Une femme décède d’un cancer de stade 4 et revient d’une autre dimension

Anita Moorjani, auteur du livre Dying to Be Me , a vécu quelque chose que la plupart d’entre nous ne connaîtront jamais. Elle a reçu un diagnostic de cancer, a vécu avec, en est décédée, puis est revenue à la vie et est rentrée chez elle en bonne santé.

Comment est-ce possible?

Moorjani luttait contre le lymphome de Hodgkin depuis quatre ans lorsqu’un matin, elle s’est réveillée et ne pouvait plus bouger du tout. Son mari l’a emmenée à l’hôpital et on lui a diagnostiqué un lymphome de grade 4B. Ses organes se fermaient et les médecins pensaient qu’il ne lui restait plus que 36 heures à vivre. Elle a finalement perdu connaissance.

Cependant, elle était toujours consciente de ce qui se passait autour d’elle. Elle pouvait entendre son mari dans le couloir et observer les conversations qu’il avait avec les médecins. Elle pouvait voir son frère embarquer désespérément dans un avion en Inde pour qu’il puisse venir la voir une dernière fois à l’hôpital de Hong Kong. En outre, elle a pris conscience de tout autre chose.

Moorjani a déclaré dans Celestial Travellers:

«… Je suis en fait« traversé »vers une autre dimension. J’étais plongé dans un sentiment total d’amour. J’ai également ressenti une extrême clarté sur les raisons pour lesquelles j’avais un cancer, pourquoi j’étais entré dans cette vie en premier lieu, quel rôle chacun dans ma famille a joué dans ma vie dans le grand schéma des choses et comment la vie fonctionne en général.

«La clarté et la compréhension que j’ai obtenues dans cet état sont presque indescriptibles. Les mots ne peuvent pas décrire l’expérience. J’étais à un endroit où j’ai compris combien il y a bien plus que ce que nous sommes capables de concevoir dans notre monde tridimensionnel.

«J’ai réalisé ce qu’est une vie de don et que j’étais entouré d’êtres spirituels aimants, qui étaient toujours autour de moi même quand je ne le savais pas.

Anita Moorjani et son mari
Anita Moorjani et son mari Danny

Elle était morte, puis revenait à la vie. Et il y a eu, encore plus, des surprises. Le cancer avait quitté son corps et elle a quitté l’hôpital en bonne santé. Les médecins étaient incrédules.

Moorjani a déclaré:

«Les médecins étaient très confus, mais m’ont dit que cela devait être une réponse rapide à la chimiothérapie. Parce qu’eux-mêmes étaient incapables de comprendre ce qui se passait, ils m’ont fait subir test après test, que j’ai réussi avec brio.

«Effacer chaque test m’a donné encore plus de pouvoir! J’ai eu un scan corporel complet, et comme ils ne pouvaient pas croire qu’ils n’avaient rien trouvé, ils ont obligé le radiologue à le répéter!

Écoutez ses mots sur l’expérience ci-dessous.

Selon l’Association internationale pour les études sur la mort imminente, «une expérience de mort imminente (EMI) est une expérience subjective distincte que les gens rapportent parfois après un épisode de mort imminente. Lors d’un épisode de mort imminente, une personne est soit cliniquement morte, soit proche de la mort, soit dans une situation où la mort est probable ou prévue. »

De nombreuses personnes qui vivent une expérience de mort imminente décrivent quelque chose de similaire à ce que Moorjani a partagé, mais elle semble avoir voyagé quelque part, beaucoup d’entre nous n’iront jamais tant que nous ne nous croiserons pas.

Lorsque vous apprenez à vous aimer et à vous valoriser, vous pouvez découvrir un coin de paradis! Dans ce clip vidéo, Anita Moorjani, (auteure de Dying to Be Me) parle de son expérience de mort imminente avec le lymphome et comment cela l’a aidée à comprendre ce que nos maladies peuvent nous apprendre et ce qui compte vraiment le plus dans nos vies.

Qu’est-ce que tu penses? Croyez-vous son expérience? Partagez votre opinion dans les commentaires.

Article traduit par DAmien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.