Que se passe t’il au Brumder Mansion

George Brumder Sr. a fait fortune en publiant des journaux en allemand, du matériel de lecture et des partitions. Il décida d’utiliser une partie de son argent durement gagné pour construire un manoir majestueux à Milwaukee, Wisconsin pour son fils aîné en 1910. George Jr. et sa femme Henrietta emménagèrent et eurent onze enfants. Seuls neuf ont survécu.

George Sr. est décédé en mai de la même année. La famille Brumder a aimé vivre dans ce manoir de 8 000 pieds carrés pendant dix ans. Quand Henrietta mourut au début des années 1920, le manoir fut mis sur le marché.

Il a été vendu à un homme nommé Sam Pick, à son frère Ed et à leurs associés. Sam et Ed étaient affiliés à l’une des organisations de gangsters de Chicago, soi-disant Al Capone.

Leur principal objectif pour déménager à Milwaukee était de créer une boîte de nuit comme façade légale pour leurs activités secondaires illégales qui comprenaient l’alcool du marché noir, le jeu et peut-être la prostitution. Ils ont décidé d’utiliser la salle de bal située au sous-sol pour de tels efforts.

Sam a élargi son speakeasy en le déplaçant dans un bâtiment haut de gamme sur Bluemound Road. Il a également ouvert le Club Madrid. Il est rapidement devenu un hotspot populaire connu pour être une discothèque haut de gamme qui servait une cuisine raffinée et offrait une variété de talents musicaux, de danseurs et d’autres actes inhabituels, ainsi que de l’alcool du marché noir.

Les tables de jeu étaient conservées quelque part dans le bâtiment, à l’exception de celles utilisées pour les gros joueurs. Des jeux de hasard à enjeux élevés ont continué d’être pratiqués dans la salle de bal. De l’alcool et des prostituées internes ont été offerts à ces types de clientèle comme commodités. On pense qu’Ed était en charge de la zone des hauts rouleaux, mais il n’y a aucune preuve pour le prouver.

Grâce à l’abrogation de l’interdiction et au paiement de redevances à ceux qui se sont produits au Club Madrid, Sam a eu des difficultés financières à perdre presque le club après avoir pris du retard sur les paiements hypothécaires. Cependant, il a réussi à s’élever au-dessus peut-être en vendant Brumder Mansion pour lever des fonds.

L’opération de jeu de gros joueurs dans le manoir a cessé et le tunnel secret menant au sous-sol scellé avec du ciment a joué en faveur des frères Pick lorsqu’ils ont été arrêtés dans les années 1930. Leur opération de jeu illégale a été découverte au Club Madrid, mais ils n’ont été condamnés qu’à une amende de 1000 dollars et n’ont pas été condamnés à une peine de prison.

Bien que les truands de Milwaukee n’étaient pas aussi gentils. Sam a été blessé par balle à la fin des années 1930 mais a réussi à survivre. Lorsqu’un bâton de dynamite a été jeté dans son club dans les années 1950, il a compris et s’est retiré au Michigan. Ce qui est arrivé à Ed pick est inconnu.

Un couple anglais a acheté le Brumder Mansion au milieu des années trente et l’a transformé en pension pour les employés d’une entreprise voisine. Dans les années 1960, il a été acheté par l’église luthérienne voisine pour être utilisé comme presbytère et pour les activités de l’église.

Une chapelle de jeunesse psychédélique a été créée au 2e étage, dans l’actuelle George’s Suite. D’autres pièces ont été transformées en bureaux et la salle de bal a été transformée en un café chrétien, avec de la musique live pour le divertissement, appelée The Catacombs. Il y avait une station de radio dans la Gold Suite.

Dans les années 1990, l’entretien nécessaire pour le manoir est devenu plus un défi pour l’Église luthérienne. Il avait un toit en mauvais état, des murs blancs et un sol de salle de bal déformé. Lorsque le système de chauffage central est tombé en panne, provoquant l’éclatement des tuyaux, l’église a décidé de le remettre sur le marché.

En 1997, Brumder Mansion a été acheté par Carol Hirschi, qui a consacré beaucoup de temps et d’argent pour réhabiliter le manoir victorien, le transformant en chambre d’hôtes. Ses portes ont de nouveau ouvert en 1998. Il appartient maintenant à Tom et Julie Carr qui ont acheté le manoir en janvier 2008 et fonctionne toujours comme un bed and breakfast.

Le statut hanté de Brumder Mansion est passé plutôt inaperçu jusqu’à ce que Carol Hirschi l’achète et commence la restauration. On pense que la construction et les diverses antiquités placées dans l’établissement de 4 étages ont conduit aux nombreux esprits qui le hantent maintenant. Des témoins ont entendu des voix et des pas.

Un esprit féminin âgé connu sous le nom de «Aunt Pussy» ou «Susan» occupe la salle d’or. Un esprit féminin plus jeune profite du 3ème étage. Un esprit masculin se promène dans le salon ainsi que le costume de George Brumder où les choses seraient déplacées par elles-mêmes.

Une porte menant à la salle de boue se verrouillerait d’elle-même. Il y a soi-disant un esprit ludique dans Marian’s Room. Des témoins ont été réveillés par une entité invisible rebondissant sur le lit. Une serviette soulevée du crochet sur le sol. Une lumière sur le manteau de la cheminée s’allume pendant les premières heures du matin.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *