Un nouveau monolithe mystérieux apparaît dans un ancien temple sacré en Turquie

Ils sont arrivés. Ils étaient partout. Mais ensuite ils sont partis. Les monolithes métalliques étaient la tendance Internet jusqu’à il y a quelques semaines. Tout a commencé lorsque des agents du ministère de la Sécurité publique de l’Utah et de la Division des ressources fauniques, tout en menant une étude sur le mouflon d’Amérique en novembre dernier, ont vu une mystérieuse tour de métal incandescent dépasser du sol rocheux d’un canyon. Les images de la tour, connue sous le nom de « Monolithe de l’Utah » en raison de sa ressemblance avec des objets similaires dans « 2001: A Space Odyssey », sont rapidement devenues virales.

Bien qu’elle ait été découverte le 18 novembre, la structure semblait se trouver dans le canyon depuis des décennies. Puis il a disparu le 27 novembre. Le même jour, un deuxième monolithe est apparu à Piatra Neamț, en Roumanie, pour disparaître le 2 décembre. C’est alors qu’un troisième est apparu à Atascadero, en Californie. Après ces trois, un autre monolithe est apparu. Ensuite un autre. Un mois après la découverte du monolithe de l’Utah, au moins 87 tours métalliques similaires sont apparues dans le monde. Mais tout d’un coup, ils ont cessé de se présenter. Et juste au moment où les internautes du monde entier ont commencé à penser que le mystère du monolithe était à jamais terminé, un nouveau est apparu en Europe.

Nouveau monolithe, maintenant en Turquie

La «folie monolithique» qui s’est emparée du monde à la fin de l’année dernière n’est pas encore terminée. Un monolithe est apparu sur un site du patrimoine mondial de l’UNESCO appelé Göbekli Tepe dans la province de Sanliurfa, en Turquie.

La structure mystérieuse, qui mesure 10 pieds de haut et inscrite dans une écriture turque ancienne, a été découverte par un fermier le 5 février. Selon l’ Associated Press , l’inscription sur le monolithe dit «Regardez le ciel, vous verrez la lune» . Après la comparution, les militaires ont été déployés pour surveiller la structure et également enquêter sur ses origines. Les autorités examinent actuellement les enregistrements des caméras de sécurité et enquêtent sur les véhicules qui auraient pu transporter le monolithe sur le site, si quelqu’un l’a publié. Fuat Demirdil, propriétaire du champ où le monolithe est apparu, a déclaré aux médias locaux qu’il ne savait pas comment la structure énigmatique est arrivée.

« Je ne sais pas pourquoi, mais je pense que cela pourrait avoir quelque chose à voir avec une campagne de marketing « , a déclaré Demirdil. « Mais nous ne sommes pas sûrs. »

De son côté, le gouverneur de Şanlıurfa, Abdullah Erdin, a refusé de divulguer des informations et a déclaré qu’une enquête scientifique était en cours.

« Il n’y a aucune information que je puisse vous donner pour le moment « , a déclaré Erdin lors d’une conférence de presse. Des experts compétents font des recherches. Une explication de ce qu’est l’objet sera proposée sous peu. « 

Göbekli Tepe est un ancien sanctuaire situé au point le plus élevé d’une vaste chaîne de montagnes près de la frontière syrienne. Il abrite des structures mégalithiques datant du 10e millénaire avant notre ère. En 2000, l’archéologue allemand Klaus Schmidt a lancé une théorie révolutionnaire en proposant que Göbekli Tepe était le premier temple de l’histoire humaine.

Cependant, quatre jours seulement après son apparition, il a déjà inexplicablement disparu . Quoi qu’il en soit, la présence du monolithe a également eu un impact positif sur la région. Des centaines de Turcs ont afflué pour voir l’artefact métallique de leurs propres yeux. Un couple a été tellement choqué par la nouvelle de l’objet mystérieux qu’ils ont parcouru plus de 1 400 kilomètres pour le voir. Et étant donné la nature mystérieuse, ainsi que la présence de soldats gardant le monolithe , différentes théories ont émergé sur son origine énigmatique. Certains ont suggéré que, comme les autres structures à travers le monde, il a une connexion extraterrestre.

« A cette époque, un monolithe a été découvert sur un ancien site archéologique vieux de 12 000 ans qui était autrefois le site d’un temple sacré », a écrit Scott C. Waring sur son blog UFO Sightings Daily .«L’objet est vu dans la vidéo entouré de quatre poteaux avec un ruban d’avertissement enveloppé pour empêcher les gens de toucher l’objet. Mais le plus déroutant de tous, il y a des soldats militaires turcs avec des fusils d’assaut gardant le monolithe. Maintenant, s’il ne s’agissait que d’art, il n’y aurait pas de soldats. La seule raison pour laquelle le gouvernement turc enverrait des soldats est s’il pensait que cet objet pourrait en fait être une relique extraterrestre qui a atterri à cet endroit. Ils voient le monolithe comme un artefact extraterrestre possible et que s’il tombe entre de mauvaises mains, il pourrait poser un risque pour la sécurité nationale turque. Ils le protègent donc jusqu’à ce que des experts scientifiques l’examinent et décident de ce qu’est réellement cet artefact inconnu. « 

Turquie monolithe - Un nouveau monolithe mystérieux apparaît dans un ancien temple sacré en Turquie

Alors que les experts sur le sujet extraterrestre sont enthousiasmés par la découverte, les plus sceptiques pensent que le monolithe a été placé par des artistes locaux ou des imitateurs des créateurs originaux du monolithe de l’Utah , un collectif d’art connu sous le nom de « l’artiste le plus célèbre ». Le fondateur du groupe, Matty Mo, a déclaré que les monolithes aux États-Unis avaient été érigés pour égayer tout le monde après une année misérable.

« Quelle meilleure façon de terminer cette année que de laisser le monde penser brièvement que les extraterrestres ont pris contact pour être déçu que je sois à nouveau l’artiste le plus célèbre en train de jouer des tours » , a déclaré Mo au blog de presse Mashable le mois dernier. Décembre. «Je peux dire que nous sommes bien connus pour des cascades de cette nature et pour le moment, nous proposons des objets d’art authentiques à travers des monolithes en tant que service. Je ne peux pas publier d’images supplémentaires pour le moment, mais je peux vous en promettre plus dans les jours et les semaines à venir. Nous avons plusieurs collectionneurs intéressés et nous espérons conclure une vente dans la semaine. « 

Il faut dire aussi que cette explication n’a pas convaincu les théoriciens du complot, qui estiment que les gouvernements, en particulier celui des États-Unis, travaillent activement à cacher les preuves du «premier contact» extraterrestre . Eh bien, c’est une possibilité.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *