L’histoire de Natasha : La poupée terrifiante possédée par un suicide …

Note du propriétaire actuel: La poupée est étrange même pour un collectionneur d’objets paranormaux. Elle peut vous surprendre en apparaissant dans des endroits inattendus quelques secondes après que vous ayez regardé dans cette direction et aime l’attention et jouer à cache-cache.

Je l’ai entendue gambader et rire. Plusieurs fois, elle l’a même prise en photo. Ses bras et ses jambes sont doux mais fermes. Cependant, j’ai essayé de les plier quand elle m’a laissé la tenir et qu’il n’y a pas grand-chose à donner. Je ne comprends pas.

Son activité a été plus perceptible ces derniers temps depuis que j’ai rendu visite à mes nièces, je veux donc la vendre le plus vite possible.

L’histoire de la poupée

Yana était une fille à l’âge de huit ans lorsque sa mère est arrivée en Amérique sur un bateau dans les années 70 en provenance de Mère Russie après la mort de son père de la tuberculose. Sa mère avait un frère vivant en Amérique qui lui a proposé de les accueillir. Malheureusement, Matvej était un homme brutal, avec un goût pour la chair jeune que sa mère ignorait.

Yana adorait sa nouvelle école… ses nouveaux vêtements… sa nouvelle poupée que sa mère lui avait achetée dans une friperie… Elle aimait surtout l’attention que Matvej lui accordait et la façon dont son oncle jouait avec elle et la chatouillait. Et sa mère aussi. Chaque soir, alors qu’Alina faisait la vaisselle, Matvej jouait avec la jeune Yana et elle entendait sa fille rire dans sa chambre.

Jusqu’au jour où l’oncle de Yana a commencé à dire «oups». Au début, Yana pensa que c’était vraiment un accident que son doigt s’y fraye un chemin. Mais comme cela arrivait plus souvent et que ça ne glissait tout simplement pas… .quand ça restait là…. Elle a pensé à le dire à sa mère.

Elle a dit à son oncle qu’elle devait aller pot et il l’a laissée monter. Quand elle quitta la pièce, elle se dirigea timidement vers sa mère. «Maman», a-t-elle dit, «Matvej me touche». Sa mère a arrêté de faire la vaisselle et a regardé sa fille avec rage. « Comment osez-vous dire une chose pareille! », Dit-elle, « Matvejis ne ferait jamais ça! » Et a tendu la main et a giflé sa fille violemment sur le visage avec sa main mouillée.

Une seule larme coula sur la joue de Yana alors qu’elle regardait sa mère avec incrédulité et honte. A ce moment, elle sut qu’elle était seule. Cette nuit-là, alors qu’elle était couchée, elle murmura à sa poupée sa douleur et son sentiment de trahison et pleura.

Elle a pleuré pendant un long moment et lorsqu’elle a finalement trouvé le sommeil, elle a entendu la porte de sa chambre s’ouvrir. La silhouette de son oncle était tout ce qu’elle pouvait voir avec ses yeux brouillés par les larmes et son cœur coincé dans sa gorge.

Au moment où elle avait atteint la puberté, elle était devenue antisociale. Elle parlait à peine et n’avait pas d’amis à l’école. Elle détestait tout contact et toute attention masculins. Quiconque essayait de montrer sa gentillesse rencontrait froideur et agressivité.

Yama a été molestée, violée et sodomisée pendant 5 ans avant de tomber enceinte à l’âge de treize ans. Elle ne pouvait pas imaginer une vie en dehors de la sienne et elle ne voulait pas cette vie pour son enfant à naître. Chaque nuit, elle transmettait son agonie et sa rage à sa poupée Natasha après que son oncle l’ait laissée couler sur le sommier humide. Elle a parlé de ses plans pour mettre fin à sa vie et pour détruire la graine en elle du diable qui l’a plantée là-bas.

Une nuit, alors qu’elle murmurait et pleurait, elle sentit la main de Natasha balayer les cheveux derrière son oreille. Choquée, Yana se retira. Natasha sa poupée qui l’avait réconfortée pendant tant d’années en silence avait trouvé une voix et elle parlait d’une solution séculaire. Une vie pour une vie.

Natasha infligerait la même douleur et la même humiliation à son oncle qu’il l’avait eue pendant tant d’années. Pour ce faire, Yana devait donner sa vie et celle de son enfant à naître pour donner de la force à l’esprit qui avait habité la poupée après avoir observé à quel point Yana l’aimait. Il se nourrissait de l’angoisse et de la misère de Yana… mais maintenant il réalisa qu’il pouvait y avoir plus que ça. Cela pourrait avoir une vie à nouveau. Ainsi fut conclu le marché.

Il n’y a aucune trace de ce qui est devenu Matvej. Yana s’est suicidé peu de temps avant sa disparition… buvant tous les nettoyants ménagers sous l’évier et dans le garage. Alina est devenue une alcoolique sévère et est décédée. La poupée a été retrouvée dans une malle des affaires de sa fille avec des notes, des vêtements et des dessins.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *