Une mystérieuse empreinte intrigue les habitants de Thornbury en Angleterre

Une impression mystérieuse trouvée dans la boue dans la campagne, près de Thornbury, Gloucestershire, Angleterre. Il ressemble en partie à l’empreinte d’un gros chat, mais il est très allongé et presque aussi long qu’un pied humain.

La nouvelle de cette découverte a excité les résidents locaux et ils ont commencé à discuter de quel genre d’animal étrange il s’agissait. Le plus souvent, on a supposé qu’il s’agissait de la piste de l’un de ces mystérieux «grands chats» qui ont été vus au Royaume-Uni pendant un demi-siècle et qui attaquent les moutons.

La piste a été découverte par la police après qu’un des résidents locaux marchait ici avec son chien et a vu un animal incompréhensible dans les fourrés, qu’il a décrit comme «un grand hybride d’un jaguar et d’un chat». Cet animal le suivit attentivement, comme s’il attendait le moment de l’attaque.

Pour le moment, personne n’a été en mesure de déterminer quel animal pourrait appartenir à une empreinte aussi étrange, et la police a donc appelé plusieurs experts pour étudier l’empreinte.

En juin, la police du Gloucestershire enquêtait déjà sur une affaire de gros chat après la découverte des restes d’un mouton et d’un agneau rongés jusqu’à l’os près du village de South Kearney.

Dans le folklore britannique, les grands félins britanniques, également appelés ABC (Alien ou Anomalous, Big Cats), les chats fantômes et les chats mystérieux, sont des rapports et des incidents de félidés non originaires de Grande-Bretagne mais censés habiter la campagne britannique. Ces observations sont souvent signalées comme des «panthères», des «pumas» ou des «chats noirs».

Une théorie marginale suggère que les animaux peuvent survivre à la faune de la période glaciaire.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *