Netflix annonce un documentaire sur la mort mystérieuse d’Elisa Lam et de l’hôtel Cecil

Sans aucun doute, c’est l’un des grands mystères de la dernière décennie qui a réussi à rassembler des milliers de sectateurs sur Internet. Qu’est-il vraiment arrivé à Elisa Lam , l’étudiante canadienne qui a été retrouvée morte dans le réservoir d’eau sur le toit d’un hôtel de Los Angeles? Elisa Lam a été entendue pour la dernière fois le 31 janvier 2013, après son arrivée à l’hôtel Cecil, situé dans le centre-ville de Los Angeles, un immeuble de 600 chambres avec une histoire de neuf décennies de scandales et de tragédies. Le lendemain, Elisa a disparu. Il n’y avait rien dans les archives, comme si cela n’avait jamais existé.

Plus d’une semaine plus tard, les plaintes des clients concernant l’eau du robinet malodorante ont conduit à une découverte terrifiante: le corps nu d’Elisa flottant dans un réservoir d’eau sur le toit dans une zone extrêmement difficile à atteindre sans déclencher d’alarmes. Le seul indice apparent était une vidéo de surveillance inquiétante d’Elisa, téléchargée sur YouTube.dans l’espoir d’attirer l’attention des médias. Alors que la vidéo obsédante de l’ascenseur est devenue virale, les questions de ses dizaines de millions de téléspectateurs ont fait de même. La mort d’Elisa a-t-elle été causée par un meurtre, un suicide ou une activité paranormale? Était-ce lié à la sinistre réputation de Cecil? Et dans cette vidéo, qu’est-ce qui explique le comportement étrange d’Elisa? Eh bien, pour la première fois après 8 ans, toutes ces questions seront résolues.

« Scène de crime: la disparition à l’hôtel Cecil »

Netflix a annoncé en exclusivité une nouvelle série documentaire intitulée «Crime Scene: The Vanishing at the Cecil Hotel» , qui traitera de la mystérieuse disparition d’Elisa Lam, et dont la première sera le 10 février. La série de quatre épisodes sera dirigée et produite par Joe Berlinger, nominé pour le prix du meilleur long documentaire aux Oscars 2011 pour le documentaire « Paradise Lost 3: Purgatory » . Berlinger entreprend de déconstruire ce qui est vraiment arrivé à Elisa Lam, étudiante et touriste, qui a séjourné à l’hôtel Cecil dans le centre-ville de Los Angeles en février 2013.

Lorsque Lam a disparu, laissant derrière elle tous ses biens, y compris son sac à main avec toute la documentation dans sa chambre, cela a provoqué un grand émoi médiatique et mobilisé des milliers d’internautes , notamment en raison de la vidéo inquiétante publiée d’elle peu de temps avant sa mort. comme les déclarations officielles contradictoires. La série documentaire présente des entretiens avec des employés de l’hôtel et des clients, ainsi que certains des enquêteurs qui ont été activement impliqués dans l’affaire.

«En tant que véritable documentariste sur la criminalité, j’ai été fascinée en 2013 lorsque la vidéo d’ascenseur d’Elisa Lam est devenue virale et que des légions de détectives amateurs ont utilisé Internet pour tenter de résoudre le mystère de ce qui lui était arrivé, une touriste canadienne de 21 ans. son premier voyage à Los Angeles », a déclaré Berlinger. «Ainsi, lorsque le journaliste Josh Dean, qui est également producteur sur le projet, nous a présenté son enquête sur cette affaire, nous avons réalisé qu’il y avait une opportunité de faire quelque chose de différent non seulement en racontant l’histoire de la disparition d’Elisa, mais en créant un série qui explore le rôle d’un lieu particulier dans la promotion ou l’incitation au crime, ou la perception de celui-ci. « 

Ainsi, la série de la saison plonge également dans l’histoire de l’hôtel Cecil lui-même, y compris ses origines modestes et sa renommée regrettable, allant de décès prématurés à l’hébergement de tueurs en série connus.

« Mes projets précédents se sont appuyés sur des infractions individuelles et pénales, mais je n’ai jamais exploré le rôle qu’un endroit particulier a joué dans la création d’un environnement où plusieurs crimes semblent être commis encore et encore « , a expliqué Berlinger. « Le fait qu’Elisa ait disparu dans un endroit qui a une histoire de crime s’étalant sur plusieurs décennies est ce qui a rendu son cas fascinant pour moi. »

Alors qu’Elisa Lam et Hotel Cecil occupent le devant de la scène dans la première saison, «Crime Scene» est sur le point d’explorer quelque chose de nouveau à chaque saison suivante. Plus précisément », poursuit Berlinger. « Nous explorerons un lieu particulier et les forces sociales qui contribuent à son casier judiciaire, tout en examinant des crimes spécifiques dans ce contexte. »

« Crime Scene » est une production de Imagine Documentaries et RadicalMedia en association avec Third Eye Motion Picture Company. Brian Grazer, Ron Howard, Justin Wilkes, Sara Bernstein, Jon Doran, Jon Kamen et Ryan Miller sont également producteurs exécutifs.

« Je suis ravi de travailler à nouveau avec Joe depuis notre dernière collaboration sur » The Ted Bundy Tapes «  », a déclaré Wilkes. «Tout au long de la série, nous explorerons des endroits néfastes qui finissent par être complices de crimes eux-mêmes, et le Cecil Hotel, avec son histoire imprégnée de mystère et de renommée, est le bon endroit pour notre première exploration.

netflix hotel Cecil - Netflix annonce un documentaire sur la mort mystérieuse d'Elisa Lam et de l'hôtel Cecil

Qu’est-il vraiment arrivé à Elisa Lam?

Quand Elisa Lam, étudiante de 21 ans, a été retrouvée morte dans le réservoir d’eau de l’hôtel Cecil à Los Angeles en 2013 , les circonstances mystérieuses entourant son cas ont attiré l’attention nationale et internationale. Son corps a été retrouvé après que des locataires de l’hôtel se sont plaints d’une faible pression d’eau et d’un goût étrange, ce qui a incité les travailleurs à enquêter sur leurs réservoirs d’eau. C’est là qu’ils ont trouvé le corps de Lam flottant nu, ses vêtements, sa montre et la clé de la chambre dans l’eau à côté d’elle. Son téléphone portable n’a jamais été retrouvé. Le coroner a enregistré sa mort comme une noyade.

Lam s’est rendue seule à Los Angeles depuis Vancouver, au Canada, et a disparu de sa chambre à l’hôtel Cecil peu après son arrivée. Après une semaine de recherche d’indices, le service de police de Los Angeles a publié une vidéo de ses derniers allés et venues connues – des images de caméras de sécurité de l’intérieur de l’ascenseur de l’hôtel . C’est cette vidéo qui a piqué l’intérêt des «détectives Internet» en raison de son comportement apparemment étrange: Lam appuie sur les boutons sur plusieurs étages à la fois, puis semble pousser la tête dans le couloir et jette rapidement un coup d’œil d’avant en arrière avant retourner à l’ascenseur et s’accroupir dans le coin.

La porte de l’ascenseur ne se ferme pas. Il repousse la tête et quitte définitivement l’ascenseur. Il se tient sur le côté et fait des gestes étranges avec ses mains comme s’il parlait à quelqu’un, bien que personne d’autre ne puisse être vu dans la vidéo. Enfin, Lam quitte entièrement les lieux et les portes de l’ascenseur se ferment. Certains ont suggéré que son comportement pourrait être expliqué comme une possible consommation de drogue psychédélique, tandis que d’autres disent qu’il aurait pu essayer de se cacher d’un harceleur. Sa mort a même été liée au  «jeu d’ascenseur coréen», un rituel consistant à appuyer sur les boutons d’un ascenseur dans un certain ordre pour atteindre une autre dimension.

L’explication officielle est que Lam souffrait d’un trouble bipolaire et, selon son autopsie, n’avait pris que les médicaments stimulants prescrits, mais aucun pour traiter son trouble. Cela a déclenché un épisode maniaque, qui peut amener certains patients bipolaires à avoir des hallucinations ou une psychose. Lam a donc subi un épisode maniaque, alors elle a pensé que quelqu’un la suivait, mettant fin à ses jours dans le réservoir d’eau. Cette théorie est plausible, sauf si les réservoirs d’eau de l’hôtel ne sont pas facilement accessibles; Ils sont situés sur le toit du Cecil, et seules les clés du personnel de l’hôtel ouvrent les portes . Lam aurait pu utiliser la sortie de secours pour monter sur le toit, mais les alarmes se seraient déclenchées, ce qui ne s’est pas produit.

netflix elisa lam hotel cecil - Netflix annonce un documentaire sur la mort mystérieuse d'Elisa Lam et de l'hôtel Cecil

De plus, les ouvertures des réservoirs d’eau mesurent 10 pieds de haut et nécessitent une échelle pour les atteindre, mais il n’y en avait aucune pendant la nuit où Lam finit par se noyer. Le couvercle du réservoir n’était pas articulé non plus, ce qui a amené certains à se demander comment le couvercle était fermé si elle entrait seule. Ensuite, il y a le Cecil lui-même, un hôtel à la réputation sanglante et historique. Le tueur en série notoire Richard Ramirez, également nommé Nightstalker, y a vécu en 1984 en tuant 13 personnes. Il y a eu également plusieurs suicides, dont un dans lequel la victime est tombée sur un piéton, les tuant tous les deux. Ce passé obsédant n’a fait qu’alimenter les théories paranormales, renforcé par le comportement inquiétant de Lam dans la vidéo. Même les images elles-mêmes sont controversées pour les théoriciens du complot, qui affirment que l’horodatage au bas de l’image saute vers l’avant, comme si une minute de vidéo avait été supprimée. On observe également que parfois, alors que Lam semble parler à quelqu’un, sa bouche est pixélisée, masquant ses mots.

Finalement, dans une coïncidence encore plus bizarre, on découvrit qu’il étudiait un médicament contre la tuberculose près de Cecil . Le nom du médicament? LAM-ELISA . Bien que rien n’ait été trouvé pour relier Lam ou sa mort à l’étude de la tuberculose, il ne s’agissait que de l’une d’une série de circonstances étranges qui garantissent que la mort d’Elisa Lam sera une source de fascination et de spéculation pendant longtemps. , et maintenant grâce à Netflix, nous en saurons un peu mieux. Bien que vous n’attendiez pas trop non plus, car nous doutons que la vérité soit révélée. Il suffit de voir le sort du pauvre Lam.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *