Phare de Tevennec: Morts inexpliquées et esprits sinistres

Souhaitez-vous passer deux mois dans un phare réputé pour rendre les gens fous? Un homme a relevé le défi de sensibiliser le public au phare de Tevennec dans l’espoir de le restaurer, mais après une tentative infructueuse, il ne sait pas s’il a terminé sa tâche et a encore moins gardé la raison en le faisant.

Le phare de Tevennec est situé dans le détroit du Raz de Sein au large de la Bretagne, en France. Il a été construit en 1871 et allumé pour la première fois en 1875.

Pendant les guerres napoléoniennes, le navire français Séduisant y fait naufrage, entraînant la mort de centaines d’hommes. Le phare a été classé dans la quatrième catégorie, nécessitant un seul gardien et une période de service d’un an. Une série de 23 gardiens a vécu à la lumière jusqu’à l’automatisation.

Selon la légende, le premier gardien de phare, Henri Guezennec, a été rendu fou par des voix fantomatiques exigeant son départ. Le remplaçant de Guezennec, Minou, aurait vécu une expérience similaire.

Le gouvernement français a ensuite reclassé Tévennec en tant que phare pour deux personnes, mais les demandes étaient rares. En 1897, le gouvernement a commencé à recruter des couples mariés pour garder le phare. Des décès inexpliqués sont survenus.

En 1897, un gardien y résidait avec sa femme. Le gardien est mort et sa femme a été forcée de vivre avec son cadavre jusqu’à ce qu’ils puissent être récupérés. Le troisième gardien est mort dans son lit. Le quatrième y vivait avec son père âgé.

L’homme a trouvé son père mort dans son lit, la gorge tranchée par un rasoir. Il y a d’autres histoires d’un enfant mourant là-bas et d’un gardien qui serait mort en tombant sur un couteau. Un prêtre a même été appelé pour exorciser la propriété, mais cela a peut-être été un échec.

La dernière femme du gardien résidant était en train d’accoucher lorsqu’un mur a été détruit par les vagues.

Il a été décidé en 1910 de rendre le phare entièrement automatisé. Vingt-trois gardiens s’y sont occupés mais personne n’y a vécu depuis. Avec une faucheuse mythique qui y aurait vécu et plusieurs morts, il n’est pas surprenant que les visiteurs aient eu des observations de fantômes.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *