Les exorcistes affirment que la pandémie de coronavirus augmente les possessions démoniaques

Il y a un vieux dicton: «Si le seul outil dont vous disposez est un marteau, vous commencerez à traiter tous vos problèmes comme un clou.» En appliquant cela à d’autres domaines non liés à la construction, si le seul outil dont vous disposez est un exorcisme, vous commencerez à traiter tous vos problèmes comme une possession démoniaque.

Cela semble être le cas d’un certain nombre d’exorcistes qui en ont assez d’attendre un vaccin COVID-19 et d’avertir à la place que les fermetures pandémiques des lieux de culte ont également rendu les personnes infectées par le coronavirus vulnérables aux démons invasifs. Un exorcisme lié au COVID est-il couvert par une assurance médicale?

«En fait, au début de la pandémie, les exorcistes de Manille sont sortis avec une prière de délivrance et ils m’ont appelé et m’ont demandé de les rejoindre et si je pouvais également partager en direct leur prière nocturne) pour enrayer les effets de les actions du diable surtout en période de confusion.

Fr. Ronaldo Ablong, le prêtre en charge de Saint-Vincent-Ferrer à Barangay Camanjac aux Philippines, a déclaré à l’agence de presse philippine comment lui et ses collègues exorcistes de ce pays combattent les démons du coronavirus avec des exorcismes en ligne. Au cours de ses trois années d’expérience en tant qu’exorciste «expulsant les démons et les forces spirituelles diaboliques», il dit avoir appris que le diable peut attaquer l’esprit d’une personne malade et affaiblie par le virus à travers ses «pensées négatives et excessives» sur le coronavirus. Comme prévu, il affirme que certaines personnes aident les choses en recourant aux planches Ouija, aux lecteurs de palmiers, aux diseurs de bonne aventure et à la sorcellerie au lieu de regarder sa vidéo. Il implique également qu’il pense que le diable a joué un rôle dans le virus lui-même, en l’utilisant comme un outil pour faciliter les possessions. Et, si le seul outil dont vous disposez est la possession démoniaque… vous connaissez le reste.

« Je voudrais vous demander à tous de prier ensemble, en utilisant la forme donnée par Léon XIII, l’Exorcisme contre Satan et les anges apostats. »

L’archevêque Carlo Maria Vigano de Rome est d’accord. En avril, il a effectué un exorcisme de masse pour débarrasser la zone couverte par un exorcisme de masse pour débarrasser les catholiques des démons qui les attaquent parce qu’ils sont malades ou affolés par le coronavirus et ne peuvent pas se rendre à l’église. L’Eglise catholique a renforcé son corps d’exorcisme depuis que le pape François a pris la relève et l’archevêque a fait former de nombreux prêtres à la pratique à son exemple. Ses efforts – et ceux du Père Ronaldo Ablong aux Philippines ont-ils fonctionné? Regardez autour de vous. Le virus, les infections et les décès sont toujours là et augmentent chaque jour. Cela signifie-t-il qu’ils ne fonctionnent pas ou est-ce que ce coronavirus est aussi plus fort que les démons?

«Un tantrique du député de Ratlam, qui prétendait exécuter des« exorcismes de Covid »en embrassant les mains des gens, est décédé d’une infection à coronavirus, en infectant au moins 20 en cours de route.

Le Times of India a rapporté en juin un tantrik (saint homme) à Ratlam qui affirmait qu’il pouvait pratiquer des exorcismes pour débarrasser les gens du coronavirus via son «remède spécial» où il plantait ses lèvres sur leurs mains et aspirait la maladie. Ceux qui espéraient jeter miraculeusement leurs ventilateurs et marcher sans se sentir essoufflé ont été déçus d’apprendre que le tantrique lui-même était mort du COVID-19. Les fonctionnaires qui l’ont investi ont trouvé au moins 20 personnes qu’il a infectées et 29 autres jhaad-phoonks (exorcistes) effectuant des «bis-cures». Si vous cherchez à éviter les événements d’épandage, il semble que les exorcismes se classent tout de suite avec les mariages, les funérailles et les événements politiques.

Essayez les deux, mais mettez le masque en premier

Il ne s’agit pas de dénigrer les religions qui encouragent les exorcismes ni celles qui croient aux démons. C’est juste pour souligner que les religions existent depuis des siècles et les démons depuis bien plus longtemps – et ils sont toujours là. Si vous êtes malade, consultez un médecin – même en ces temps de rapports confus et contradictoires, c’est toujours le meilleur point de départ. Si vous vous sentez possédé, voyez et exorcisez, mais assurez-vous de consulter d’abord un médecin. Par-dessus tout, portez un masque, lavez-vous les mains et ne touchez pas votre visage. Rappelez-vous, c’est probablement ce que l’exorciste a fait avant d’entrer dans votre chambre.

Peu importe que vous soyez aux Philippines, en Italie, aux États-Unis ou ailleurs dans le monde, un masque bat l’eau bénite, les baisers et tous les autres remèdes… désinfecté haut la main.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *