Un homme a été retrouvé errant dans un cimetière des mois après ses funérailles

Un habitant du village égyptien de Kafr Al-Khosar dans le gouvernorat de Sharhiyah a été retrouvé errant dans un cimetière quatre mois après ses propres funérailles, rapporte Arab News.

Le professeur Muhammad el-Gammal, 40 ans, souffrait de maladie mentale et quittait souvent son domicile. Parfois, il a disparu jusqu’à un mois.

En janvier, El Gammal a de nouveau disparu. La famille l’a recherché sans succès jusqu’à ce qu’un parent travaillant dans un hôpital local les appelle. Il a déclaré que le corps de l’inconnu avait été transporté à l’hôpital et que les proches de la personne disparue étaient allés s’identifier.

Tous les proches ont identifié El Gammal comme décédé. Un échantillon d’ADN a été prélevé, mais la famille n’a jamais reçu le résultat du test. Les funérailles ont eu lieu le 21 mars.

Le week-end dernier, un groupe de jeunes a découvert El Gammal errant dans le cimetière. L’homme a été emmené au poste de police le plus proche.

Comment une personne a réussi à sortir du cercueil enterré est encore inconnue.

La police émet l’hypothèse que la famille a confondu le parent et enterré une autre personne. Dans un proche avenir, les fonctionnaires du gouvernement déterreront le cercueil pour voir s’il y a quelqu’un là-bas.

Auparavant, il a été rapporté qu’un habitant de la ville chinoise de Chongqing était rentré vivant chez lui deux mois après sa propre crémation et enterrement. Sa famille a demandé une compensation à l’hôpital pour avoir confondu le patient avec un autre résident de Chongqing.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *