Un fantôme en blouse d’hôpital aurait été filmé dans un vieil asile gallois effrayant

La femme qui l’a filmé affirme que « même les sceptiques sont déconcertés » par l’observation.

Kayleigh Love, de Swansea, a filmé les images lors d’une visite guidée d’un ancien asile psychiatrique du sud du Pays de Galles il y a environ deux mois. 

Dans la vidéo, Kayleigh décrit en détail l’hôpital délabré et jonché de gravats, ignorant apparemment qu’elle est «surveillée».

Après avoir exploré le site en ruine, elle a téléchargé les images sur sa chaîne Youtube, Love to Investigate, où elle publie ses enquêtes sur des lieux apparemment hantés.

Cependant, ce n’est que des semaines plus tard, avec l’aide d’un spectateur aux yeux d’aigle, elle a déclaré que la véritable «horreur» de ce qu’elle avait capturé ce jour-là était apparue.

Kayleigh a déclaré: « J’ai reçu un message d’un abonné m’informant de ce que j’ai peut-être manqué pendant la séquence elle-même. Après avoir examiné ces images et les captures d’écran des preuves, il est devenu évident que j’avais attrapé quelque chose de paranormal ». elle a dit.

La vidéo montre Kayleigh en train de se frayer un chemin dans un couloir et de faire un panoramique de la caméra de gauche à droite avant que l’objectif ne survole une porte au bout du couloir.

Une forme, que Kayleigh décrit comme «la figure d’une dame aux cheveux noirs qui semble être vêtue d’une vieille blouse d’hôpital», se profile dans l’embrasure de la porte avant de disparaître. 

« Je détourne la caméra et en remontant, vous pouvez voir la même silhouette marcher sur le côté droit et disparaître dans le mur », a-t-elle ajouté.

Il n’y a aucun signe que quoi que ce soit bloquant la porte à son approche (Image: Kayleigh Love / Love to Investigate)
Mais le «  fantôme  » apparaît alors que la caméra s’éloigne (Image: Kayleigh Love / Love to Investigate)

Kayleigh, qui enquête sur le paranormal depuis cinq mois, a déclaré qu’elle explorait parfois de vieux bâtiments abandonnés.

« Je ne m’attendais pas à ce que cela se transforme en une capture obsédante étant donné qu’il fait grand jour », a-t-elle déclaré. « La seule fois où je ne recherchais activement aucune preuve paranormale, c’est le moment où elle se présente. »

Kayleigh, qui enquête sur le paranormal depuis cinq mois, a déclaré qu’elle explorait parfois de vieux bâtiments abandonnés.

« Je ne m’attendais pas à ce que cela se transforme en une capture obsédante étant donné qu’il fait grand jour », a-t-elle déclaré. « La seule fois où je ne recherchais activement aucune preuve paranormale, c’est le moment où elle se présente. »

Kayleigh n’a pas divulgué l’emplacement exact de l’asile pour «le protéger du vandalisme».

Cependant, elle s’est exclamée: «Quelques sceptiques ont regardé les images et sont déconcertés.

«J’ai senti que j’étais surveillée tout le temps que j’étais là-bas et, eh bien, ces preuves prouvent que j’avais raison de ressentir ces sentiments comme j’étais», a-t-elle déclaré.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : WALESONLINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *