Recensement des créatures que l’on peut rencontrer dans les bois

L’été est le moment idéal pour faire de la randonnée et du camping. Alors que la plupart des aventuriers en plein air s’inquiètent de prendre des précautions contre les intempéries, les insectes et les animaux sauvages, la plupart ne pensent même pas à la possibilité de tomber sur quelque chose de beaucoup plus mystérieux.

Pourtant, chaque année, de nombreux rapports émergent de créatures étranges aperçues parmi les arbres épais dans les bois. Vous trouverez ci-dessous une liste de certains des cryptides les plus populaires qui ont été observés au fil des ans. Peut-être que la prochaine fois que vous irez dans les bois, vous en apercevrez un vous-même.

Les diables des bois

Vu dans le comté de Coos, dans le New Hampshire depuis les années 1930, ces créatures ont été décrites comme étant très Bigfoot-esque. Ils mesurent généralement environ 7 à 9 pieds de haut avec de longs cheveux gris hirsutes.

Contrairement aux autres Bigfoots, les Wood Devils se cachent derrière les arbres lorsqu’ils voient un humain arriver. S’il n’y a pas d’endroit où se cacher, le diable des bois restera complètement immobile. Au fil des ans, de nombreux amateurs de plein air et campeurs ont entendu les cris de ces créatures résonner dans les bois.

Le Whimpus tourbillonnant

Une autre créature ressemblant à Bigfoot, le Whirling Whimpus serait responsable de la mort de nombreux bûcherons dans les bois d’Amérique du Nord. On dit qu’il ressemble à un gorille de 7 pieds de haut, avec un gros corps noir et des jambes qui ont des sabots, qui se cacheront derrière un virage d’un sentier pendant qu’un humain passe.

Dès que la victime se rapproche, le Whirling Whimpus tournera rapidement sur un sabot, de manière à devenir presque invisible. Tout en faisant cela, il produira un faible bourdonnement qui semble provenir des arbres au-dessus. Lorsque la proie lève les yeux, le Whimpus attaquera.

Singes du diable

Les singes du diable sont de grands primates ressemblant à des babouins qui sont repérés dans les zones boisées de Flagstaff en Arizona, au Nouveau-Mexique, en Utah et au Colorado, entre autres endroits.Ils sont décrits comme mesurant 4 à 5 pieds de haut, très rapides, ayant des visages pointus, longs pattes élastiques et 3 pieds de griffe de rasoir à doigts.

La première observation a eu lieu en 1934 à South Pittsburgh, Tennessee, lorsque des rapports faisant état d’une créature capable de sauter extrêmement haut ont commencé à faire surface. La première observation officielle du Devil Monkey a eu lieu en 1959 alors qu’un couple traversait les montagnes alors qu’il rentrait chez lui à Saltville, en Virginie, lorsque leur voiture a été attaquée.

La bête ressemblant à un singe a laissé trois égratignures sur leur voiture. Deux jours plus tard, deux infirmières de la région de Saltville rentraient chez elles lorsqu’une créature similaire a déchiré la capote de leur voiture.

Les rapports se sont poursuivis au fil des ans, beaucoup d’entre eux impliquant les singes du diable attaquant des animaux locaux. En 2006, un couple est rentré à la maison pour trouver une créature «diabolique» attaquant son chien.

Monstre Flatwoods

Le monstre Flatwoods peut être aperçu à la fois à Flatwoods et à Frametown, en Virginie occidentale. On dit que le monstre mesure environ 10 pieds de haut, et il semble qu’il soit dans une sorte de combinaison spatiale ou d’armure robotique.

Il a un capot en forme d’as de pique, une énorme tête ronde, deux grands yeux qui brillent de vert-orange. Le corps est une armure métallique structurée avec des tuyaux verticaux épais.

Le tout premier rapport du monstre Flatwoods est arrivé le 12 septembre 1952 après que trois garçons aient vu un objet brillant tomber du ciel et atterrir sur un acre de terre appartenant à un fermier local. Ils ont couru chez eux, ont attrapé une petite équipe de recherche et sont allés à la ferme pour voir ce que les garçons avaient vu. En arrivant sur le site, le groupe a vu une énorme boule de feu.

Ils ont également vu deux petites lumières à gauche de l’objet. Quand il a mis sa lampe de poche sur les lumières, elle a révélé une créature qui sifflait et se mit à glisser vers elles avant de changer de direction. Le lendemain de cet incident, un couple qui rentrait chez lui a vu sa voiture s’arrêter brusquement. Une odeur sulfurique emplit l’air. Ils ont ensuite vu le monstre Flatwoods debout devant eux.

Diable de montagne de pin solitaire

Cette créature est un carnivore ailé qui vit sur la côte ouest. Certains pensent qu’il est lié au diable de Jersey. On dit que l’animal est grand, velu, à plusieurs ailes et qu’il a des serres acérées comme des rasoirs.

Son bec contient également des rangées sur des rangées de crocs venimeux. Les observations ont commencé avec les premiers colons, y compris les quarante-niners, qui ont commencé à répandre l’histoire après la découverte de nombreuses carcasses de coyote et de lynx roux dans le dessert.

Il y avait aussi des histoires de prospecteurs retrouvés avec des traits faciaux méconnaissables et des torses rongés jusqu’aux os. Bien que les observations aient été fréquentes au début, elles ont finalement diminué au début des années 1900.

Bien que les observations aient été rares pendant 100 ans, à partir de 2003, il y a eu une fois de plus une augmentation des observations de Mountain Devil.

Somnambule

Ce cryptid a fait deux apparitions jusqu’à présent. Le premier était à Fresno en Californie tandis que l’autre était dans le parc national de Yosemite. Dans les deux cas, il n’a été capturé que sur vidéo. La créature ne semble mesurer que 4 pieds de haut.

Il est extrêmement mince avec un corps humanoïde blanc. Cependant, il ne semble pas avoir de bras et semble porter une robe ou une cape blanche. Selon certains Amérindiens, les Nightcrawlers existent sur Terre depuis longtemps. On pense qu’ils proviennent d’une planète qui était principalement des marécages.

Diable de Jersey

Le diable de Jersey est l’une des créatures les plus parlées en cryptozoologie. On dit qu’elle terrorise les Pine Barrens du New Jersey. Cette créature avait supposément d’énormes ailes de chauve-souris, des sabots, des cornes et une queue fourchue.

Les rapports du diable de Jersey incluent des gémissements dans la forêt la nuit, le massacre d’animaux domestiques, des empreintes de pas et, bien sûr, des observations du diable lui-même.

Une des rencontres de groupe les plus mémorables eut lieu en janvier 1909. Pendant ce temps, les journaux publièrent des centaines de comptes rendus sur le Jersey Devil.

Certains de ces comptes incluaient le Jersey Devil attaquant un chariot et un club social. Bien qu’il n’y ait pas eu d’observations aussi dramatiques récemment, il y a toujours ceux qui prétendent avoir vu le diable de Jersey aujourd’hui.

En fait, pour beaucoup de ceux qui habitent la région, on s’attend presque à ce qu’ils aient une observation de Jersey Devil à un moment de leur vie.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *