Le cas mystérieux du cimetière Black Hope

Au début des années 80, Sam et Judith Haney faisaient partie des couples qui ont acheté une maison dans la région de Newport à Houston, au Texas. Cependant, lorsque Sam a commencé à faire creuser une piscine dans sa cour arrière, un homme âgé s’est présenté à sa porte et a semblé signaler qu’il était sur le point de déterrer des restes humains.

La raison pour laquelle il savait qu’ils étaient là était parce qu’il les avait enterrés là-bas des années auparavant, alors que le terrain était encore un cimetière. En continuant à creuser, il fallut longtemps avant que Sam ne tombe sur deux corps juste là où le vieil homme disait qu’ils étaient.

Il y avait deux boîtes en pin, chacune avec l’indentation d’une forme de squelette. Sam a immédiatement appelé le shérif et le coroner du comté qui ont procédé à une exhumation officielle. La plupart des os s’étaient transformés en poudre, mais vingt-cinq fragments ont été trouvés, certains si fragiles qu’ils se désintégraient au toucher.

Deux anneaux de mariage ont été découverts sur l’index fragile du squelette exposé. Des recherches locales ont révélé que les restes étaient Betty et Charlie Thomas, décédés dans les années 1930. Le terrain avait été mis de côté par le propriétaire d’origine des années auparavant en tant que cimetière afro-américain et vendu après avoir été oublié.

Les équipes de construction en ont détruit et éliminé toute trace lors de la construction de la sous-division. Cependant, les morts ne se reposeraient pas. Une nuit, Judith Haney a découvert que son horloge brillait et faisait des étincelles.

Elle entendait aussi sa porte coulissante s’ouvrir et se fermer comme si quelqu’un était là, mais elle n’a jamais vu personne. Ses chaussures avaient autrefois disparu et se sont retrouvées inexplicablement à l’extérieur sur la tombe de Betty et Charlie, maintenant depuis ré-enterrées ailleurs.

L’activité n’était pas exclusive pour les Haneys. Une douzaine de leurs voisins ont également signalé que des lumières, des télévisions et des robinets d’eau s’allumaient et s’éteignaient, ainsi que des sons surnaturels et des apparitions surnaturelles.

Ben et Jean Williams ont rapporté que près de leurs parterres de fleurs, des dolines apparaissaient sous la forme incomparable d’un cercueil. Ils les rempliraient, pour les faire réapparaître quelques jours plus tard. Des ombres aléatoires glissaient également le long de leurs murs accompagnées de chuchotements et d’une odeur putride.

Leur petite-fille, Carli, vivait avec eux, supportant la chaleur ardente de l’été, elle rencontrait des poches d’air glacial. «Ce serait très, très froid et vous auriez ce sentiment d’appréhension, ou tout simplement, vous savez, comme si quelque chose n’allait pas. Dit-elle.

«N’importe où dans la maison vous auriez le sentiment que vous n’étiez pas seul. Quelqu’un vous regardait. Cela me terrifiait d’être seul dans la maison. Les toilettes tiraient d’elles-mêmes. Au fur et à mesure que l’eau coulait, je pouvais entendre, c’était presque comme des conversations. Vous pouviez entendre les gens se murmurer. C’était une présence ou un esprit ou quelque chose là-bas. Quelque chose qui voulait être entendu. Je voulais que je sache que c’était là.

Jean a ajouté: «Je crois absolument que toutes ces choses nous sont arrivées parce que nous étions dans le cimetière, et que nous allions simplement être tourmentés jusqu’à ce que nous soyons partis. Ben Williams a également rencontré des choses. Il a raconté avoir rencontré deux personnages fantomatiques dans sa maison alors qu’il rentrait du quart de travail au cimetière. Ils sont allés directement dans la tanière et se sont dirigés vers le couloir où ils ont disparu.

Pendant ce temps, les Haney poursuivaient les développeurs et ont fini par perdre leur cause et ont déposé le bilan. Les Williams ont suivi avec un recours légal, mais les développeurs voulaient la preuve qu’il y avait jamais eu un cimetière. Jean a commencé à déterrer son arrière-cour pour d’autres restes, mais peu de temps après, sa fille, Tina, est décédée après avoir essayé de l’aider.

Jean croyait que sa mort avait été causée par des forces surnaturelles. Elle et Ben ont fini par perdre la totalité de leur investissement et se sont échappés au Montana, puis sont retournés dans une autre maison dans un autre quartier du Texas. Cependant, de retour dans leur ancien quartier, aucun des résidents actuels n’a signalé d’activité paranormale. Personne n’a jamais été en mesure d’expliquer ce qui est arrivé aux Williams ou aux Haneys.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *