15 faits obsédants sur la maison Winchester

Malgré l’apparence joyeuse de la Winchester Mystery House, l’histoire de cet immense manoir californien est bordée de tragédie, de mystère et peut-être de fantômes.

Naturellement, il a inspiré un film d’horreur effrayant Winchester, mais avant d’aller voir le film, promenez-vous dans le passé curieux de l’une des maisons les plus infâmes d’Amérique.

1. LA MAISON WINCHESTER EST NOMMÉE POUR SA MAÎTRE

Sarah Lockwood Winchester – l’épouse du magnat des armes à feu William Wirt Winchester, dont la famille a créé le fusil Winchester qui a été annoncé comme «l’arme qui a gagné l’ouest» – a conçu et supervisé la construction du vaste manoir victorien de style Queen Anne qui porte son nom.

La construction de la maison de 24000 pieds carrés, située au 525 South Winchester Boulevard à San Jose, en Californie, a commencé en 1886.

2. BEAUCOUP PENSENTQUE SARAH A CONSTRUIT LA MAISON WINCHESTER PAR PEUR

Vaincue par le chagrin à la suite de la mort de son mari des suites de la tuberculose en 1881, le folklore déclare que Sarah a recherché un spirite qui pourrait communier avec les morts. Alors qu’elle cherchait vraisemblablement un réconfort ou une clôture, elle a plutôt reçu un avertissement effrayant.

Par le biais du média, William a dit à sa veuve que leurs tragédies (le couple n’avait qu’un seul enfant, une fille nommée Annie, décédée à l’âge de six semaines) étaient le résultat de l’argent du sang que la famille avait gagné avec les fusils Winchester.

Il a averti que des fantômes vengeurs la chercheraient. Afin de se protéger, William a déclaré que Sarah doit «construire une maison pour [elle-même] et pour les esprits qui sont tombés de cette arme terrible».

On a conseillé à Sarah de quitter leur maison à New Haven, dans le Connecticut, derrière elle et de déménager vers l’ouest, où elle devait construire une grande maison pour les esprits. Il n’y avait qu’un seul hic: la construction de la maison ne pouvait jamais s’arrêter. «Si vous continuez à construire, vous vivrez», a prévenu Sarah. « Arrêtez et vous mourrez. »

3. LA MAISON A ÉTÉ EN CONSTRUCTION CONSTANTE PENDANT 38 ANS

En 1886, Sarah a acheté une ferme de huit pièces à San Jose, en Californie, et a commencé à construire. Elle employait une équipe de charpentiers, qui partageaient les quarts de travail pour que la construction puisse se poursuivre jour et nuit, sept jours par semaine, 52 semaines par an, pendant 38 ans.

Les travaux ne s’arrêtèrent que le 5 septembre 1922, car le cerveau octogénaire derrière la maison mourut d’une insuffisance cardiaque dans son sommeil. On raconte qu’en apprenant la nouvelle de la mort de Sarah, les charpentiers ont démissionné si brusquement qu’ils ont laissé des clous à moitié martelés dépassant des murs.

4. LA MAISON EST PLEINE DE PROBLÈMES ARCHITECTURAUX

Sarah a émis de nombreuses demandes bizarres à ses constructeurs, y compris la construction de trappes, de passages secrets, d’une lucarne dans le sol, de fenêtres en toile d’araignée et d’escaliers qui ne menaient à nulle part.

Il y a aussi des portes qui s’ouvrent sur des murs vierges, et une porte dangereuse au deuxième étage qui ne s’ouvre sur rien – à l’exception d’une chute alarmante dans la cour loin en dessous.

5. Un tremblement de terre a secoué la maison et piégé SARAH

En 1906, le grand tremblement de terre de San Francisco a provoqué l’effondrement de trois étages de la maison de sept étages. Une carte postale de 1900 de l’endroit montre une tour qui a ensuite été renversée par la catastrophe naturelle.

Cette tour – ainsi que plusieurs autres pièces détruites lors de la catastrophe – n’ont jamais été reconstruites, mais bouclées. Quant à Sarah, elle était en sécurité mais coincée dans la chambre Daisy, du nom du motif floral de ses fenêtres. Elle a dû être déterrée par son personnel, car son entrée était bloquée par des gravats.

6. LA MAISON A ÉTÉ CONÇUE COMME UN LABYRINTHE

Certains disent que la disposition du labyrinthe était destinée à confondre les fantômes, permettant à Sarah un peu de paix et un moyen de leur échapper. Elle était la seule architecte de cette maison extraordinaire, et aucun plan directeur de construction n’a jamais été découvert.

Donc Sarah est peut-être la seule personne qui ait jamais vraiment su tous ses secrets. Lorsque des déménageurs ont été appelés après sa mort, on a déploré sa conception labyrinthique qui comprend de nombreux couloirs sinueux.

Un déménageur a déclaré à American Weekly que la Winchester House était un endroit «où en bas ne mène ni à la cave ni à l’étage vers le toit».

7. CERTAINS DISENT LES SYMBOLES DANS LA MAISON PAS AUX FANTÔMES, MAIS À FRANCIS BACON

Une théorie alternative sur le design déroutant de la Winchester House déclare que Sarah créait un puzzle plein de cryptages inspiré du travail du philosophe anglais Francis Bacon.

Il y a des spéculations selon lesquelles des indices sur la vraie signification de la maison sont cachés dans la salle de bal, les fenêtres de Shakespeare et les portes de fer. Cette théorie suggère que Sarah était membre d’une société mystique comme les Rosicruciens, ou d’une société secrète comme les francs-maçons – ou peut-être les deux.

8. IL Y A D’AUTRES THÉORIES, Y COMPRIS QUE SARAH ÉTAIT «FOU»

D’autres pensent que Sarah faisait face à son chagrin avec une vague d’activités ou qu’elle était simplement «folle». Cependant, l’historien de Winchester Mystery House, Janan Boehme, brosse un tableau plus heureux, imaginant que les rénovations continuelles ont rappelé à Sarah les bons moments où elle et William ont construit leur maison à New Haven ensemble.

« Je pense que Sarah essayait de répéter cette expérience en faisant quelque chose qu’ils aimaient tous les deux », a déclaré Boehme au Los Angeles Times. Elle soupçonne également que Sarah n’était qu’une philanthrope ardente – quoique excentrique – qui a utilisé la fortune de sa famille pour employer délibérément la communauté de San Jose.

«Elle avait une conscience sociale et elle a essayé de redonner», a proposé Boehme, notant l’hôpital que Sarah avait construit au nom de son mari. «Cette maison, en elle-même, était son plus grand travail social de tous.

9. UNE FOIS À WINCHESTER HOUSE, SARAH ÉTAIT RECLUSIVE, MAIS PAS SEULE

Il n’y a qu’une seule photo connue de la veuve Winchester, qui a été prise subrepticement. Même si elle était reclus, elle n’était jamais seule. Elle avait 18 domestiques, 18 jardiniers et l’équipe de construction toujours présente travaillant sur le terrain.

Chaque matin, Sarah a rencontré le contremaître pour discuter des plans de construction en constante évolution. Et on dit que chaque soir, elle a visité la salle de Séance pour parler avec les esprits, qui ont pesé sur les plans du design inhabituel de la maison.

10. LA MAISON ÉTAIT AUSSI OPULENTE QU’ELLE ÉTAIT …

La maison comprend 950 portes, 10000 fenêtres, 40 escaliers, 52 puits de lumière, 47 cheminées, six cuisines, plus un trio d’ascenseurs et des éléments autrefois révolutionnaires comme l’isolation en laine, les lampes à gaz au carbure, l’électricité et une douche intérieure, avec égouts. système de drainage.

11. PERSONNE N’EST SÛR DU NOMBRE DE CHAMBRES DE LA MAISON

Après la mort de Sarah, Winchester House a été convertie en une attraction touristique. Mais en essayant d’obtenir un nombre de chambres, les nouveaux propriétaires n’arrêtaient pas de proposer des nombres différents.

Après cinq ans de rénovation, ils ont estimé le nombre de chambres à environ 160, chiffre le plus souvent cité aujourd’hui.

12. SARAH A EU UNE OBSESSION AVEC LE NUMÉRO 13

Parmi les secrets que Sarah a emportés dans sa tombe, il y avait la raison pour laquelle elle a insisté sur le fait que tant de choses se rapportent au numéro 13. La Winchester House a de nombreuses fenêtres à 13 carreaux et 13 plafonds à panneaux, ainsi que des escaliers à 13 marches.

Même son testament comportait 13 parties et elle l’a signé 13 fois. Mais la pièce de résistance pourrait être la 13e salle de bain de la maison, qui contient 13 fenêtres.

13. C’EST UN PÉRIMÈTRE NATIONAL

La Winchester Mystery House a obtenu un statut historique le 7 août 1974. Le manoir fascinant appartient toujours à la famille (familles?) Qui l’a acheté au domaine de Winchester en 1922 pour 150 000 $ – cependant, leur identité est un autre mystère de Winchester House.

Mais grâce à eux, les touristes peuvent désormais explorer 110 des 160 chambres imaginées par Sarah. La Winchester Mystery House propose même des visites spéciales pour Halloween et les vendredis 13.

14. IL EST RÉGULIÈREMENT CITÉ COMME L’UN DES LIEUX LES PLUS HANTÉS D’AMÉRIQUE

À ce jour, Winchester House est une destination pour les croyants qui espèrent avoir leur propre rencontre paranormale. Les couloirs du troisième étage, où les guides touristiques ont prétendu entendre des pas et des voix désincarnées chuchotent leurs noms, sont un endroit populaire pour une telle activité.

Dans une AMA Reddit, un guide touristique de Winchester House a confirmé que le troisième étage de la maison – dont seule une partie est accessible pendant les visites de la maison – est certainement la partie la plus effrayante de la maison, « parce que c’est là que les serviteurs vivaient, donc il y en a eu beaucoup d’activité rapportée là-bas. De plus, lorsque vous êtes à cet étage, vous ne pouvez jamais vraiment entendre les autres visites, donc vous vous sentez assez isolé..

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *