Les «marques de sorcières» trouvées dans une église médiévale devaient éloigner les mauvais esprits

Des graffitis antiques appelés «marques de sorcières» ont été découverts dans les ruines d’une église médiévale du village anglais de Stoke Mandeville et ils y ont été placés afin d’éloigner les mauvais esprits.

L’église St. Mary a été construite vers 1070 en tant que chapelle privée pour le seigneur de Stoke Mandeville dans le Buckinghamshire, en Angleterre. Elle a été rénovée dans les années 1340, ce qui l’a agrandie afin que les habitants puissent également fréquenter l’église. Mais ensuite, dans les années 1860, lorsqu’une nouvelle église fut construite, St. Mary’s fut démolie.

C’est lors des préparatifs de la construction d’un nouveau chemin de fer à grande vitesse qui a révélé les anciennes marques dans les ruines de l’église. Le village, ainsi que l’église, sont directement sur le chemin d’où se trouveront les pistes.

Les «marques de sorcière» étaient utilisées pour éloigner les mauvais esprits.

Pendant que les archéologues fouillaient le site de l’église, ils ont trouvé les restes de murs mesurant environ cinq pieds de hauteur ainsi que des planchers intacts. La découverte la plus intéressante était les poutres en pierre qui portaient des marques très particulières. Les motifs circulaires étranges qui sont appelés «marques de sorcière» ressemblaient à des rayons de roue avec un trou placé au centre avec plusieurs lignes s’étalant à partir de celui-ci. En fait, ils ont trouvé deux pierres différentes qui contenaient ces marques – l’une d’elles était au niveau du sol tandis que l’autre était à un endroit élevé.

Ces types de marques radiales étaient également utilisés comme cadrans solaires pour diviser la journée entre les prières du matin, de midi et du soir. Cependant, comme l’une des pierres a été trouvée au niveau du sol, son but était plus que probable de protéger l’endroit contre le mal. Dans un communiqué , les responsables du projet les ont expliqués comme étant mis là pour «éloigner les mauvais esprits en les piégeant dans une ligne ou un labyrinthe sans fin».

Un exemple d’un ancien cadran solaire.

Ces «marques de sorcières» ont été trouvées dans d’autres endroits médiévaux du Royaume-Uni et étaient normalement gravées dans des pierres près des entrées, des cheminées et des fenêtres pour empêcher les forces perverses d’entrer. Et on ne les trouve pas seulement dans les églises, car les gravures ont été découvertes dans des maisons, des granges et même des grottes.

Witch marks found on the medieval stones of St. Mary's church in Stoke Mandeville, England

Des images des marques de sorcières et une image de ce à quoi aurait ressemblé l’église Sainte-Marie il y a 700 ans peuvent être vues ici .

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *