Science effrayante: croyances paranormales liées à une vision du monde effrayante

Les gens qui croient aux fantômes peuvent avoir plus peur des dangers réels, des choses comme les crimes violents ou la guerre nucléaire que les gens qui n’ont pas de croyances paranormales, selon une nouvelle enquête.

Le Survey of American Fear a demandé aux Américains de divulguer les terreurs qui les empêchent de dormir la nuit. Pour l’enquête, près de 1 500 participants ont répondu à des questions sur 88 peurs et angoisses différentes, allant des phobies courantes (comme la peur des hauteurs) à des préoccupations moins tangibles (comme la peur de la corruption du gouvernement). L’enquête a également interrogé les participants sur leurs croyances concernant les choses paranormales et mythiques , comme les fantômes, Bigfoot et les anciens extraterrestres.

«La raison pour laquelle nous posons des questions [sur les choses paranormales] dans le cadre de l’enquête est que nous souhaitons savoir quels types de groupes de croyances ont tendance à être associés à la peur», Christopher Bader, professeur de sociologie à l’Université Chapman en Californie et leader de la deuxième enquête annuelle sur la peur, a déclaré à Live Science.

L’année dernière, dans l’enquête, les chercheurs ont posé des questions qui évaluaient le raisonnement scientifique des répondants. Cela a été fait pour découvrir comment les connaissances des individus sur les idées scientifiques (comment fonctionne l’électricité, pourquoi le soleil se couche à l’ouest, etc.) sont liées aux craintes de ces répondants. Mais cette année, l’accent a été mis sur les croyances surnaturelles, pas sur les croyances scientifiques.

Bader et ses collègues ont constaté que bon nombre d’Américains avaient des croyances paranormales. La plus courante est la croyance que les esprits peuvent hanter des endroits particuliers; 41,4 pour cent du groupe de participants démographiquement représentatif ont déclaré avoir cette conviction. De nombreux Américains (26,5%) pensent également que les vivants et les morts peuvent communiquer entre eux d’une manière ou d’une autre, selon l’enquête.

De nombreux participants à l’enquête ont déclaré croire en une forme de divination . Plus de 20% des personnes interrogées ont déclaré croire que les rêves peuvent prédire l’avenir, et 13,9% ont déclaré croire en la clairvoyance des astrologues, des diseurs de bonne aventure et des médiums. Un peu moins de participants (11,4%) ont déclaré croire en Bigfoot.

Les participants ont également partagé leurs réflexions sur les extraterrestres . Plus de 20% ont déclaré croire que les extraterrestres avaient visité la Terre dans le passé, tandis que 18,1% des participants ont déclaré que les extraterrestres étaient venus sur Terre à l’époque moderne.

« C’est intéressant de voir si quelqu’un qui croit aux fantômes croit aussi en Bigfoot », a déclaré Bader, « mais cela m’intéresse beaucoup moins que de découvrir ceci: si quelqu’un est un croyant paranormal, est-ce que cela fait aussi d’eux une personne plus craintive? »

La réponse à cette question est oui; les gens qui ont des croyances paranormales sont plus susceptibles d’avoir peur de tout, eh bien, a déclaré Bader. La relation entre les croyances paranormales et les différents types de peur explorés dans l’enquête sont toutes « statistiquement significatives », a-t-il déclaré. Cependant, la relation est la plus forte entre les croyances paranormales et la peur du crime et des catastrophes naturelles, a déclaré Bader.

Pourquoi les gens qui croient aux fantômes sont-ils plus susceptibles d’avoir peur des dangers de la vie réelle? Ce n’est pas encore clair, mais Bader a souligné l’effet de l’éducation sur les peurs signalées des gens, ainsi que sur leurs croyances dans le paranormal. Les personnes les plus susceptibles de signaler la peur sont également celles qui ont le moins d’éducation, et il en va de même pour les croyances dans le paranormal, ont déclaré les chercheurs.

« L’effet éducatif est vraiment puissant que nous, en tant qu’équipe de recherche, devons passer plus de temps à comprendre. Il est lié à toutes les peurs », a déclaré Bader. « L’éducation me dit même quelque chose sur votre peur des clowns. Si vous avez un niveau d’éducation inférieur, vous avez plus de chances d’avoir peur des clowns. »

Pour l’enquête de l’année prochaine, Bader et ses collègues espèrent interroger les participants sur leur croyance en certaines théories du complot pour voir comment ces croyances sont liées à la peur rapportée, a déclaré Bader.

Vous pouvez voir les résultats complets de l’enquête sur la peur sur le site Web de l’Université Chapman .

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : LIVESCIENCE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *