DISNEY TRAVAILLE LE FILM : HAUNTED MANSION, INSPIRÉ DE SA CÉLÈBRE ATTRACTION

Un nouveau long-métrage centré sur la célèbre attraction « Haunted Mansion », demeure hantée imaginée dans les années 1960 par Walt Disney et ses Imagineers, sera écrit par la scénariste du reboot de Ghostbusters, sorti en 2016.

Après Jungle Cruise (avec Emily Blunt et Dwayne Johnson dans les rôles principaux), film dérivé de l’attraction éponyme inaugurée à Disneyland Californie en 1955, les studios Disney préparent un nouveau long-métrage en live-action centré sur le mythique manoir hanté de ses parcs. D’inspiration coloniale, la « Haunted Mansion » originale, qui a célébré l’année dernière son cinquantième anniversaire, abrite de facétieux revenants dont l’iconique diseuse de bonne aventure Madame Leota, les bustes chantants et les trois auto-stoppeurs fantômes.

Ce nouveau film fantastique devrait reprendre la trame et moderniser les personnages du célèbre parcours scénique ouvert à Anaheim en 1969, en 1971 à Orlando et en 1992 à Disneyland Paris sous le nom de « Phantom Manor » (dont la façade d’inspiration victorienne rappelle étrangement celle du manoir de Norman Bates dans le classique d’HitchcockPsychose).

Dessinée dès 1951 par Harper Goff, conçue dans les années 1960 par les artistes Claude Coats et Marc Davis de Walt Disney Imagineering, la mystérieuse et fascinante maison hantée est un incontournable des parcs Disney ; l’attraction utilise de nombreux automates, effets spéciaux et autres illusions d’optique hypnotisantes comme la technique du Pepper’s ghost, qui consiste à créer un jeu de lumière sur un objet afin qu’il se reflète sur une plaque de verre, lui donnant ainsi un aspect vaporeux et fantomatique.

Accueillis par les 999 esprits farceurs qui peuplent cette lugubre demeure abandonnée — située à New Orleans Square ou à Frontierland, dans la ville fictive de Thunder Mesa, pour la version figurant dans notre parc européen —, les visiteurs sont embarqués dans un dédale de couloirs obscurs et traversent la fameuse galerie des portraits (« stretching room »« sans portes, ni fenêtres ». Durant leur voyage à bord d’un étrange chariot, ils rencontrent notamment le fantôme de Madame Leota récitant ses incantations macabres lors d’une séance de spiritisme, découvrent une immense salle de bal, puis un effrayant cimetière.

Pour écrire le script, Disney fait appel à Katie Dippold, la scénariste derrière le reboot de Ghostbusters (2016) signé Paul Feig. La production a été confiée à Dan Lin et Jonathan Eirich, qui ont tous deux travaillé sur le remake en live-action d’Aladdin réalisé par Guy Ritchie.

Source : LEBLOGDUCINEMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *