Les experts cartographient une grotte pleine de marques de sorcières utilisées pour contrer le mal

Initialement considérés comme des graffitis, les experts ont maintenant déclaré que les centaines de marques de carrés, de lettres, de labyrinthes et de lignes dans un système de grottes anglais sont en réalité des marques de sorcières – des marques apotropaïques qui étaient utilisées comme une sorte de «  magie  » protectrice pour conjurer le mal ou la malchance. Et il semble que ces inquiétudes étaient encore endémiques dans les East Midlands, dans le centre de l’Angleterre, il y a moins de 200 ans.

Les marques de sorcières, ou marques de sorcières , n’étaient pas une caractéristique cachée dans les Creswell Crags, un site archéologique bien connu dans les East Midlands. Comme le facilitateur du patrimoine John Charlesworth, le chef de la tournée par intérim lorsque la découverte a été faite il y a un an, a déclaré : «Ces marques de sorcières étaient à la vue tout le temps. Ils ont simplement été ignorés en tant que graffitis touristiques modernes jusqu’à ce que certains experts décident qu’il était temps de mieux regarder la variété de panneaux recouvrant les murs.

Mais ITV rapporte que Hayley Clark et Ed Waters du groupe Subterranea Britannica ont remarqué de faibles symboles de connexion ‘VV’ lors d’une visite de la grotte et, comme Mme Clark l’a dit, «nous savions tous les deux que c’était le genre de chose que nous avions vu dans d’autres endroits. » Plusieurs experts sont désormais d’accord.

Une visite virtuelle pour voir les marques des sorcières

Les visites mettent en évidence les sections de Creswell Crags où les marques des sorcières ont été localisées, mais toutes les marques ne sont pas accessibles au public. Par exemple, Live Science indique que la chambre contenant la plus grande concentration de marques n’est pas ouverte au public. Pour remédier à cet inconvénient et à cette curiosité, les responsables du site se sont associés aux chercheurs de l’Université Sheffield Hallam pour créer une visite virtuelle du site.

Pour accomplir cette tâche, les chercheurs ont utilisé LiDAR («  Light Detection and Ranging  », qui envoie des pings aux lasers sur une surface et mesure la lumière réfléchie) et la photogrammétrie pour créer une carte 3D de la surface. La combinaison a créé une grotte virtuelle avec les marques des sorcières, que les gens peuvent visiter virtuellement à la place de la vraie chose. Cela peut aider à la préservation du site.

Quelles sont les marques des sorcières?

Malgré leur nom, les marques des sorcières n’étaient pas laissées par les sorcières, mais plutôt pour les éloigner , peut-être qu’un meilleur nom serait «marques anti-sorcières» ou «marques de protection rituelle». L’ enquête sur les graffitis médiévaux de Norfolk explique qu’ils étaient un élément utilisé «dans de multiples couches de défense spirituelle», souvent utilisé à côté de la prière et d’autres rituels.

Des marques de sorcières ont été trouvées dans des maisons, des églises et sur d’autres sites ou sur des objets qui, selon les gens, nécessitaient une certaine protection spirituelle . Les symboles étaient souvent placés près des entrées d’un espace, autour des portes, des fenêtres et des cheminées.

Quelques marques de protection rituelles populaires

Quelques marques de protection rituelles populaires. ( Norfolk Medieval Graffiti Survey )

Leur utilisation et les symboles créés ont changé avec le temps et l’espace; par exemple, les Romains et les églises chrétiennes anglaises aimaient les boussoles Hexfoil à des fins différentes – les Romains peuvent avoir lié le symbole au soleil et pour les chrétiens, il était lié aux baptêmes. Pour de nombreuses personnes, les marques des sorcières ont également servi à conjurer la sorcellerie , mais plusieurs des symboles ont ensuite été adaptés dans un but général pour conjurer le mal ou simplement porter chance .

Les dessins de marques de sorcières les plus populaires dans les Creswell Crags sont liés religieusement. On pense que «VV» est une référence à Marie, Vierge des Vierges , et «PM» – Pace Maria – demandant la paix à la sainte mère. D’autres conceptions sont des labyrinthes, des boîtes et des lignes diagonales pour piéger le mal.

Les dessins de marques de sorcières les plus populaires dans les falaises de Creswell sont liés religieusement, comme le signe de connexion `` VV ''

Les dessins de marques de sorcières les plus populaires dans les Creswell Crags sont liés religieusement, comme le signe de connexion «VV». ( Angleterre historique )

La plus grande concentration en Grande-Bretagne

Les scientifiques étudient les sculptures depuis environ un an maintenant, et selon CNN, ils pensent que cela «pourrait être la plus grande concentration de marques apotropaïques jamais trouvée en Grande-Bretagne». Somerset détenait auparavant le record avec 57 marques de sorcières.

Des marques de sorcières ont été trouvées dans des maisons, des églises et sur d’autres sites ou sur des objets qui, selon les gens, nécessitaient une certaine protection spirituelle . Les symboles étaient souvent placés près des entrées d’un espace, autour des portes, des fenêtres et des cheminées.

Quelques marques de protection rituelles populaires

Quelques marques de protection rituelles populaires. ( Norfolk Medieval Graffiti Survey )

Leur utilisation et les symboles créés ont changé avec le temps et l’espace; par exemple, les Romains et les églises chrétiennes anglaises aimaient les boussoles Hexfoil à des fins différentes – les Romains peuvent avoir lié le symbole au soleil et pour les chrétiens, il était lié aux baptêmes. Pour de nombreuses personnes, les marques des sorcières ont également servi à conjurer la sorcellerie , mais plusieurs des symboles ont ensuite été adaptés dans un but général pour conjurer le mal ou simplement porter chance .

Les dessins de marques de sorcières les plus populaires dans les Creswell Crags sont liés religieusement. On pense que «VV» est une référence à Marie, Vierge des Vierges , et «PM» – Pace Maria – demandant la paix à la sainte mère. D’autres conceptions sont des labyrinthes, des boîtes et des lignes diagonales pour piéger le mal.

Les dessins de marques de sorcières les plus populaires dans les falaises de Creswell sont liés religieusement, comme le signe de connexion `` VV ''

Les dessins de marques de sorcières les plus populaires dans les Creswell Crags sont liés religieusement, comme le signe de connexion «VV». ( Angleterre historique )

La plus grande concentration en Grande-Bretagne

Les scientifiques étudient les sculptures depuis environ un an maintenant, et selon CNN, ils pensent que cela «pourrait être la plus grande concentration de marques apotropaïques jamais trouvée en Grande-Bretagne». Somerset détenait auparavant le record avec 57 marques de sorcières.

Les experts n’ont pas encore été en mesure de déterminer les dates auxquelles les marquages ​​ont été effectués, mais on dit que des conceptions similaires ont été trouvées dans des maisons construites entre 1550 et 1750. Il a été suggéré que ces marques étaient destinées à aider les gens à prévenir la maladie, la mort, et de mauvaises récoltes .

Des centaines de marques anti-sorcières ont été trouvées dans des grottes de Creswell Crags.

Des centaines de marques anti-sorcières ont été trouvées dans des grottes de Creswell Crags. ( Nouvelles ITV )

Il est également fort possible que les habitants aient peur de ce qui pourrait sortir des grottes. Duncan Wilson, directeur général de Historic England, a expliqué :

Il y a encore 200 ans, la campagne anglaise était un endroit très différent, la mort et la maladie étaient des compagnons quotidiens et les forces du mal pouvaient facilement être imaginées dans l’obscurité. Nous ne pouvons que spéculer sur ce que les habitants de Creswell craignaient d’émerger des enfers dans ces grottes.

Pas la première découverte à Creswell Crags

Creswell Crags est déjà reconnu pour son passé préhistorique. Metro rapporte que le site, qui est naturellement formé, était un abri néandertalien et humain pendant la période glaciaire ainsi que l’emplacement de «l’ art rupestre le plus ancien de Grande-Bretagne , avec des photos vieilles de 13 000 ans d’oiseaux, de cerfs, de bisons et de chevaux.

Un représentant de Creswell Heritage Trust a également déclaré à Live Science: «Les artefacts trouvés dans la grotte datent pour la plupart de la période glaciaire – lorsque les créatures et les premiers humains s’y sont réfugiés. Ceux-ci incluent des os de créatures telles que des hyènes et des chevaux, et des outils en silex utilisés par les premiers humains.https://www.youtube.com/embed/-5j3JKGZtHs

Image du haut: Un sorcier dans une grotte. Les marques des sorcières ont été découvertes à Creswell Crags, en Angleterre. Source: fotofrank / Adobe Stock.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANCIENTORIGINS

Par Alicia McDermott

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *