La cuisine cannibale : Un livre de recettes … surprenantes

« On est ce qu’on mange », paraît-il. Le mangeur d’hommes, lui, mange ce qu’il est. Mais toujours faut-il trouver recette à son goût.

Voici un livre qui devrait faire parler de lui, en effet notre partenaire les éditions « camion noir » sort un livre sur la cuisine cannibale, oui oui … rien que ça!

Rédigé par l’excellent Nicolas Castelaux, je ne doute pas que cet ouvrage fera le tour du monde des coutumes et rites des mangeurs d’hommes le tout avec un trait d’humour noir et de sinisme!

Voici par ailleurs une vidéo de l’auteur dispo sur youtube :

Je vous offre également le descriptif du livre :

« On est ce qu’on mange », paraît-il. Le mangeur d’hommes, lui, mange ce qu’il est. Mais toujours faut-il trouver recette à son goût. En gastronomie anthropophage, la façon de cuire la viande diffère selon les époques et les régions du globe : rôtisserie des îles Fidji, barbecue de chairs humaines du sud des États-Unis et soupe de tripes chinoises en attestent. Ce livre de cuisine aborde un fantasme culinaire souvent évoqué dans la littérature, mais très rarement concrétisé : le cannibalisme. L’auteur, lui-même doté d’une petite expérience en la matière, dévoile des recettes inventées par des tueurs en série célèbres pour leur appétit d’ogre, ou pratiquées par des tribus adeptes de l’anthropophagie rituelle. Ce livre permettra aux fins gourmets tentés par cette aventure de donner un peu de piment à leurs plats humains, tout en leur fournissant de précieux conseils de découpe et de cuisson. Même nos amis végans pourront bénéficier de ces recettes. En effet, aucun animal n’a été victime de cruauté lors de la préparation de ces mets raffinés…

Vous pouvez commander directement votre ouvrage, que dit je… votre chef d’oeuvre, sur le site officiel à cette adresse :

http://www.camionnoir.com/detail-livre-la-cuisine-cannibale-recettes-anthropophages-du-monde-entier-648.php

Suivez également l’auteur sur Instagram ici

Article rédigé par Damien pour preuves du paranormal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *