Abhigya Anand, le garçon indien qui a prédit le coronavirus, met en garde contre une catastrophe majeure en février

Pour beaucoup de gens, 2020 était sans fin. L’année a été dominée par de grandes histoires qui ont changé notre monde, de la pandémie COVID-19 et de la crise économique qui en a résulté, aux dernières élections présidentielles et aux troubles civils qui ont suivi la mort de George Floyd. Et cela n’inclut même pas les incendies de forêt qui ont ravagé la Californie ou les radiations de Tchernobyl. Pourtant, 2021 est bien pire.

De nombreux médiums ont prédit que cette année sera marquée par des guerres, des maladies et des scandales politiques comme nous n’avons jamais vu dans l’histoire moderne. Mais tout cela pourrait être vraiment insignifiant par rapport à ce qui va se passer. Ou du moins, c’est ce que pense Abhigya Anand , un enfant indigo indien populaire qui a prédit la pandémie de coronavirus, et qui a maintenant mis en garde contre une catastrophe majeure en février prochain.

« Six étoiles » en février 2021

Abhigya Anand, un garçon indien de 14 ans, est devenu viral sur Internet parce qu’il avait prédit la pandémie de coronavirus l’année dernière . Il a également prédit que le monde serait en danger de novembre 2020 à novembre 2021. Il a déclaré que Jupiter entrerait en Capricorne en novembre 2020 et que la catastrophe recommencerait. En particulier, la rare conjonction entre Jupiter et Saturne le 21 décembre 2020 affectera la Terre, des guerres, des épidémies à l’effondrement économique, et il peut même y avoir des problèmes avec le développement du vaccin.

Grande catastrophe de l'enfant indien - Abhigya Anand, l'enfant indien qui a prédit le coronavirus, met en garde contre une grande catastrophe en février

Et il semble qu’Anand avait raison, encore une fois, car une souche mutée est apparue pour la première fois au Royaume-Uni plus tôt cette année. Cette nouvelle souche a un taux de transmission 70% plus élevé que la souche précédente, beaucoup plus mortelle et s’est répandue dans plus de 50 pays, en plus de toucher principalement les jeunes et les moins jeunes. Au 24 janvier, le nombre de personnes diagnostiquées dans le monde avec le COVID-19 était de plus de 98 millions, ce qui équivaut à 1 personne sur 100. Et cela confirme la prédiction d’Anand sur la pandémie.

Mais le pire serait à venir dans quelques semaines, puisque le garçon indien a prédit que le 10 février 2021 il y aura une « connexion six étoiles » , c’est-à-dire que le soleil, Vénus, Mercure, Jupiter, Saturne et la lune seront aligné. Cela signifie que de plus grandes forces obscures frapperont la Terre, et il pourrait y avoir une catastrophe sans précédent et même un effondrement de l’économie. Il ne faut pas oublier qu’à l’heure actuelle, presque tous les pays du monde ont commencé à prendre des mesures drastiques pour décréter un nouveau confinement à domicile, fermant tous les établissements et commerces qui ne sont pas indispensables. Mais si l’on nous dit que ce sont des mesures nécessaires pour éviter l’effondrement des hôpitaux, il y a beaucoup d’inquiétude parmi les économistes, comme un nouvel confinementcela pourrait déclencher l’effondrement de l’économie mondiale . Et la formule est simple: les gens ne peuvent pas travailler; S’il ne travaille pas, il ne peut pas manger, et combien de temps une personne peut-elle endurer sans aucun revenu ni aide?

Mais ce ne sont pas toutes de mauvaises nouvelles, car Anand a déclaré que lorsque Jupiter entrera en Verseau en novembre 2021, la plupart des catastrophes causées par ces changements astronomiques disparaîtront progressivement et l’économie mondiale commencera à se redresser. Abhigya Anand, 14 ans, est déjà professeur d’astrologie védique, également connue sous le nom d ‘ «astrologie indienne» . En plus de maîtriser « l’astrologie védique », Anand est un expert de l’Ayurveda (médecine traditionnelle indienne), du sanskrit et du vastu sastra (une ancienne doctrine hindoue qui traite de l’influence des lois de la nature sur les constructions humaines). Il a obtenu une maîtrise en microbiologie à base de plantes et poursuit un doctorat en astrologie financière, c’est pourquoi Anand est considéré comme un enfant prodige.

La censure affecte également Anand

Comme vous l’avez déjà vu, Internet, plus spécifiquement les réseaux sociaux, n’est plus le paradis de la liberté d’expression. Ces dernières semaines, il a décidé d’imposer la loi sur la censure. Tout a commencé par l’assaut contre le siège du Congrès américain, provoqué par les déclarations controversées de Donal Trump. Cela a conduit les grands réseaux sociaux à bloquer son compte. Justifié ou non, c’était un signe que personne ne peut plus exprimer librement ses opinions en public , et Abhigya Anand ne fait pas exception.

Pour des raisons inexplicables, YouTube a supprimé à plusieurs reprises ses vidéos.Anand a donc créé un site Web officiel personnel ( abhigyaanand.com ), un endroit où toute personne intéressée par ses prédictions peut voir ses vidéos librement, sans censure.

«YouTube a désespérément effacé les prédictions d’Anand, et ces prédictions se réalisent maintenant. Nous vous lançons donc notre site Web », explique Anand.

abhigya anand catastrophe majeure février - Abhigya Anand, le garçon indien qui a prédit le coronavirus, met en garde contre une catastrophe majeure en février

Par exemple, il a prédit dans une vidéo publiée le 1er avril 2020, que la prochaine épidémie se produirait vers le 20 décembre 2020. Cependant, YouTube a supprimé cette vidéo le 16 mai. Anand a également indiqué qu’il n’avait aucun compte Facebook, Twitter ou Reddit.

«Avoir un compte sur les réseaux sociaux n’aide pas. Nous essayons d’utiliser toutes les plateformes alternatives. Parce que YouTube a supprimé la vidéo sans raison, menaçant la liberté d’Internet », conclut Anand.

Nous sommes dans une période de turbulences, et si la pandémie de coronavirus ne suffisait pas, en février, nous pourrions nous retrouver face à une catastrophe bien pire . Enfin, dans Paranormal Esoteric World, nous avons déjà mis en garde l’année dernière contre la censure d’Internet . COVID-19 a complètement changé le monde dans lequel nous vivons. Avant la pandémie, nous avions un «faux»  sentiment de liberté. Mais maintenant, les grandes entreprises de technologie collaborent fièrement les unes avec les autres et suivent les ordres établis par les gouvernements pour censurer toutes les informations non seulement liées au coronavirus qui remettent en question les versions officielles, mais aussi les opinions susceptibles de provoquer des troubles sociaux.

Que se passera-t-il le 10 février prochain? L’effondrement économique? Une menace du ciel? Une grande guerre?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *