Le mystère de la roue médicinale de Bighorn

Les peuples anciens de notre planète ont laissé derrière eux beaucoup de choses qui nous ont confondus et déconcertés jusqu’à l’ère moderne. Ces personnes perdues depuis longtemps ont souvent laissé derrière elles des aperçus à demi aperçus dans leur vie, et à d’autres moments sont restées fermement dans l’ombre, et les anciens se sont souvent révélés être des entités impénétrables, en effet. Un de ces endroits mystérieux se trouve dans la nature sauvage des États-Unis et a attiré beaucoup d’attention, de spéculation et de débats.

Situé dans la forêt nationale de Bighorn, dans l’État américain du Wyoming, se trouve Medicine Mountain, qui s’élève à 10000 pieds au-dessus du paysage sauvage et sauvage et fait partie de la chaîne des Big Horn Mountains, à l’est de Lovell, Wyoming. Cela a longtemps été un endroit effrayé pour divers peuples autochtones de toute la région, y compris les Arapaho, Bannock, Blackfoot, Cheyenne, Crow, Kootenai-Salish, Lakota Sioux, Plains Cree et Shoshone, qui l’ont traité comme un royaume spirituel et abordé la montagne avec une grande révérence, et il y a une riche tradition d’histoire archéologique importante à trouver ici. Un morceau très curieux de l’histoire mystérieuse se trouve près du sommet de ce lieu majestueux et sacré de connaissances, de cérémonies et de quêtes de vision,

Ici, sur ce plateau de calcaire désespéré se trouve une structure circulaire mesurant environ 80 pieds de diamètre et dans une forme ressemblant quelque peu à une roue, avec 28 rayons de pierre émanant d’un cairn central en forme d’anneau qui lui-même mesure 12 pieds de diamètre. Le long des bords se trouvent six autres cairns de roche ronds, ovales ou en forme de fer à cheval similaires, et l’ensemble est ce qu’on appelle une «roue de médecine» ou «cerceau sacré», dont il y en a beaucoup à travers l’Amérique du Nord, mais ce que le Bighorn La roue de médecine est la plus grande, la mieux préservée et la plus mystérieuse de celles-ci. L’un des mystères est de savoir qui l’a construit, comme toutes les tribus de la région affirment que ce n’était pas de leur fait, qu’il était là avant leur arrivée, et que leurs traditions disent que cela a été fait par d’anciens ancêtres loin dans les brumes. de temps. Selon ces tribus, elle était déjà ancienne avant même leur arrivée sur cette terre, et c’est une affirmation d’autant plus convaincante que la roue de médecine de Bighorn n’a jamais été datée de manière concluante, bien que les autochtones préhistoriques soient connus pour être ici depuis plus de 10000 ans. L’étude des différents sites archéologiques dans la même zone générale remonte généralement à plus de 7000 ans et les artefacts à proximité immédiate de la roue ont été datés d’environ 900 après JC à 1800 après JC Une datation d’un morceau de bois logé dans la structure montrait l’arbre daté de 1760 après JC, mais il aurait pu être laissé ici longtemps après la création de la roue, et donc l’âge exact de la roue est un mystère, la plupart des idées se situant entre 1000 et 3000 ans. . et c’est une affirmation d’autant plus convaincante que la roue de médecine de Bighorn n’a jamais été datée de manière concluante, bien que les peuples autochtones préhistoriques soient connus pour être ici depuis plus de 10 000 ans. L’étude des différents sites archéologiques dans la même zone générale remonte généralement à plus de 7000 ans et les artefacts à proximité immédiate de la roue ont été datés d’environ 900 après JC à 1800 après JC Une datation d’un morceau de bois logé dans la structure montrait l’arbre daté de 1760 après JC, mais il aurait pu être laissé ici longtemps après la création de la roue, et donc l’âge exact de la roue est un mystère, la plupart des idées se situant entre 1000 et 3000 ans. . et c’est une affirmation d’autant plus convaincante que la roue de médecine de Bighorn n’a jamais été datée de manière concluante, bien que les peuples autochtones préhistoriques soient connus pour être ici depuis plus de 10 000 ans. L’étude des différents sites archéologiques dans la même zone générale remonte généralement à plus de 7000 ans et les artefacts à proximité immédiate de la roue ont été datés d’environ 900 après JC à 1800 après JC Une datation d’un morceau de bois logé dans la structure montrait l’arbre daté de 1760 après JC, mais il aurait pu être laissé ici longtemps après la création de la roue, et donc l’âge exact de la roue est un mystère, la plupart des idées se situant entre 1000 et 3000 ans. . bien que les autochtones préhistoriques soient connus pour être ici depuis plus de 10 000 ans. L’étude des différents sites archéologiques dans la même zone générale remonte généralement à plus de 7000 ans et les artefacts à proximité immédiate de la roue ont été datés d’environ 900 après JC à 1800 après JC Une datation d’un morceau de bois logé dans la structure montrait l’arbre daté de 1760 après JC, mais il aurait pu être laissé ici longtemps après la création de la roue, et donc l’âge exact de la roue est un mystère, la plupart des idées se situant entre 1000 et 3000 ans. . bien que les autochtones préhistoriques soient connus pour être ici depuis plus de 10 000 ans. L’étude des différents sites archéologiques dans la même zone générale remonte généralement à plus de 7000 ans et les artefacts à proximité immédiate de la roue ont été datés d’environ 900 après JC à 1800 après JC Une datation d’un morceau de bois logé dans la structure montrait l’arbre daté de 1760 après JC, mais il aurait pu être laissé ici longtemps après la création de la roue, et donc l’âge exact de la roue est un mystère, la plupart des idées se situant entre 1000 et 3000 ans. .

Outre l’âge de la roue médicinale de Bighorn, on ne sait pas trop pourquoi elle a été fabriquée ou à quoi elle a servi. Une découverte intéressante a été faite dans les années 1970, lorsque l’astronome Jack Eddy a effectué une enquête approfondie sur le site et a découvert que les cairns avaient des alignements suggérant une certaine importance céleste. Eddy a découvert que certains des cairns s’alignaient avec la direction du lever du soleil du solstice d’été, tandis que d’autres étaient en phase avec la direction du coucher du soleil du solstice d’été. Il a également découvert que d’autres combinaisons de cairn créaient des lignes de vue sur certaines étoiles brillantes, telles que les étoiles Sirius, Aldebaran et Rigel. Le nombre de rayons dans la roue, 28, a également été considéré comme important, car il est considéré comme un nombre lié aux cycles lunaires par de nombreuses tribus. De l’avis d’Eddy,

On pense également que la roue de médecine de Bighorn a très certainement été utilisée pour diverses cérémonies et pour des quêtes de vision, mais l’âge de la roue et de ses créateurs exacts sont encore obscurs. Diverses tribus ont décrit la roue comme étant un lieu important pour le jeûne et on a également dit qu’elle était un lieu de guérison. Une légende dit que le membre de la tribu Crow appelé Burnt Face est venu ici et a trouvé son visage défiguré complètement guéri après avoir vu une vision de Little People. On a dit que d’autres chefs, y compris les coups d’état de Crow Chief Plenty, le chef Shoshone Washakie et le chef Nez Percé Joseph, gagneraient diversement la perspicacité, les conseils et le pouvoir de la roue.

Plus récemment, le site a été nommé monument historique national en août 1970 et rebaptisé Medicine Wheel / Medicine Mountain National Historic Landmark en 2011. La région englobe une grande variété de sites culturels et archéologiques importants, mais la roue reste le le plus connu et le plus mystérieux. De nos jours, la région est populaire auprès des campeurs et des randonneurs, et la roue elle-même reste un lieu de pouvoir mystique, de nombreuses tribus régionales l’utilisant toujours pour des rituels et des cérémonies, et de nombreux New Agers et Wiccans ont été attirés par cet endroit aussi braver le sentier escarpé et perfide de la montagne pour être en présence de ce royaume magique. Cela reste un lieu enchanté plein de mystères que nous ne comprendrons peut-être jamais, et la roue médicinale de Bighorn est toujours une singularité historique et archéologique unique.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *