La possession documentée de Maurice Theriault (vidéos)

Maurice «Frenchie» Theriault était le sujet du livre, Satan’s Harvest d’Ed et Lorraine Warren, de notables chercheurs en parapsychologie et démonologues. Ils ont été témoins de sa possession ainsi que de son exorcisme catholique.

De toute évidence, Maurice a eu une enfance misérable aux mains d’un père cruel. Maurice travaillait plus dur à la ferme que l’endurance d’un enfant ne pouvait le supporter, et contraint de quitter l’école en troisième année.

Maurice a prié pour le salut, et cela semblait lui venir de manière inhabituelle. Maurice s’est retrouvé de plus en plus fort physiquement. Il a commencé à «savoir» des choses dont il ne pouvait pas expliquer.

En vieillissant, il a été témoin d’un acte obscène dans la grange familiale impliquant un animal et son père. Pris d’espionnage, son père l’a forcé à participer également. Les détails exacts de ces événements étaient trop inquiétants pour que Maurice le précise.

La dureté de son enfance et les penchants étranges de son père sont certainement suffisants pour provoquer une maladie mentale chez tout enfant ou jeune adulte.

Après avoir dérivé en Nouvelle-Angleterre pendant quelques années, Maurice s’est finalement installé avec une jeune mariée dans une ferme familiale dans l’ouest du Massachusetts. Ici, il menait une vie normale et était considéré comme un homme gentil par ses voisins.

Puis Maurice a commencé à perdre du temps de sa mémoire, et de petits incendies ont commencé à éclater à travers la ferme. Ces petits incendies ont porté la ferme Theriault à l’attention des forces de l’ordre locales.

Il n’est pas surprenant pour nous, compte tenu de ses antécédents, que Frenchie ait finalement commis plusieurs crimes scandaleux, notamment le viol d’un enfant mineur, la tentative de meurtre de sa femme et finalement le suicide.

Frenchie avait-il une psychose, peut-être un trouble de la personnalité multiple, qui lui permettait d’être un homme gentil un moment et un tueur psychotique le lendemain? Cela pourrait expliquer les interruptions de temps qu’il a vécues, ainsi que le manque d’intelligence des événements auxquels il a dû être impliqué ou dont il a été témoin.

Pourtant, il y a eu d’autres événements encore plus troublants dans la vie de Maurice, observés par les forces de l’ordre, le clergé et les Warrens, qui défient toute explication.

Parmi les nombreux événements étranges sur leur ferme, au plus fort de sa possession, Maurice saignait des yeux et de la bouche dans une sorte de stigmates démoniaques tordus, qui a été documenté par plusieurs témoins. La cause du saignement n’a pas pu être déterminée; une fois qu’elle avait cessé, il n’y avait aucune preuve de plaies ou de plaies ouvertes.

Maurice possédait également une force physique incroyable, dont il jouissait depuis l’enfance. Il pouvait soulever des objets de 300 à 400 livres avec une facilité apparente, tandis que d’autres hommes s’efforçaient même de bouger ces mêmes objets.

Le plus étrange de tous était la capacité de Maurice à être «deux endroits à la fois». De nombreux témoins ont témoigné qu’ils avaient vu Maurice dans une région, peut-être son bureau, puis peu de temps après à une distance plus grande qu’ils n’auraient pu l’imaginer voyager dans ce court laps de temps.

En revenant à son emplacement d’origine, ils ont constaté qu’il était toujours là, et sans savoir qu’il avait quitté la pièce. Les Doppelgangers, traduits littéralement de l’allemand par «double marcheur», sont associés à la tradition paranormale comme étant des signes avant-coureurs de la malchance. C’est ce phénomène étrange qui a poussé la famille à demander une explication aux Warrens.

Leur enquête est relatée dans leur livre, Satan’s Harvest. En fin de compte, les Warren croyaient que Maurice était sous possession démoniaque et ils se sont arrangés pour qu’un Exorcisme soit exécuté dans sa ferme.

Dans cette vidéo de son exorcisme, vous verrez de grandes bosses surélevées voyager sous la peau de ses bras, et une fissure sanglante ouverte sur son front, qui guérit à la fin de l’exorcisme. Aussi, vous verrez Maurice répondre à certaines des questions de l’exorciste en latin, une langue morte dans laquelle il n’avait aucune formation.

Maurice était déterminé à être libéré du démoniaque après l’exorcisme et, pendant plusieurs années, il parut un père de famille normal, revenant à l’homme gentil et doux que les gens appelaient Frenchie. Selon la famille et les témoins, le démoniaque est revenu avec des conséquences tragiques.

Dans ce qui est mieux décrit comme une rage psychotique, Maurice a tiré et blessé sa femme, lui soufflant le bras avec le coup d’un fusil de chasse de calibre 12, alors qu’elle tentait de s’échapper de lui, puis après l’avoir blessée, la droguer dans leur maison.

Il lui semblait qu’il avait l’intention de lui ôter la vie. Puis après une lutte prolongée avec lui-même, il a retourné le fusil de chasse sur lui-même et a mis fin à sa vie. «Amen», dit sa femme.

Nous pouvons certainement soupçonner la maladie mentale comme la source du comportement étrange et de la disparition ultime de Maurice, cependant, de nombreux témoins attestent d’événements paranormaux entourant l’existence de Maurice au cours des dernières années de sa vie.

L’histoire de Maurice se qualifie avec trois des signes requis de possession démoniaque, et en fait, un exorcisme catholique sanctionné a finalement eu lieu …

– Maurice possédait une force physique surhumaine
– Il possédait une «connaissance cachée» des personnes et des événements
– Il parlait en latin pendant son exorcisme
– Phénomène physique inexplicable, tel que des saignements des yeux et de la bouche.
– Doppelgangers témoins de plusieurs voisins

Ses prières d’enfance pour la force et le salut ont-elles par inadvertance conclu un pacte avec le démoniaque?

.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source: Paria Paranormal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *