Le pouvoir de l’arbre de Rowan volant, malheur des sorcières

Pourquoi certaines plantes ont-elles été élevées de la simple utilité à la révérence dans la conscience collective de diverses populations de cultures différentes? Cette élévation de l’usage purement physique au royaume du sacré est évidente dans de multiples cultures.

La fleur de lotus a été utilisée comme symbole pour la source du Brahma qui a jailli du nombril de Vishnu après que le mot sacré Ohm ait été prononcé dans l’histoire de la création de l’hindouisme. Le chêne était associé à Thor comme décrit dans les contes des Scandinaves. Le chêne était également considéré comme sacré par les druides. Cela est évident dans les légendes des sacrifices de taureaux blancs qui ont été faits sous les branches souvent expansives de spécimens matures de chênes. Cette élévation s’est également produite avec ce qui est peut-être une plante moins connue, le sorbier,

Qualités de l’arbre Rowan

Quelle qualité ou trait a élevé cet arbre dans l’esprit des gens? L’arbre Rowan ( Sorbus aucuparia ) également connu sous le nom de sorbier européen, arbre de sorcière ou bois de sorcière, a été utilisé pour faire des confitures, des vins et des bières. Il peut atteindre 15 m de haut et vivre jusqu’à 200 ans. Les produits comestibles mentionnés ci-dessus sont fabriqués spécifiquement en utilisant les baies rouges acidulées, qui seraient riches en vitamine C et en d’autres composés bénéfiques.

Rituels de l’arbre Rowan

Cette espèce particulière a également été signalée pour avoir des qualités supplémentaires qui ont entraîné une élévation similaire de l’utilisation quotidienne. Il aurait été utilisé pour la sculpture de bâtons runiques par les Scandinaves. Il a également été dit avoir été utilisé pour conjurer les effets de la sorcellerie et d’autres influences néfastes et éthérées. En fait, il a été dit que tant de respect a été donné à l’arbre de sorbier qu’il était tabou de l’utiliser à d’autres fins que rituelles.

En outre, certains ont affirmé que l’on croyait que lors de la récolte du bois d’un sorbier, un couteau ou une lame ne devrait pas être utilisé. Il existe également des légendes selon lesquelles le bois ne devrait être récolté que certains jours pour maximiser les effets; plus à ce sujet plus tard. L’utilisation du sorbier a été signalée comme une protection pour le bétail dans The Golden Bough de Sir James Frazer .

Les gens croyaient que ce soir-là et cette nuit (Beltane), les sorcières étaient à l’étranger et occupées à lancer des sorts sur le bétail et à voler le lait de vache. Pour contrecarrer leurs machinations, des morceaux de sorbier et de sorbier, mais surtout de sorbier, ont été placés au-dessus des portes des poulaillers, des feux ont été allumés par chaque fermier et chaque fermier.

Le bois d'arbre Rowan a été utilisé pour sculpter des bâtons de runes et pour des rituels.

Le bois d’arbre Rowan a été utilisé pour sculpter des bâtons de runes et pour des rituels. Écorce d’arbre Rowan. (debs-eye / CC BY NC ND 2.0 )

Deux modes de protection supplémentaires liés à cet arbre ont été proposés par d’autres sources. La pratique consistant à apposer deux brins de bois de sorbier avec une ficelle rouge en forme de croix a été signalée comme une pratique courante dans certaines parties de l’Écosse. Ce charme serait alors porté ou contenu dans une poche. Cela a été utilisé en conjonction avec une chanson qui accompagnait le charme pour aider à la protection contre les sorts et autres influences de la sorcellerie. D’autres croyaient qu’un bâton en bois de sorbier éloignait les esprits de la forêt du mirador sylvestre.

Une croix d'arbre Rowan originaire d'Écosse, donnée à un musée en 1893 mais datant de beaucoup plus tôt.

Une croix d’arbre Rowan originaire d’Écosse, donnée à un musée en 1893 mais datant de beaucoup plus tôt. Crédit: Le Pitt Rivers Museum à Oxford.

Baies de Rowan et pentagrammes

Les caractéristiques physiques pourraient-elles suffire à faciliter ces croyances? Certains ont dit que, puisque les extrémités des baies semblent avoir la forme du pentagramme  , c’était peut-être la raison du lien entre l’arbre de sorbier et la protection. L’ancien symbole du pentagramme peut être trouvé dans l’iconographie de plusieurs civilisations; certains qui peuvent ne pas avoir été reliés par des routes commerciales ou influencés par des invasions ou d’autres modes de transfert.

Il a été observé dans les cultures de tous les continents habitables. Il est généralement connu pour être utilisé dans la Wicca comme moyen de protection lors de certaines opérations magiques. Cela a peut-être été transmis par les rituels des druides – dont certains ont fortement supposé être la source de certaines pratiques wiccanes modernes.

Les marques dans les baies de Rowan sont assimilées à un pentagramme, célèbre symbole de protection.  Pentagramme sculpté dans un arbre par Stuart Anthony

Les marques dans les baies de Rowan sont assimilées à un pentagramme, célèbre symbole de protection. Pentagramme sculpté dans un arbre. (Stuart Anthony / CC BY ND 2.0 )

Les druides auraient également utilisé les baies pour certains rituels lunaires pour fournir un canal pour la connexion à l’arbre de sorbier et pour recevoir sa protection contre les forces subreptices opposées au porteur.

Voler des arbres Rowan

Les baies du rowan sont d’un rouge vif, une couleur souvent associée à la protection. La couleur rouge a également été associée au sang, qui à son tour a été associé à la force vitale. Cela peut avoir ajouté à la connexion avec l’arbre de sorbier et la protection.

La puissance de l’arbre de sorbier pour la protection a également été considérée comme amplifiée lorsque l’arbre n’est pas enraciné dans la terre. Cette manifestation est connue sous le nom de rowan volant. La croyance que la séparation d’une plante de la terre augmentera les qualités éthérées qu’elle possède est également vue dans la vénération qui a été donnée au gui :

«Encore une fois, l’opinion selon laquelle le gui doit en partie son caractère mystique à ne pas pousser sur le sol est confirmée par une superstition parallèle sur le sorbier ou le sorbier. Dans le Jutland, un sorbier qui pousse du haut d’un autre arbre est estimé «extrêmement efficace contre la sorcellerie: puisqu’il ne pousse pas sur le sol, les sorcières n’ont aucun pouvoir sur lui; s’il veut avoir son plein effet, il doit être coupé le jour de l’Ascension.

Au-delà de la protection, le sorbier volant a été considéré comme possédant un autre usage. Certains soutiennent que ces endroits marquent des portails vers des domaines éthérés . Cela peut expliquer pourquoi certains l’ont considéré comme particulièrement puissant lorsqu’il est planté à côté de cercles de pierres . Il existe diverses autres utilisations et croyances concernant la présence d’un sorbier à proximité des habitations.

Il y a beaucoup plus d’informations concernant les usages et les croyances concernant le sorbier et le sorbier volant. Des lectures supplémentaires peuvent être trouvées dans la liste des citations à http://www.druidry.org/library/trees/tree-lore-rowan .

Image du haut: Un sorbier volant sur l’île de Skye, en Écosse. Source: John Mcsporran

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANCIENTORIGINS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *