Des formes de vie mystérieuses découvertes sous la glace de l’Antarctique

Des formes de vie mystérieuses ont été découvertes dans l’un des endroits les plus habitables de notre planète. Profondément sous la banquise antarctique, il est très sombre avec des températures inférieures à zéro, mais certaines espèces y prospèrent étonnamment.

Situé sur un rocher du fond marin se trouvaient plusieurs espèces. En fait, c’est la première fois que des créatures stationnaires attachées à un endroit spécifique sont découvertes sous la glace de l’Antarctique.

Huw Griffiths, biogéographe au British Antarctic Survey et auteur de l’étude, a expliqué cela plus en détail: «Cette découverte est l’un de ces heureux accidents qui pousse les idées dans une direction différente et nous montre que la vie marine antarctique est incroyablement spéciale et étonnamment adapté à un monde gelé.

Comme il est si difficile d’étudier ce qui se trouve sous les plates-formes de glace de l’Antarctique, les scientifiques ne peuvent que faire des trous dans la glace et abaisser l’équipement dans les profondeurs de l’eau. Sur la base des preuves recueillies à partir de huit de leurs sondages, ils savent qu’il y a de la vie sous la glace, comme des gelées, des poissons, des crustacés et des vers. Mais le fait qu’ils aient trouvé des éponges était incroyablement surprenant.

Antarctique

Ils ont trouvé les éponges sous 890 mètres de glace (2 920 pieds) sur le fond marin à 1 233 mètres de profondeur (4 045 pieds). Situé sur le rocher du fond marin, il y avait une éponge sur une tige tandis que 15 autres étaient sans eux. De plus, ils ont découvert 22 organismes qui n’ont pas encore été identifiés mais qui pourraient être des éponges, des hydroïdes, des ascidies, des cnidaires, des balanes ou des polychètes. (Les photos peuvent être vues ici .)

Griffiths a noté qu’il y a encore beaucoup de questions sans réponse comme comment ils sont arrivés là; depuis combien de temps y sont-ils; Qu’est ce qu’ils mangent; combien de rochers ont ce type de vie attaché à eux; S’agit-il de nouvelles espèces et que leur arriverait-il si les plates-formes de glace finissaient par s’effondrer?

Étant donné que la majorité de la vie sur notre planète a besoin du soleil pour survivre, il est étonnant de penser que ces créatures vivent dans l’obscurité totale et sont toujours capables de vivre. La chimiosynthèse est lorsque les organismes utilisent l’énergie des réactions créées par des produits chimiques inorganiques lorsqu’il n’y a pas de lumière solaire autour. Les évents thermiques trouvés dans l’océan libèrent des produits chimiques volcaniques et de la chaleur, et les bactéries utilisent la chimiosynthèse pour fabriquer du sucre pour leur chaîne alimentaire.

Antarctique

Les organismes qui vivent sous les glaciers chimiosynthétisent l’hydrogène et certains écosystèmes chimiosynthétiques dépendent du méthane. Fait intéressant, une fuite de méthane a été découverte dans les eaux de l’Antarctique.

Cela étant dit, les créatures vivantes sous les plates-formes de glace de l’Antarctique dépendent probablement d’une chaîne alimentaire chimiosynthétique, mais beaucoup plus de recherches doivent être menées pour en être sûr. Néanmoins, il est incroyablement intéressant de savoir que plusieurs espèces différentes peuvent survivre sous les plates-formes glacées glaciales de l’Antarctique.

L’étude a été publiée dans Frontiers in Marine Science où elle peut être lue dans son intégralité.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *