Un mystérieux requin sans dents et sans peau capturé près de la Sardaigne

Les biologistes marins qui étudient un mystérieux requin sans peau et édenté capturé au large des côtes de la Sardaigne en 2019 (dans votre visage, 2020) l’ont finalement identifié comme un premier en son genre (lisez entre les lignes – c’est un avertissement) édenté, requin à bouche noire sans peau. Comment est-ce arrivé et pourquoi pensent-ils que nous en verrons plus?

«Pour autant que l’on sache, dans cet article, le premier cas d’absence de structures cutanées (épiderme, stratum laxum, denticules dermiques et dents) chez un élasmobranche nage libre, le requin-chat à bouche noire, Galeus melastomus , est rapporté. L’individu a été capturé au chalut dans les eaux sardes (centre-ouest de la Méditerranée) en juillet 2019 à une profondeur de 500 m. Bien que ce type d’anomalie morphologique soit potentiellement mortel, les observations suggèrent que l’échantillon était en bonne santé et bien développé.

Un requin-chat normal

Dans un article publié dans le Journal of Fish Biology intitulé «  Vivre nu: premier cas de manque de structures cutanées chez un élasmobranch, le requin-chat à bouche noire ( Galeus melastomus )  », des chercheurs dirigés par Antonello Mulas au Département des sciences de la vie et de l’environnement , Université de Cagliari, Italie, a étudié un seul spécimen capturé par un chalutier de pêche en mer Méditerranée près de la Sardaigne en 2019 ( photos ici.) Le spécimen était vivant lorsqu’il a été capturé et semblait en bon état – à l’exception du manque de peau et de dents. Une fois ouvert, le contenu de l’estomac du requin à bouche noire bientôt identifié – une petite espèce de requin originaire de la Méditerranée et de l’Atlantique – était un poisson entier, ce qui indique qu’il mangeait bien sans les avantages des dents pour attraper ou découper des proies. Le manque de peau était une autre histoire.

«La peau d’élasmobranches représente un organe fondamental responsable de multiples fonctions, en raison à la fois des propriétés de ses couches cellulaires et des caractéristiques particulières des denticules cutanés dentaires. Le mucus sécrété par les cellules sécrétoires en forme de colonne de la couche épidermique est considéré comme la première partie du système immunitaire, car il empêche la colonisation des microbes infectieux par différents mécanismes, tels que sa production et son élimination continues et en contenant des protéines antibactériennes.

Theinetia.com cite l’évaluation de l’étude sur les problèmes causés par le fait d’être «nu» chez cette femelle requin. En plus de ne pas avoir de protection contre l’environnement et de se camoufler contre les prédateurs et les proies – celui-ci était d’un jaune pâle solide au lieu d’un brun et blanc tacheté normal – le requin-chat à bouche noire sans peau nageait probablement aussi drôle … peut-être qu’il faisait froid ou peur ou les deux. En tout cas, ce n’est pas ce qui lui a fait perdre sa peau ou ses dents… ni sa vie

Une bouche noire dentée normale d’un requin à bouche noire

«Les chercheurs sont déconcertés à la fois par la façon dont le requin a réussi à survivre sans peau et sans dents, mais ils ont émis l’hypothèse que cela pourrait avoir quelque chose à voir avec une exposition à long terme à une sorte de partie contaminée de l’océan, le réchauffement de l’océan ou tout simplement un hoquet génétique. »

Pollution, changement climatique ou mutation génétique causée par… la pollution et le changement climatique. Quel choc. Les chercheurs prévoient de continuer à étudier ce requin à bouche noire édenté et sans peau dans l’espoir de faire de ce premier du genre le seul de son genre.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *