, les choses ont volé dans la maison par leur propre pouvoir, l’argent a disparu, le bétail a disparu et est mort et d’étranges cris et cloches ont été entendus autour de la ferme.

Une après-midi. Livingston a vu un homme arrêté sur la route avec un chariot. Le coéquipier a demandé à Livingston de retirer la corde qui était tendue sur la chaussée.

Quand il a dit qu’il n’y avait pas de corde, le chauffeur l’a frappée avec colère avec son couteau…. mais la lame n’a traversé rien. Un autre wagon est arrivé en même temps et ce conducteur a également vu la corde mais il n’a pas pu la couper non plus. Finalement, Livingston les a convaincus de passer à autre chose.

Peu de temps après, les événements étranges ont pris une autre tournure. Jour et nuit, la famille a entendu le bruit des cisailles dans la maison, coupant constamment avec un bruit métallique irritant. Les objets autour de la maison ont commencé à être mystérieusement coupés en morceaux… vêtements, couvertures, selles, chaussures, bottes, tout ce qui pouvait être coupé était ciselé en formes étranges en spirale.

Un visiteur de la maison a enveloppé son bon bonnet de soie dans un mouchoir avant d’entrer dans la maison. Quand elle est partie, elle a ouvert le mouchoir et a découvert que le bonnet avait été coupé en rubans… mais le mouchoir n’avait jamais été touché.

Un autre visiteur, un tailleur de Middleway, a prévu d’exposer les histoires comme une fraude. Il se dirigea vers la maison, portant un costume qui était enveloppé dans un paquet de papier sous son bras. Il entendit le bruit des cisailles, mais ne vit rien. Quand il a déballé le papier intact, il a constaté que le costume à l’intérieur avait été coupé en morceaux.

Qu’est-ce qui a déclenché ces événements étranges dans la maison? On pense qu’ils ont été liés à une nuit orageuse de 1794 lorsqu’un étranger est apparu à la porte de la maison Livingston et a demandé un abri.

La famille l’a accueilli et l’a nourri mais au milieu de la nuit, Adam Livingston entend d’étranges bruits de respiration sifflante et haletante. L’étranger toussait violemment, et était à peine capable de parler, mais il a réussi à demander à son hôte de convoquer un prêtre… l’homme s’est rendu compte qu’il était en train de mourir.

Livingston, étant un fervent luthérien, ne connaissait aucun prêtre dans la région et d’ailleurs, il avait toujours juré qu’aucun prêtre catholique ne mettrait jamais le pied sur sa propriété! Dans la nuit, l’inconnu est mort et le lendemain matin, des voisins ont aidé Livingston à enterrer l’homme dans un coin de sa propriété. Une petite croix a été érigée sur la tombe.

Le phénomène bizarre a commencé quelques heures seulement après l’enterrement et se poursuivra pendant des années.

L’histoire de la hantise a acquis une renommée dans la région et le fantôme est devenu connu sous le nom de « The Livingston Wizard ». La famille a été en proie aux événements pendant des années et Livingston a imploré son ministre de mener un exorcisme sur la propriété.

Le pasteur luthérien a échoué, tout comme un ministre épiscopalien et trois méthodistes. Une nuit, Livingston a rêvé d’un homme qui, selon une voix, pourrait l’aider. C’était un prêtre catholique du nom du père Dennis Cahill. Des amis de Shepherdstown ont aidé à retrouver l’homme et il est venu à la ferme Livingston.

Le père Cahill a béni la maison avec de l’eau bénite et en se retournant pour partir, une sacoche d’argent qui manquait depuis plus d’un an est soudainement apparue et est tombée sur le seuil de la porte. Tout semblait fini enfin…. mais ce n’était pas le cas. Les manifestations recommencèrent bientôt.

À ce moment-là, l’histoire s’était répandue jusqu’à Baltimore et le diocèse catholique y envoya le père Dmitri Gallitzin enquêter. Après avoir vécu avec les Livingston pendant trois mois, il a recommandé un exorcisme. Le père Cahill est retourné à la maison et les deux prêtres et toute la famille ont prié pour que l’esprit quitte la maison. L’horreur était enfin terminée.

Livingston était si reconnaissant qu’il s’est converti au catholicisme et, en 1802, a cédé 40 acres de sa succession à l’église. En 1978, une retraite religieuse appelée Priest Field Pastoral Center a été construite sur le terrain.

Mais les événements étranges du passé ont-ils vraiment pris fin? Certains disent qu’ils ne l’ont pas fait … Un prêtre qui dirigeait un groupe de touristes de la retraite s’est vu couper ses lunettes à monture métallique en deux par une force invisible et les touristes qui ont visité le site ont signalé des sangles d’appareil photo, des sacs à main, des vêtements et d’autres articles. été mystérieusement coupé en morceaux.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

NOUVEAU : Découvrez le Forum ici : https://www.preuvesduparanormal.fr/forum/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *