La maison hantée de Loretta Lynn : La chanteuse country se souvient de ses expériences paranormales

Situé sur un ancien chemin de terre au large de la route 13 À Hurricane Mills Tennessee; repose la légende de la musique country Loretta Lynn’s Plantation Estate.

Cependant, certains de ses anciens résidents ne le sont pas. Fondée en 1810 en tant que four à fer, cette petite ville existe toujours comme elle l’a fait depuis des centaines d’années. Il suffit de suivre l’ancienne route de sentier dans un magnifique pâturage tentaculaire et un domaine de 3500 acres, vous trouverez l’ancien manoir sur une colline surplombant le magasin général et le bureau de poste.

La plus ancienne structure connue sur la propriété est la petite église blanche et le temple maçonnique. Érigé au début des années 1800, il servait souvent d’hôpital. Au cours d’une bataille sanglante de la guerre civile le 22 juillet 1863, au moins 19 soldats ont été brutalement assassinés et enterrés sur le terrain.

13 ans plus tard, en 1876, un homme d’affaires de premier plan nommé James Anderson a construit le manoir et le nouveau moulin. (Le moulin d’origine a été construit en 1850 après la chute du four de fer) Le pont en treillis de fer sur la rivière Duck faisait à l’origine partie de l’ancienne route nationale et a été ajouté en 1910, ainsi que le magasin général.

Le bureau de poste a ouvert plus tard en 1920, ils sont tous toujours en activité aujourd’hui. Loretta n’est pas étrangère au paranormal. Elle se considère comme une «voyante de bonne foi», un don qu’elle prétend avoir hérité de sa mère.

Loretta dit que le vieux James Anderson est toujours à la maison et veille sur sa succession. Elle a promis de le garder «gentil pour lui» pendant qu’il la surveille en retour. Elle pense qu’il est un esprit agité et effraie souvent les gens à la maison.

Loretta et son mari Doolitte Mooney Lynn (Doo) ont acheté la plantation Hurricane Mills – et la ville – en 1966. Alors que Loretta passait la plupart de son temps sur la route, Doo élevait leurs 6 jeunes enfants à la maison. Leurs deux filles jumelles, Peggy et Patsy, se souviennent souvent d’avoir vu la mystérieuse «Woman In White».

Elle leur est apparue plusieurs fois, se tenant silencieusement à leur porte pendant la nuit. Étant si jeune, ils l’ont simplement prise pour une invitée. En rentrant de la tournée, Loretta la remarqua sur le balcon du deuxième étage, se tordant les mains et sanglotant.

Quand elle est allée la consoler cependant, elle avait disparu. Loretta a ensuite erré dans le vieux cimetière et l’a trouvée sur une tombe marquée Beaulah Anderson. Beaulah est décédée à peine 12 jours après avoir donné naissance à un enfant mort-né. Ils sont enterrés les uns à côté des autres dans le cimetière. Loretta pense qu’elle pleure toujours la perte de son enfant.

Sous le porche, sous une grande dalle de fer, se trouve une petite fosse sombre et humide. Il est rempli de crochets et de chaînes suspendus. Loretta pense que de nombreux esclaves ont été torturés ici au fil des ans.

À plusieurs reprises, elle et ses invités ont été dérangés par le bruit des chaînes traînant à travers le porche, les pas et les ombres abondent également. De nombreux pêcheurs et autres visiteurs ont fréquemment rapporté l’apparition fantomatique de soldats confédérés sur le vieux pont de fer et errant dans le domaine.

La famille Lynn, les invités, les employés et les gardiens affirment que les portes s’ouvrent et se ferment constamment. A l’étage, parmi les chambres du manoir se trouve la chambre brune. La plupart des gens se sentent mal à l’aise dans cette pièce et il fait toujours beaucoup plus frais que dans n’importe quelle autre partie du manoir.

Autrefois appartenant à Jack Benny, leur aîné, il avait souvent peur dans la Brown Room. Un soir de 1968, il s’est réveillé en voyant un soldat confédéré en train de retirer ses bottes, dans lesquelles il s’était endormi.

Un autre enfant, Ernest, s’est une fois réveillé auprès de 2 soldats debout au pied du lit. Il a sauté et est sorti de la pièce et personne n’a dormi dans la salle brune depuis. Les visiteurs du manoir conviennent qu’il a une énergie terrible et la plupart ne s’y aventureront pas.

Les employés disent que quelque chose de terrible a dû se produire il y a de nombreuses années. Dès son plus jeune âge, Loretta a reçu de nombreuses prémonitions inquiétantes. Un jour, alors qu’elle surplombait la rivière Duck avec ses 2 filles aînées, elle a prédit qu’une grande tragédie familiale y aurait lieu.

De nombreuses années plus tard, Jack Benny se noyait tragiquement à cet endroit même. Loretta, en tournée, a subi une terrible crise à l’époque, ne pouvant pas parler. Elle en est finalement sortie quelques jours plus tard, lorsque le corps de son fils avait été retrouvé.

De retour à la maison, Doo l’a approchée avec la nouvelle, mais elle l’a interrompu. Elle lui a dit: «C’est Jack Benny, n’est-ce pas? Juste deux semaines auparavant, Jack avait parlé d’un prédicateur qui était venu vers lui sur la rive du fleuve, perdu et cherchant des directions.

Le prédicateur s’est assis et a prié avec Jack – quelque chose que Jack a affirmé qu’il n’était «pas bon». L’homme mystérieux est apparu à ses funérailles mais n’a jamais été revu ni entendu. Était-ce un ange envoyé pour le sauver?

Après la mort de Jack en 1984, la famille Lynn a quitté son manoir hanté.

Le domaine et la maison sont toujours ouverts aux visites, avec un ranch, des terrains de camping et des chalets. En outre, le domaine comprend une piste de motocross qui accueille chaque année de nombreux événements, notamment les championnats nationaux AMA. N’hésitez pas à visiter à tout moment, les visites ont lieu tous les jours de 9 h à 17 h du printemps à l’automne.

Loretta n’a demandé qu’une seule faveur à ses invités, pour ne déranger aucun des objets de la maison, SURTOUT sa collection d’albums qui est soigneusement encadrée et exposée le long de l’escalier. Elle est catégorique à ce sujet, et l’esprit de M. Anderson l’est aussi.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *