Bouteilles de sorcières : Comment faire une ancienne protection magique

Quiconque souhaite devenir sorcier serait bien avisé, disent les experts, de commencer par se protéger contre des rivaux jaloux et des méchants en général. Peu importe la gentillesse de vos propres intentions, il est fort probable que vous attiriez l’attention d’autres sorcières avec moins de scrupules.

La magie attire des personnages étranges. Beaucoup y sont attirés pour les pires raisons possibles et pourraient vous considérer comme une intrusion sur leur territoire. D’autres personnes sont simplement hostiles à tout soupçon de magie et leur mauvaise volonté peut être aussi mauvaise qu’une malédiction. Une sorte de protection est donc conseillée. Il protégera également du mal ou des démons et de toute négativité.

Heureusement, il existe une méthode ancienne et éprouvée pour détourner toutes sortes de méchanceté et de mauvaise volonté qu’une bonne sorcière peut attirer – la bouteille de sorcière! Les bouteilles de sorcières sont étrangement négligées de nos jours, mais pendant des centaines d’années, elles étaient très populaires dans toute l’Europe rurale, en particulier il y a deux ou trois siècles.

En Angleterre en particulier, la plupart des ménages ruraux en avaient au moins un enterré quelque part et ils se présentent encore régulièrement lors de la démolition ou de la rénovation de bâtiments anciens.

Plus de deux cents sont dans des collections muséales connues et celles-ci ne représentent probablement qu’une infime partie de celles qui ont été découvertes au fil des ans et jetées comme des déchets; et une fraction encore plus petite de ceux qui attendent encore d’être découverts.

Les endroits les plus populaires pour cacher les bouteilles de sorcières se trouvaient sous la pierre du foyer ou le seuil de la porte. Non seulement ces endroits étaient les moins susceptibles d’être perturbés dans une maison de paysans, mais ils étaient aussi les principales ouvertures par lesquelles un sort hostile pouvait entrer. Les bouteilles étaient aussi souvent collées dans les murs, cachées dans les greniers et enterrées dans des jardins ou des endroits isolés.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les bocaux de sorcières avaient souvent des visages gravés dans le verre ou le grès. En Allemagne et aux Pays-Bas, on les appelait des bocaux Bellarmin du nom du cardinal impopulaire du XVIe siècle qui leur apparut pour la première fois aux Pays-Bas, mais des équivalents étaient fabriqués dans toute l’Europe.

L’attrait d’avoir un visage sur la bouteille était que cela aiderait à tromper un sort ou un souhait hostile en lui faisant croire qu’il a trouvé sa cible et ensuite être piégé à l’intérieur comme dans un piège à rats. Ces bouteilles étaient également couramment utilisées pour enterrer de l’argent, avec des sorts lancés dessus pour détourner les chasseurs de trésors.

L’idée d’une bouteille de sorcière est qu’elle attirera et piégera les enchantements hostiles en les incitant à croire qu’ils ont trouvé leur cible, c’est-à-dire vous. Le principe est presque le même que celui des poupées vaudou, mais avec l’intention inverse. La bouteille est destinée à vous représenter, donc certains de vos liquides personnels doivent y entrer.

Le plus souvent, dans l’ancien temps, il s’agissait d’urine, dont le flacon est à moitié rempli. Ajoutez ensuite des cheveux et peut-être des coupures d’ongles ou même du sang si vous vous sentez sérieusement menacé.

Le sang est bien sûr la substance la plus puissante de tout ce que vous pourriez utiliser pour ce genre de magie (c’est pourquoi les vampires en raffolent!) Mais, à en juger par les vieilles bouteilles de sorcières qui ont été analysées chimiquement, nos ancêtres ne semblent pas l’avoir jugé nécessaire.

Cependant, si vous vous coupez pendant la préparation de votre bouteille, eh bien, ce serait idiot de ne pas en profiter pour une puissance supplémentaire.

Entre eux, vos ingrédients créeront un leurre puissant ou un simulacre de vous sur le plan magique. De nos jours, il est peu probable que vous trouviez un pot avec un visage dessus, mais vous pouvez peut-être dessiner un simple visage sur un morceau de bois et l’ajouter au mélange.

Les opinions sont partagées sur l’opportunité d’inclure une photo de vous-même. Certains disent que cela ajoute de la force au sort, d’autres que cela ne fait aucune différence et quelques-uns avertissent que c’est positivement dangereux au cas où la bouteille tomberait entre de mauvaises mains. Vous devrez vous décider à ce sujet.

Les prochains ingrédients dont vous avez besoin sont des pièges pour piéger l’hostilité dirigée contre vous. Ceux-ci peuvent être des épines, des épingles ou des clous pliés, du fil de fer barbelé, des hameçons, tout ce qui est pointu et accrocheur en fait. De plus, vous pouvez ajouter une boule de fil à coudre emmêlée, ce qui est apparemment très efficace aussi.

C’est tout ce dont vous avez besoin pour fabriquer votre bouteille de sorcière auto-protectrice. Certaines sorcières ajoutent également Deadly Nightshade et d’autres herbes potentiellement mortelles, et celles-ci sont censées vous aider si vous savez comment les manipuler en toute sécurité, mais ne sont pas essentielles.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *