Voici les origines de 25 superstitions courantes

Éviter de marcher sous des échelles ou porter une patte de lapin pour porter chance; pourquoi faisons-nous les choses que nous faisons? Quelle est l’origine de nombre de nos superstitions les plus courantes?

25. Ouvrir un parapluie à l’intérieur

Même si beaucoup de gens croient que cette superstition a commencé avec les pharaons de l’Égypte ancienne, la plupart des historiens font remonter la croyance à l’époque victorienne où les parapluies mal conçus de l’époque auraient été un danger très légitime à l’intérieur.

24. Marcher sous une échelle

Les Égyptiens considéraient les triangles comme sacrés et comme une échelle posée contre un mur forme un triangle, il n’était pas permis à quelqu’un de le traverser.

23. Des miroirs brisés mènent à sept ans de malheur

Se regarder dans le miroir pour prédire l’avenir était une pratique utilisée dans la Grèce antique et s’appelait catoptromancie. Avoir une réflexion déformée était considéré comme un très mauvais signe. Plus tard, les Romains ont enseigné l’idée que les gens ont des cycles de 7 ans de bonne santé puis de mauvaise santé. Combinez ces deux traditions et la superstition moderne est née.

22. Lorsque vous renversez du sel, jetez-en sur votre épaule gauche pour éviter la malchance

Lancer du sel renversé sur votre épaule gauche a commencé vers 3500 avant JC par les Sumériens. Après cela, la tradition s’est étendue aux Égyptiens, aux Assyriens et plus tard aux Grecs.

21. Frappez du bois pour éviter la déception

Même s’il s’agit d’une superstition très courante, les historiens ne savent pas quelles sont les véritables origines. Ils pensent qu’il est possible que l’habitude vienne de toucher un crucifix en bois tout en prêtant serment.

20. Accrochez un fer à cheval à votre porte avec l’extrémité ouverte vers le haut pour la bonne chance

Au Moyen Âge, beaucoup de gens pensaient que les sorcières craignaient les chevaux et resteraient à l’écart de tout signe de leur présence. Pour cette raison, les gens mettaient des fers à cheval sur leurs granges pendant l’été.

19. Un chat noir qui croise votre chemin n’a pas de chance

À l’origine, à cause des anciens Egyptiens, les chats étaient considérés comme une bonne chance. Mais lorsque le roi Charles I a pleuré la perte de son chat, il a décidé que sa chance était partie. Maintenant, les gens du monde entier pensent que la vue d’un chat noir est mauvaise.

18. Le nombre 13 est malchanceux

Également connue sous le nom de triskaidekaphobie, la peur du nombre 13 remonte à la mythologie nordique lorsque 12 dieux étaient censés dîner lorsque Loki, le dieu des conflits et du mal, a écrasé la fête et a finalement causé la mort de Balder, l’un des dieux. .

17. Trouver un trèfle à quatre feuilles est une chance

Dans les temps anciens, les Celtes croyaient que les trèfles à quatre feuilles étaient des objets puissants et qu’ils pouvaient être utilisés pour éloigner le mal.

16. Souhaitant une étoile filante

Au premier siècle, Ptolémée a théorisé que les étoiles filantes résultaient de dieux scrutant la Terre. Pendant que les dieux regardaient, les gens envoyaient leurs souhaits et espéraient les entendre.

15. Retenir son souffle en passant devant un cimetière

Normalement, cela est attribué au lien entre la respiration et la vie. Cependant, dans certaines cultures amérindiennes, respirer près des morts était risqué parce que vous pourriez accidentellement inhaler l’âme de quelqu’un.

14. Jeter des pièces dans une fontaine pour avoir de la chance

À l’origine, cela était pratiqué par les anciens Romains, puis était également utilisé par les Celtes. Beaucoup pensent que c’était pour apaiser les dieux de l’eau.

13. Souhaitant des pissenlits

Souffler les graines d’un pissenlit est originaire de la mythologie celtique. On croyait que les pissenlits pouvaient guérir les maladies et provoqueraient de bonnes fées.

12. Mettre des chapeaux sur un lit est de la malchance

Certaines cultures avaient l’habitude de penser que les mauvais esprits vivaient dans les cheveux des gens et mettraient leur chapeau.

11. Mettre des bougies sur un gâteau d’anniversaire

En grec ancien, ils faisaient des gâteaux d’anniversaire. On dit qu’ils mettraient des bougies sur les gâteaux pour qu’ils ressemblent à la lune en l’honneur de la déesse de la lune Artémis. Aujourd’hui, les bougies sur un gâteau d’anniversaire sont associées à faire des voeux et à avoir de la chance.

10. Il est chanceux pour une mariée de voir un ramoneur le jour de son mariage

En 1066, le roi William était sur le point d’être écrasé par une voiture, mais il fut sauvé par un ramoneur à proximité. Le roi l’a ensuite invité au mariage de sa fille et les ramoneurs sont toujours considérés comme chanceux à ce jour.

9. Voir la mariée le jour du mariage est de la malchance

Cela a été considéré comme de la malchance, car on craignait souvent que si la mariée voyait le marié, elle puisse avoir froid aux pieds et ne pas suivre les plans de mariage. Cela peut aussi être dû au fait que de nombreux mariages étaient organisés à l’avance.

8. Porter la mariée au-dessus du seuil

Dans les cultures occidentales, il était considéré comme de la malchance pour la mariée de trébucher en entrant dans sa nouvelle maison afin d’éviter complètement la possibilité que le marié la porte simplement. Tant qu’il ne trébuche pas, tout devrait bien se passer.

7. Une patte de lapin porte bonheur

Au septième siècle avant JC, le lapin est devenu un symbole talismanique et sa patte arrière gauche était un moyen de profiter de la chance du lapin.

6. Crottes d’oiseaux sur la tête pour la chance

Cette croyance découle peut-être de l’idée que si vous avez de la malchance, la marée tournera bientôt en votre faveur. Avec la vie ayant ses différents cycles, il serait logique que les gens pensent: «Eh bien, ça ne peut que s’améliorer d’ici!

5. Porter l’alliance sur le quatrième doigt de la main gauche

Cette tradition a commencé lorsque les anciens Romains ont disséqué des cadavres et ont découvert qu’il y avait un tendon ou un nerf mince spécifique qui allait du quatrième doigt gauche au cœur.

4. Wishbones étant associé à la chance

Les Étrusques anciens utilisaient souvent des poulets dans leurs rituels de divination sacrée. Les gens croyaient que s’ils sauvaient le wishbone après la mort du poulet, ils pourraient bénéficier de la magie des oracles.

3. Allumer trois cigarettes avec une allumette est malchanceux

Certaines personnes pensent que cette rumeur a été lancée parmi des soldats qui pensaient qu’au moment où ils allumeraient leur troisième cigarette, un tireur d’élite les aurait repérés. D’autres disent que l’homme d’affaires Ivar Krueger a eu l’idée d’amener les gens à acheter plus de ses allumettes.

2. Placer les chaussures sur la table

Il y a de nombreuses années, lorsqu’un mineur mourait, ses chaussures étaient placées sur une table. Cette tradition a conduit à la superstition selon laquelle mettre des chaussures sur une table porte malheur.

1. Montez sur une fissure et brisez le dos de votre mère

Bien que l’origine exacte soit incertaine, ce mythe est devenu populaire lorsqu’il a été publié dans le livre de Fletcher Bascom Dressler «Superstition and Education» en 1907. Il est logique d’éviter les fissures en marchant pour ne pas risquer de trébucher. Peut-être que cette superstition remonte à la peur de l’instabilité et au symbolisme de la chute dans la vie.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *