Un Texte Tibétain Vieux De 2500 Ans Décrit Avec Précision Le Coronavirus Et Son Épidémie

Un texte vieux de 2 500 ans trouvé au Tibet décrit la maladie pulmonaire et son agent causal. Les experts qui ont analysé le texte ont noté que la description ressemble fortement à l’épidémie actuelle de coronavirus.

Le texte intitulé «Gyud-ji» parle d’un virus rond avec des extensions contondantes. Il y a déjà 2,5 millénaires, les médecins tibétains savaient ce qui causait des infections massives. Ils ont même réussi à voir le virus d’une manière ou d’une autre.

L’épidémie du manuscrit s’appelle le Nien-rim. Ce n’est que récemment que les scientifiques ont remarqué qu’il ressemblait fortement à une infection à coronavirus. Le texte commence par le fait que les gens à l’ère de Kali-yuga sont devenus mercantiles et avides.

Toutes les valeurs humaines semblaient avoir été cachées dans un coffre, une lutte a commencé pour les religions et pour les ressources. Ce comportement fait que les puissances supérieures envoient des épidémies sur la terre, se propageant par la respiration.

Les victimes de Nien Rim avaient des problèmes pulmonaires, un essoufflement, une toux, de la fièvre, des douleurs abdominales et une éruption cutanée. Une acné foncée est apparue sur la peau et, à la suite de l’effet négatif sur les intestins, une diarrhée sanglante a commencé.

Le texte décrit le virus lui-même avec une précision surprenante, qui est rond et avec des extensions émoussées. Le virus ne peut être examiné qu’au microscope, mais il y a 2500 ans, il ne pouvait pratiquement pas exister.

L’agent pathogène, selon le texte, est entré dans le corps par le nez, les oreilles, la bouche, les yeux et l’anus. Le plus souvent, la pénétration se faisait par le nez et la bouche, de sorte que les gens portaient des masques.

Le virus s’est propagé très rapidement dans tout le corps: les tissus musculaires, les canaux sanguins, les os et les organes vitaux ont été affectés. Le traitement a été réalisé avec des décoctions à base de plantes, des pilules, des pâtes et de la bière médicinale.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *