Le démoniste de la rivière Pee Dee

La plupart des gens croient au mal sous une forme ou une autre. Que ce soit un «Diable» surnaturel dont ils entendent parler à l’église, ou un tueur en série dont ils lisent dans le journal ou regardent à la télévision, la plupart des gens savent dans leur cœur que le mal existe. Les gens qui vivaient autour de la rivière Pee Dee dans le comté de Richmond il y a de nombreuses années ne se demandaient pas si le mal existe, ils vivaient du mal parmi eux.

Son nom était Harvey et il était un sorcier. Il s’installe dans le comté de Richmond sur les rives de la rivière Pee Dee alors qu’il était déjà un vieil homme. Au fil du temps, il a fait la connaissance de nombreux agriculteurs de la région et de leurs familles.

Au début, la plupart des gens ont eu pitié du vieil homme affaibli. Il demandait des choses comme de la farine ou du lait et les gens étaient assez gentils pour l’obliger. Au fil du temps, ses demandes sont devenues plus grandes, puis sont devenues des demandes avec des conséquences horribles si elles n’étaient pas satisfaites.

Un jour, Harvey est venu rendre visite à sa voisine Sally pendant qu’elle traitait sa précieuse vache. Après quelques minutes de bavardage, Harvey a demandé à Sally de lui donner la vache. Une demande qu’elle a catégoriquement refusée. Dégoûté, Harvey est parti avec les mots «Tu ferais mieux de me la donner. Elle ne vous fera jamais de bien ». Sally a rejeté les mots comme les divagations d’un vieil homme.

Cependant, le lendemain, elle a été horrifiée de découvrir que sa vache avait cessé de manger et donnait maintenant du sang au lieu de lait. Jour après jour, la vache a perdu du poids en ne mangeant pas et n’a donné que du sang lors de la traite.

Finalement, Sally en eut assez et livra son animal à Harvey. Elle avait peur de ce qu’il ferait pour elle et sa ferme. Sa peur a été dépassée par son inquiétude pour son animal, alors le lendemain, elle est allée chez Harvey pour vérifier l’animal.

Là, elle trouva sa vache mangeant beaucoup et donnant des seaux de lait. La colère traversa son corps alors qu’elle déchirait verbalement Harvey et menaçait de reprendre sa vache. Harvey a dit à Sally que si elle le faisait, elle serait morte avant qu’elle n’atteigne sa ferme. Ne voulant pas tester davantage les pouvoirs du vieil homme, Sally partit, mais pas avant de dire au sorcier de ne pas revenir à sa ferme.

Harvey a évité Sally, mais seulement pendant quelques semaines. Un jour, alors qu’elle nourrissait son porc, elle se retourna pour voir Harvey la regarder. Elle lui ordonne de partir. Il a accepté, mais seulement si elle lui a donné le cochon. Sally a refusé. Encore une fois, Harvey lui a dit que le cochon ne lui ferait aucun bien.

Elle l’a maudit et lui a dit de quitter ses terres. Harvey est parti, mais dès qu’il est arrivé à la lisière de la forêt qui séparait sa maison de sa ferme, le cochon de Sally est tombé mort.

Enragée par la mort de son animal, mais craignant ce que Harvey pourrait faire ensuite, Sally a enterré son porc et a demandé l’avis d’un voisin. Son voisin a suggéré de dessiner une image de Harvey et de la tirer là où elle voulait que le sorcier éprouve de la douleur. Quand elle était satisfaite, elle pouvait prendre la photo et le vieil homme se rétablissait.

De retour à la maison, Sally a dessiné une image grandeur nature de son bourreau et l’a attachée au côté de sa grange et a pris l’image dans l’épaule. Le lendemain, elle a rendu visite à Harvey et l’a trouvé avec une douleur terrible à l’épaule, exactement là où elle avait pris la photo. Sentant que le sorcier méritait la punition, jour après jour, Sally a tiré le dessin et jour après jour Harvey a ressenti la douleur.

Puis un jour, Sally trouva le vieil homme gravement malade. Sentant qu’elle en avait fait assez, Sally rentra chez elle pour retirer le dessin. Cependant, alors qu’elle se rapprochait de chez elle, une tempête s’est levée et Sally a couru pour la sécurité de sa maison dans l’intention de prendre la photo le lendemain.

Elle n’a jamais eu la chance …

Le lendemain matin, elle découvrit qu’un éclair avait brûlé sa grange au sol, l’image avec elle. Pensant que Harvey allait maintenant aller mieux, elle se précipita chez lui pour voir par elle-même. Là, elle a trouvé une foule de voisins rassemblés à l’extérieur. Ils l’ont informée de la mort imminente de Harvey. Elle entra juste pour entendre son dernier souhait d’être enterrée sous un noyer entre son chien et sa mule. «Enterre-moi juste après le dîner» murmura-t-il. «Quand la foudre frappe l’arbre, vous saurez que je suis en enfer».

Tôt dans la soirée, comme il l’a demandé, Harvey a été enterré sous l’arbre. Les voisins ne sont pas restés longtemps à cause d’un étrange nuage d’orage à l’horizon. Comme il l’avait prédit, la foudre a frappé l’arbre où il était enterré.

Harvey a-t-il finalement rencontré le diable?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *