5 contes effrayants d’amis imaginaires

Tout le monde sait que les enfants ont tendance à avoir une imagination très active. Entre jouer à faire semblant avec les enfants du voisin et poser à leurs parents des questions curieuses (et généralement embarrassantes) en public, les enfants sont connus pour développer un ami imaginaire pour les divertir les après-midi pluvieux.

Mais comme avoir une imagination active, les enfants sont également plus susceptibles et ouverts à voir des fantômes que la plupart des adultes. Et que se passe-t-il si votre enfant pense que son nouvel ami «imaginaire» est en fait un fantôme?

La fille dans le placard

«Quand ma fille avait trois ans, elle avait un ami imaginaire nommé Kelly qui vivait dans son placard. Kelly était assise dans une petite chaise berçante pendant qu’elle dormait, jouait avec elle, etc.

Quoi qu’il en soit, deux ans plus tard, la femme et moi regardons la nouvelle Amityville (celle avec Ryan Reynolds) et notre fille sort juste quand la fille morte devient toute noire. Loin d’être dérangée, elle a dit: «Cela ressemble à Kelly. «Kelly qui? nous disons « Tu connais la morte qui vivait dans mon placard ». »- Fil original

L’homme à la commode

«Quand j’étais plus jeune, j’avais un ami imaginaire qui vivait dans cette énorme commode antique. Nous nous détendions, et je me souviens très bien qu’il me racontait des histoires, même si je ne me souviens pas de ce qu’elles étaient réellement.

Je me souviens un jour en avoir parlé à mes parents, et quand j’ai commencé à lui parler de mon copain de commode, il voulait connaître son nom. C’était quelque chose d’innocent comme Peter ou Patrick, mais je peux toujours le voir devenir blanc au visage.

J’ai attiré Peter / Patrick pour lui, et le lendemain, lui et mon oncle ont sorti cette commode et l’ont brûlée. Ce n’est que quelques années plus tard que j’ai découvert que le petit frère de mon père (mon oncle) avait également le même ami du même nom qui vivait dans la même commode antique.

Après quelques mois de la merde imaginaire typique d’un ami, mon oncle a commencé à avoir des terreurs nocturnes et ne pouvait pas dormir à cause de Peter / Patrick. La situation est devenue si grave qu’ils ont dû le faire sortir de sa chambre avant qu’il ne parvienne à revenir à la normale. – Fil d’origine

La Dame dans le mur

«Quand mon fils avait environ 3 ans, il avait un ami imaginaire dans sa chambre à qui il parlait tout le temps. Il nous racontait des histoires sur des choses qu’elle lui racontait, et nous l’entendions discuter avec elle à l’heure du coucher. Nous avons pensé que c’était assez mignon.

Après quelques mois, mon fils a dit qu’il n’était plus ami avec elle. Nous avons pensé qu’il avait dépassé sa phase de «la voir», alors nous avons été surpris de l’entendre encore lui parler la nuit. Puis il a commencé à ne pas vouloir se coucher et à faire de très mauvais rêves.

À un moment donné, nous avons fini par poser beaucoup de questions à son sujet. Nous avions supposé qu’elle était une petite fille, mais apparemment elle avait 47 ans. Elle vivait dans le mur et il a cessé d’être ami avec elle parce qu’elle voulait qu’il l’appelle maman (son nom était quelque chose comme Margaret). Elle voulait qu’il vienne vivre dans le mur avec elle.

Il lui avait dit qu’il ne voulait plus lui parler et qu’elle ne partirait pas. Nous avons finalement déménagé et il a cessé de parler d’elle. – Fil d’origine

La fille à l’étage

«J’avais l’habitude d’entrer par effraction dans les maisons quand j’étais petit. Je vivais dans un quartier vraiment délabré de la ville avec une énorme quantité de maisons saisies et vides. Donc, je ferais levier sur les écrans des fenêtres et si les fenêtres étaient déverrouillées, je ramperais à l’intérieur. J’avais peut-être 5 ou 6 ans.

Dans une maison abandonnée, il y avait toujours cette jeune fille hispanique qui traînait dans la salle de bain à l’étage. J’allais là-haut, et elle me parlait et nous jouions au tag et à cache-cache, chercher et vérité ou oser.

Je l’invitais toujours à la maison pour le dîner mais elle a dit qu’elle ne pouvait pas partir parce qu’elle devait attendre que sa mère rentre à la maison. Je suppose que cela avait du sens pour moi à l’époque, mais quand j’y repense, il n’y avait rien dans cette maison. Pas même de l’argenterie dans les tiroirs de la cuisine.

Les tapis étaient tous moisis et il était gravement vide. Je ne pense pas qu’elle aurait pu vraiment être là. – Fil d’origine

Ensemble pour toujours

«J’ai une nièce dont je m’occupe pendant que sa mère est à l’hôpital. Son père est décédé avant sa naissance et sa mère a reçu un diagnostic de cancer. Elle a des amis imaginaires, ce qui me convient. Mais quand ils lui disent de finir son dîner rapidement pour jouer et lui demandent de rester éveillée toute la nuit, cela m’inquiète.

Elle a commencé à pleurer quand ils jouaient parce qu’ils disaient qu’ils ne seraient plus là quand elle aura six ans. Alors une semaine avant son anniversaire, ses «amis» l’ont amenée près de cette falaise où nous vivons et lui ont dit qu’ils pourraient être ensemble si elle sautait. Elle a refusé.

Pendant tout ce temps, je préparais le dîner et quand je l’ai remarquée partie, j’ai paniqué et je l’ai cherchée partout. Je l’ai trouvée assise au bord de la falaise.

Elle a dit: «Je ne veux pas sauter. Ça va faire mal. Je vais voir maman si je le fais? Mais qu’en est-il de la tante? Peut-elle y aller? C’est à ce moment-là que je suis entré et que je l’ai récupérée et j’ai dit que nous devions aller dîner. Lorsque nous sommes partis, elle a été saluée vers la falaise.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *