Flimmern-Geists : Découvrez ces sombres personnages ténébreux

Les mots «Flimmern» et «Geist» sont d’origine germanique et se traduisent par Flicker-Spirits ou Flicker-Guides. Ce phénomène inexpliqué a été décrit pour la première fois par l’alchimiste Jakob Bohme au 16ème siècle comme la capacité de voir des personnages sombres du coin de l’œil.

En général, ces êtres clignotent dans et hors de la vision périphérique d’une personne et semblent être humanoïdes, sombres et agiles. La vérité est que presque toutes les personnes vivantes ont à un moment donné vu une ombre se déplaçant rapidement juste au bord de leur vision et se sont tournées pour regarder mais n’ont rien vu de plus.

Ces observations sont le plus souvent accompagnées de frissons, de frissons et d’une sensation que quelque chose d’étrange s’est produit. Les scientifiques sont prompts à suggérer que ce phénomène n’est qu’un «truc des yeux» mais ne parviennent pas à expliquer à la fois comment et pourquoi.

Il est possible que ces apparitions inexpliquées ne soient que des hallucinations du cerveau qui tente de déchiffrer le bord de la perception visuelle, mais d’autres pensent que c’est dans cette zone marginale que l’œil et l’esprit sont capables de percevoir une autre dimension plus paranormale.

Voici ce que les témoins oculaires écrivent:

«Récemment, j’ai eu plusieurs incidents réguliers de voir quelque chose bouger dans le coin de mon œil. On a l’impression que quelque chose de noir / d’ombre passe rapidement à un niveau légèrement au-dessus du sol. Je tourne toujours la tête avec surprise mais il n’y a jamais rien là-bas. Cela se produit à des moments différents, souvent au milieu de la journée.

«Je n’y avais pas trop réfléchi jusqu’à ce que mon neveu, qui est dans la vingtaine et vit dans la maison avec moi, mentionne qu’il voit exactement la même chose. Nos descriptions étaient à peu près identiques. Nous avons un chat mais ce n’est pas elle. C’est assez évident quand elle est là! De plus, il n’y a jamais de bruit ou de perturbation des objets à proximité, etc.

Je ne ressens rien de négatif venant de ces ombres. , – a écrit Richard dans un forum.

Et immédiatement les commentaires suivants sont apparus:

«Quand j’avais 17 ans, j’ai commencé à voir exactement la même chose! Au début, je pensais que c’était une forme de migraine, mais quand j’ai (rarement) une migraine, je vois des lumières clignotantes blanches et bleues, rien de tel que la petite ombre noire qui traverse la pièce dans ma vision périphérique.

«Les observations sont devenues de plus en plus fréquentes jusqu’à ce que ma meilleure amie soit impliquée dans un grave accident de voiture qui a tué son petit ami. Puis ils se sont arrêtés. Jusqu’à quelques années plus tard, j’ai recommencé à le revoir. Cela devenait de plus en plus fréquent jusqu’à ce que mon groupe d’amis et mon petit ami très soudés se séparent.

«Pas vraiment tragique comme la première fois mais c’était quand même écrasant pour moi émotionnellement. Des années plus tard, tout récemment comme c’était le cas l’année dernière, j’ai commencé à voir cette petite ombre noire traverser ma vision périphérique.

«Notre chien est tombé soudainement et inopinément très malade et a dû être euthanasié. Je n’ai jamais pleuré aussi fort de ma vie à sa mort, nous avons tellement aimé ce chien! Maintenant, si jamais je le revois, je serai sûr de me préparer à tout ce qui va arriver » , – a ajouté une autre personne.

Ces esprits vacillants sont souvent décrits comme étant masqués, mais ceux qui se sont entraînés à observer ce phénomène décrivent simplement un contour flou qui peut facilement être confondu avec des vêtements sombres.

Dans la culture et la superstition de la fin du XVIe siècle, ces Flimmern-Geists étaient largement associés à la mort et pourraient bien avoir donné naissance à l’image populaire du «Grim Reaper», la personnification de la mort – une silhouette sombre à capuchon qui scintillait dans et hors de la vision d’une personne peu de temps avant sa mort.

Il existe une école actuelle de pensée occulte qui propose que ces «fantômes scintillants» soient en quelque sorte les guides qui mènent l’âme d’une personne vers l’au-delà.

La réalité est que personne ne sait vraiment pourquoi ni comment les individus voient ces choses, mais il ne fait aucun doute que des millions de personnes le font. En fait, tellement d’humains les voient qu’ils les traitent comme une seule de ces choses qui, vous savez, arrivent tout simplement.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *