Tout ce que vous devez savoir sur le monstre du lac Champlain

Champ ou Champy, est le nom donné à un monstre de lac réputé vivant dans le lac Champlain, un lac d’eau douce naturel en Amérique du Nord, partiellement situé de l’autre côté de la frontière canado-américaine dans la province canadienne de Québec et partiellement situé de l’autre côté de la frontière Vermont-New York .

Bien qu’il n’y ait aucune preuve scientifique de l’existence du cryptide, plus de 300 observations ont été signalées. La légende du monstre est considérée comme un attrait pour le tourisme dans la région de Burlington, Vermont.

Comme le monstre du Loch Ness, certaines autorités considèrent Champ comme une légende, d’autres pensent qu’il est possible qu’une telle créature vive au fond du lac, peut-être un parent du plésiosaure, un groupe éteint de reptiles aquatiques.

Deux tribus amérindiennes vivant dans la région près du lac Champlain, les Iroquois et les Abénakis, avaient des légendes sur une telle créature. Les Abénakis appelaient la créature «Tatoskok».

Un récit d’une créature dans le lac Champlain a été donné en 1609 par l’explorateur français Samuel de Champlain, le fondateur de Québec et homonyme du lac, qui est censé avoir repéré la créature alors qu’il combattait les Iroquois sur la rive du lac.

Cependant, en réalité, aucune observation de ce type n’a été enregistrée, et elle a depuis été retracée à un article de 1970. Au début de juillet 1873, un équipage installant la voie pour le New York & Canada Railroad le long de la rive près de Dresde, New York, a vu un serpent avec une énorme tête s’approcher d’eux de l’autre côté du lac.

Les hommes ont commencé à battre en retraite mais ont vu l’animal se retourner et s’éloigner rapidement. Il semblait recouvert d’écailles brillantes et argentées et jaillissait de l’eau à environ 20 pieds dans les airs. Sa queue ressemblait à celle d’un poisson. Quelques jours après, d’autres ont vu l’animal et les agriculteurs se sont plaints de la disparition du bétail.

Le 9 août, un groupe de chasseurs de monstres organisé par le Whitehall Times aurait piégé le serpent dans la baie d’Axehelve et l’avait abattu depuis les ponts d’un bateau à vapeur qu’ils avaient réquisitionné, le Molyneaux. Le 7 septembre, des cheminots avides de la récompense de 50 000 $ que PT Barnum avait récemment offerte pensaient avoir retrouvé la carcasse manquante, mais il s’agissait d’un rondin.

Le 30 juillet 1883, le shérif Nathan H. Mooney a vu un énorme serpent de 25 à 35 pieds de long avec une tête plate et triangulaire à Cumberland Bay, New York. Il se détachait à environ 5 pieds au-dessus de l’eau. Les observations se sont poursuivies tout au long de l’été.

En 1945, Charles Langlois et sa femme, de Rutland, Vermont, se sont approchés de l’animal dans une barque. Orville Wells a observé un animal de 20 pieds avec un long cou et deux bosses à Treadwell Bay, New York, en 1976.

Le 5 juillet 1977, Sandra Mansi et sa famille étaient en train de pique-niquer au bord du lac quand elles ont vu la tête et le cou d’un «dinosaure» à quelque 100 à 160 pieds au large près de St. Albans, Vermont.

Elle a réussi à prendre une photographie Instamatic couleur de l’animal avant de partir précipitamment dans la voiture. La photo a résisté à un examen minutieux et montre apparemment un objet gris-noir d’au moins 15 à 20 pieds de long à la ligne de flottaison.

Champ ou monstre du lac Champy

Il a un long cou, une petite tête et une bosse. B. Roy Frieden du Centre des sciences optiques de l’Université de l’Arizona en 1981 a déterminé que la photo n’était pas un montage et semblait montrer un ensemble distinct d’ondes de surface provenant de l’objet qui sont indépendantes des vagues du reste du lac.

Une analyse de 1982 des modèles de vagues sur la photo par l’océanographe Paul H. LeBlond a donné une estimation allant de 16 à 56 pieds pour la longueur de la ligne de flottaison de l’objet. Jim Kennard et Joseph Zarzynski ont ramassé une cible à l’aide d’un sonar à balayage latéral remorqué le 3 juin 1979 à Whallon Bay, New York.

L’objet se déplaçait à une profondeur de 175 pieds. Cependant, un banc de poissons n’a pas été exclu. Le 28 juillet 1984, Michael Shea, Bette Morris et une soixantaine d’autres personnes ont regardé Champ pendant dix à quinze minutes depuis le navire The Spirit of Ethan Allen au large d’Appletree Point, Burlington, Vermont.

Il mesurait environ 30 pieds de long et avait de trois à cinq bosses. Le 10 août 1988, Martin Klein, Joseph Zarzynski et d’autres à bord d’un navire de sauvetage air-mer entre Westport, New York et Basin Harbour, Vermont, ont vu un objet animé se battre à la surface du lac.

Le 6 juillet 2000, Dennis Jay Hall a obtenu environ 45 minutes de vidéo numérique de deux animaux à long cou en eau peu profonde juste au sud de l’embouchure d’Otter Creek, dans le Vermont. Il a plusieurs vidéos d’animaux isolés prises à plusieurs autres occasions, dont une aussi récemment que le 6 octobre 2000, à Button Bay, Vermont.

Beaucoup croient que Champ peut être un plésiosaure semblable à «Nessie», affirmant que les deux lacs ont beaucoup en commun. Tout comme le Loch Ness, le lac Champlain a une profondeur de plus de 400 pieds (120 m) et les deux lacs ont été formés à partir du retrait des glaciers après la fin de la période glaciaire il y a environ 10 000 ans.

Les croyants affirment également que les deux lacs abritent des populations de poissons suffisamment importantes pour nourrir un supposé monstre marin ou lacustre. Cette légende exigerait soit un seul animal âgé de 10 000 ans, soit une population reproductrice de trente.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Sources: Créatures mystérieuses «Un guide de la cryptozoologie» par George M. Eberhart, Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *