Découvrez les lieux les plus mystérieux de la planète: Activité paranormale, extraterrestres et disparitions

Jetez un œil à certains des endroits les plus mystérieux et effrayants de la planète, connus pour être des sites de disparitions, d’observations d’ovnis et de mutilations d’animaux.

Lac Anjikuni

Si vous aviez pensé que le Triangle des Bermudes, avec ses disparitions singulières, est assez étrange, détrompez-vous, car le lac Anjikuni, dans la région de Kivalliq au Canada, est connu pour la disparition d’un village entier.

Ainsi, lorsqu’en 1930, un trappeur nommé Joe Labelle entra dans le village inuit local, à la recherche d’un abri pour la nuit, il vit que le village était totalement désert et que les habitants n’étaient nulle part, bien que tout le reste, y compris la nourriture et les fusils, étaient intactes et à leur place. Labelle, effrayée, a signalé l’affaire à la GRC, qui a lancé une enquête.

Terriblement, la sonde a découvert que dans le cimetière du village, au moins une tombe avait été ouverte, mais clairement pas par des animaux et le cadavre avait disparu. En outre, à environ 300 pieds du village, les corps d’environ 7 chiens de traîneau ont été retrouvés, morts de faim malgré l’ouverture des magasins de nourriture dans le village. Des lumières étranges et auraient également été aperçues sur le lac au moment de la disparition du peuple, selon certains témoignages.

On ne sait pas qui ou quoi était responsable de l’incident… Cela pourrait être des fantômes, des esprits ou des extraterrestres, mais quels qu’ils soient, l’histoire envoie sûrement un frisson dans le dos, à chaque fois que vous la lisez.

Triangle de Bridgewater

Les triangles sont après nous. Mais c’est une bonne idée de rester à l’écart de celui-ci.

Cette zone d’environ 200 miles carrés dans le sud-est du Massachusetts, juste au sud de Boston, regorge d’activités paranormales, probablement plus que partout ailleurs. Il a fait l’objet de nombreuses observations cryptozoologiques.

Depuis les années 1970, plusieurs rapports ont fait état de créatures hautes, velues et ressemblant à des singes errant dans le marais. Il y a également eu de nombreuses observations de Thunderbirds, des créatures géantes ressemblant à des ptérodactyles qui ont été vues se battre dans les airs.

En 1976, un homme aurait vu un chien géant, fantomatique, aux yeux rouges déchirer la gorge de deux de ses poneys. Outre ces cryptides, il y a eu de nombreux rapports d’animaux mutilés (principalement des vaches et des veaux) dans la région. Certains attribuent cela à des cultes sataniques, mais personne ne s’est manifesté et personne ne sait même d’où venaient les animaux.

Le triangle de Bridgewater est un foyer d’observations d’OVNIS, datant de 1760, lorsqu’une «sphère de feu» aurait été aperçue planant au-dessus de la Nouvelle-Angleterre. Depuis lors, il y a eu de nombreuses observations d’objets inexpliqués dans le ciel, y compris de mystérieux hélicoptères noirs.

Un récit de 1994 raconte un étrange objet triangulaire avec des lumières rouges et blanches. En 1908, la nuit d’Halloween, deux entrepreneurs de pompes funèbres qui se rendaient à Bridgewater ont remarqué dans le ciel ce qui ressemblait à une «lanterne géante». Ils l’ont regardé pendant près de 40 minutes avant qu’il ne disparaisse.

Triangle de Bennington

Un autre triangle maudit. Celui-ci se trouve dans le sud-ouest du Vermont, et c’est le site d’une série de 5 disparitions mystérieuses entre 1945-1950, liées en aucune façon à la situation géographique.

Middie Rivers, 75 ans, dirigeait un groupe de chasseurs le 12 novembre 1945. Sur le chemin du retour, il devança son groupe et ne fut jamais revu. Un seul obus de fusil trouvé dans un ruisseau a été récupéré comme preuve.

Paula Welden, une randonneuse de 18 ans et une étudiante en deuxième année du Bennington College n’est jamais revenue de sa randonnée et aucune trace d’elle n’a jamais été retrouvée. Exactement 3 ans plus tard, le 1er décembre 1949, un vétéran nommé James E Tetford prenait un bus pour rentrer chez lui.

Des témoins l’ont vu dans le bus à l’arrêt avant cet endroit, qui aurait été sa destination, mais quand il est arrivé à Bennington, il était introuvable. Ses bagages étaient toujours dans le bus.

Paul Jepson, huit ans, a disparu le 12 octobre 1950, alors que sa mère était occupée à nourrir les porcs. Malgré une veste rouge très visible, aucune des équipes de recherche constituées n’a pu retrouver le garçon.

La dernière disparition était une femme nommée Frieda Langer. Le 28 octobre 1950, elle faisait de la randonnée avec son cousin sur la montagne Glastenbury lorsqu’elle a glissé dans un ruisseau. Elle a décidé de rentrer rapidement et de changer de vêtements et son corps a été retrouvé 6 mois plus tard, bien que des recherches approfondies aient été effectuées depuis sa disparition.

Le corps était dans une forme si mutilée qu’aucune cause de décès ne pouvait être déterminée. Elle était la seule victime dont le corps a été retrouvé et de nombreuses théories sont avancées pour l’incident, y compris des extraterrestres, des monstres ressemblant à des bigfoot ou un tueur en série inconnu, mais le mystère demeure.

Le triangle de Bennington

Triangle du Michigan

Un autre triangle géographique et un autre lieu connu pour de mystérieuses disparitions.

Cet endroit situé au milieu du lac Michigan a été mis sous les feux de la rampe, suite à la disparition du capitaine George R Donner de l’OM McFarland en 1937. En route d’Erié, en Pennsylvanie, à Port Washington, Wisconsin, il a dû traverser le triangle.

Au fil de l’histoire, il s’était retiré dans sa cabine et avait demandé à son second compagnon de le réveiller lorsqu’ils atteignaient leur destination. Cependant, lorsqu’il est allé le faire, le capitaine avait disparu et ne devait plus jamais être retrouvé.

Puis le vol 2501 de Northwest Airlines, en route vers Minneapolis depuis New York le 23 juin 1950, a disparu de manière inexplicable au-dessus du triangle. Le capitaine Robert C Lind aurait dû faire un détour en raison du mauvais temps et survoler l’endroit maudit.

Vers minuit, il avait demandé de baisser l’altitude de 3500 à 2500 pieds, sans préciser de raison, mais il s’est vu refuser la permission. C’était la dernière communication que le personnel au sol avait eue avec l’avion.

Curieusement, seule une petite épave de l’avion a été trouvée sur l’eau, mais autant et aucun reste humain complet n’a été retrouvé. Il restera toujours un mystère quant à ce qui est exactement arrivé à l’avion ou à son épave et aux restes de ses passagers et comment et pourquoi il s’est écrasé malgré sa forme physique et ce qui a pu pousser le pilote à demander une baisse d’altitude.

La mer du diable

La mer du diable ou triangle du dragon, au large des côtes japonaises, est considérée comme la contrepartie du triangle des Bermudes dans l’océan Pacifique. Il est connu pour être le site de phénomènes inexpliqués, notamment des anomalies magnétiques, des lumières et des objets inexplicables, et bien sûr des disparitions mystérieuses, et de manière significative, est considéré comme dangereux par les autorités de pêche japonaises, qui conseillent de rester à l’écart des lieux.

On dit qu’en 1952, le gouvernement japonais avait envoyé un navire nommé Kaio Maru n ° 5 pour enquêter sur les mystères de la région, mais il va sans dire que le navire et son équipage de 31 personnes ne devaient plus jamais être revus. La légende raconte également que le dirigeant mongol Kublai Khan avait tenté d’envahir le Japon en traversant cet étrange triangle, mais avait échoué, ayant perdu près de 40 000 de ses hommes.

Les suspects pour le mystère de cet endroit sont des extraterrestres habituels, des esprits et des portes vers des univers parallèles, mais jusqu’à ce que la cause réelle soit découverte, il est préférable d’éviter cet endroit.

Vallée de San Luis

La vallée de San Luis, dans le sud du Colorado, est une région où des phénomènes inexplicables, notamment des observations d’OVNI et des centaines de mutilations inexpliquées d’animaux de ferme, ne sont pas hors de propos. Les observations d’OVNIS sont si courantes qu’une femme nommée Judy Messoline a même installé une tour de guet d’OVNI sur sa propriété, qui a été témoin de plus de 50 observations d’OVNI depuis 2000 seulement.

Les récits de mutilations animales de la région sont bien plus effrayants. Ils ont commencé en 1967, lorsqu’un cheval nommé Snippy a été retrouvé un matin avec son cerveau manquant et les os du cou complètement nettoyés.

Depuis, des mutilations animales ont eu lieu régulièrement dans la région, partageant plusieurs points communs: d’une part, il n’y a jamais de trace de sang autour des animaux, et d’autre part, les animaux sont tous endommagés par des coupes précises, ce qui n’est clairement pas le travail de prédateurs. Enfin, toutes les mutilations surviennent du jour au lendemain à des créatures par ailleurs en bonne santé.

Certains agriculteurs ont rapporté avoir vu d’étranges lumières dans le ciel les nuits avant de trouver une carcasse, ce qui peut prouver qu’ils sont l’œuvre de prédateurs extraterrestres.

Ranch Bigelow

Cette propriété de 480 acres dans le nord-ouest de l’Utah aux États-Unis est connue pour abriter d’innombrables observations d’OVNI, mutilations d’animaux et autres événements étranges. Bien que des événements étranges aient été signalés depuis les années 1950, il est vraiment venu à l’honneur avec l’histoire des expériences de deux éleveurs, Terry et Gwen Sherman, qui l’ont acheté en 1994.

Le premier jour, ils sont entrés dans le ranch, ils ont été accueillis par un grand loup dans le pâturage. Le loup semblait docile et les Sherman essayèrent même de le caresser, mais un jour il attrapa un veau par son museau à travers les barreaux de son enclos.

Forêt d'OVNI

Les éleveurs ont tenté de lui tirer dessus mais les balles n’ont eu aucun effet sur lui. Puis il s’est enfui. Les Sherman l’ont suivi mais ses traces se sont brusquement arrêtées comme si elles avaient disparu.

Depuis lors, les deux éleveurs ont été tourmentés par de nombreux événements étranges, comme des observations d’OVNIS, des orbes flottants intelligents (réputés avoir incinéré trois de leurs chiens), des cryptides inexplicables et des mutilations horribles de bétail. Les Sherman, à la fin, n’ont eu d’autre choix que de vendre la propriété, ce qu’ils ont fait deux ans plus tard à Robert Bigelow.

Bigelow, le fondateur du National Institute for Discovery Science, voulait étudier les mystères entourant le ranch. Il est propriétaire du ranch à ce jour et le NIDS garde un œil sur leurs découvertes.

Point agréable

À un moment donné, le nom donné à cet endroit peut être considéré comme approprié, mais avec le temps et l’étrangeté des événements qui se sont manifestés ici, il ne reste plus aucun semblant d’agrément.

Le plus célèbre de ces événements mystérieux a été celui impliquant une créature connue sous le nom de Mothman, qui était connue pour avoir terrorisé la petite communauté de Virginie-Occidentale de novembre 1966 à décembre 1967.

Plus d’une centaine de citoyens différents de Point Pleasant sont des témoins oculaires de cette créature, un homme de 7 pieds de haut à la poitrine large avec des yeux rouges hypnotiques et brillants et des ailes qui s’étendent sur 3 mètres de long et traînent derrière lui sur le sol. The Mothman, a fait l’objet à la fois d’un livre et d’un film et a sa propre statue à Point Pleasant.

Il a été diversement décrit comme étant un extraterrestre, un mutant ou un cryptide. Certaines personnes ont cependant tenté de banaliser la question en suggérant que les habitants de Point Pleasant avaient en fait peur des hiboux ou d’une grue du Canada.

Quoi qu’il en soit, les rapports sur Mothman se sont arrêtés après l’effondrement du Silver Bridge le 15 décembre 1967, tuant 46 personnes et faisant croire à beaucoup que les deux événements étaient en quelque sorte liés.

Plusieurs autres contes paranormaux de Point Pleasant incluent des observations d’OVNI et des rapports de soi-disant «  Men In Black  » – des créatures d’apparence humaine qui dérangent les autres par l’abondance de particularités dans leur discours, leur apparence et leurs manières. Ces «hommes» semblent chercher des informations sur le paranormal (ou plutôt sur les personnes qui ont ces informations).

Montagnes de la superstition

Ces montagnes situées à l’est de Phoenix, dans l’État américain de l’Arizona, auraient abrité une mine d’or qui a été découverte par un explorateur nommé Jacob Waltz dans les années 1800. Cependant, il a gardé secret l’emplacement exact de la mine et le secret est mort avec lui.

La mystérieuse mine d’or avait été surnommée la «  mine d’or du néerlandais perdu  » et beaucoup sont connus pour avoir péri à la recherche de la mine. On dit maintenant que les esprits de ces explorateurs morts hantent ces montagnes et les Indiens indigènes croient que les trésors sont gardés par des êtres appelés Tuar-Tums ou «  Little People  » qui vivent sous les montagnes dans des grottes et des tunnels. Certains Apaches pensent d’ailleurs que l’entrée de l’enfer se situe dans les montagnes.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source: daily.bhaskar.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *