Comment préférez vous mourir?

Avez-vous déjà pensé à ce que vous ressentirez lorsque vous mourrez? Vous ressentirez quelque chose? Vous ne ressentez rien? Cela ne peut jamais être connu, mais la science médico-légale a enquêté sur différents types de mort, même débat sur le sens de celui qui une fois perdu, la vue et l’ouïe sont probablement les dernières, pour les expériences de mort imminente.

Les expériences suivantes sont si proches, en fait, si le sentiment est que vous êtes en train de mourir.

Mort par noyade

Cela peut arriver si vous tombez dans la mer ou dans une piscine ou si vous mettez la tête dans une flaque d’eau. Ne le recommandez pas, bien qu’il y ait des poètes qui disent que «l’eau est comme une venda pour l’âme», les premiers moments sont très pénibles. Très probablement, les poumons se remplissent d’eau, provoquant la mort par suffocation, mais pas toujours le cas.

Sous-marin

L’asphyxie peut survenir par fermeture de la trachée lorsque l’estomac est plein d’eau, avec un laryngospasme conséquent. Le cas est le même, il interrompt le flux d’oxygène vers le cerveau et, en fonction de la température de l’eau, vous pouvez prendre cinq à quinze minutes pour perdre complètement conscience et le coma. Les fonctions vitales sont suspendues, mais si le cœur s’arrête, le cerveau est maintenu en vie pendant environ trois minutes.

Mort par soif

Comme l’excès d’eau vous tue, son manque aussi. Cette mort est plus lente et doit être plusieurs facteurs que vous ne pouvez pas boire, perdus dans un désert, tombant dans un puits sec, vous avez emmuré vivant, des choses comme ça. Ici, vous avez plus de temps pour recréer votre propre mort.

D’abord, vous commencez à ressentir un mal de tête soit 100 fois plus élevé que prévu. Avez-vous mal à la tête à cause de la gueule de bois après que les whiskies passent ?, Logique, puisque la consommation d’alcool provoque une déshydratation. Le corps commence à absorber le liquide céphalo-rachidien, de sorte que le cerveau est séché.

Après deux jours sans eau, on a laissé uriner avec une insuffisance rénale et un empoisonnement du sang, qui est maintenant plus épais que la normale. Les reins sont gonflés comme un ballon, ce qui fait mal comme un coup de couteau. Les yeux sont secs pour former des cristaux. L’agonie peut durer de 3 à 7 jours, mais entre hallucinations et sécheresse oculaire, soit vous alliez en découvrir beaucoup…

Mort de brûlure

Que pouvez-vous faire lorsque le feu autour de vous ?, Attendez-vous à un miracle, car en seulement trois secondes, la chaleur se manifestera dans ses cheveux et consommera le corps dans cet ordre, d’abord les mains, les épaules, la poitrine et le visage.

Feu Mary H. Reeser

Vous ne pouvez pas voir comment votre corps est brûlé, car les globes oculaires explosent au contact du feu. Aussi vous brûlez à l’intérieur lorsque vous essayez de respirer l’air en faisant bouillir, mais cela à peine le remarque, car on estime que la douleur des brûlures externes est presque 1000 fois celle de mettre la main sur un poêle rouge.

La brûlure des flammes prend dix minutes dans les terminaisons nerveuses. Si vous n’êtes pas encore mort, peu probable, vous êtes en état de choc et ne ressentez rien. Ne le choisissez pas car c’est le pire des décès.

Mort en gelant

Le risque de décès par hypothermie commence lorsque la température corporelle est de 35 °. Ressentez d’abord des frissons, puis les mains sont engourdies, signe que nous avons 90 secondes de vie, les vaisseaux sanguins commencent à geler, le sang se transforme en cristaux de glace, ce qui gêne le mouvement.

En moins d’une heure, les bras et les jambes seront gelés et ressentiront une douleur terrible jusqu’à ce que vous tombiez inconscient en raison d’un manque de circulation sanguine cérébrale. Bien sûr, vos tissus préservés seront une maman géniale et agréable et froide.

Mort par décapitation

Vaut-il mieux la guillotine ou la hache? Cela dépend de l’habileté du bourreau, car les deux secondes de douleur extrême dans la région cervicale (un peu plus si le bourreau n’a aucune compétence) ne les enlèvent à personne.

Deux secondes, c’est ce qu’il faut pour désangrarte, mais garde le sang et le cerveau pendant 15 secondes. Cela ne garantit pas que vous voyez votre tête rouler sur le sol car certaines personnes pensent que le scintillement d’un œil ou de la bouche des têtes coupées du tronc, ne répond pas à un acte conscient, mais à des spasmes involontaires. Êtes-vous sûr?.

Par exsanguination

C’est ce qui se passe lorsque vous saignez à mort. La mort survient lorsque vous perdez plus de deux gallons de sang. La mort peut être moins douloureuse, retirer la deuxième fosse pour couper l’artère ou la veine. Nous avons cinq litres de sang, tout perdre dépend du type de blessure, ce qui prend de quelques minutes à quelques heures.

Nous pouvons perdre jusqu’à 15% de sang sans ressentir de légers étourdissements (à moins que vous ne voyiez des étourdissements sanguins, même si vous mourez), car le saignement augmente, le corps entre en hypothermie. Deux pintes, le cerveau entre dans le coma.

Mort par intoxication au gaz

Le monoxyde de carbone provoque une mort rapide et indolore, alors ils appellent le meurtrier silencieux. De là à ne rien ressentir, il y a un moyen. Si l’intoxication est causée par le CO2, dont l’affinité avec le sang est 250 fois supérieure à l’oxygène, qui l’a immédiatement remplacé, notez d’abord un mal de tête gênant, suivi de nausées et de vomissements.

Il y a de fortes chances que vous vous endormiez et que vous ne ressentiez plus rien. Si vous ne perdez pas conscience, pas de chance, car vous ne pouvez pas aller très loin, les muscles se grippent avec des gaz et autant que vous rampez sur quelques mètres.

Si vous êtes assez malchanceux que vous avez gazé avec d’autres gaz toxiques tels que les vapeurs de cyanure, les symptômes seraient plus aigus jusqu’à la mort totale.

Mort par asphyxie

Peu importe qui vous pendez, vous étranglez ou vous avalez une cuisse de poulet, cela provoque une hypoxie, qui est le manque d’oxygène nécessaire aux tissus et au cerveau.

Les cellules sanguines, désoxygénées, perdent leur belle couleur rouge et acquièrent également une jolie teinte de violet, la peau bleuissant. Perte de connaissance en quelques minutes et décès dû à un arrêt cardiaque.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *