Le Slenderman : plus qu’une simple création Internet

Imaginez la scène: c’est la mort de la nuit et vous dormez profondément. Soudain, cependant, les choses changent radicalement et vous vous trouvez dans un sommeil profond : vous êtes maintenant bien éveillé mais incapable de bouger. Vous êtes complètement paralysé. Vous essayez de crier mais cela ne sert à rien.

Votre cœur bat et votre tête tourne de manière chaotique. Pire encore, vous voyez penchée dans l’ombre de la chambre une créature de huit à neuf pieds de haut, maigre et émaciée. Il est vêtu d’un costume noir à l’ancienne, a un visage pâle qui manque d’yeux, un nez, des oreilles et une bouche. Quant à ses bras et ses jambes, ils ressemblent presque à ceux d’une araignée: longs, fins et grêles. Des tentacules caoutchouteux ressemblant à des poulpes dépassent de son torse; ils agitent et scintillent de façon inquiétante dans votre direction. À votre grande horreur, le démon de la nuit se déplace lentement vers vous et se penche. Son haleine nauséabonde vous rend misérable. Il murmure que vous êtes sur le point de mourir. Ou, qu’il vient prendre votre âme. Peut-être serez-vous son esclave éternel dans son ancienne demeure boisée. Désormais dans un état de terreur totale, vous parvenez enfin à crier et à vous réveiller dans une sueur froide. La chose terrible est soudainement partie. Vous venez d’avoir un traumatisme et une peur de rencontre avec le Slenderman . Mais, notez ma parole, il reviendra. Il revient toujours finalement.

Le Slenderman a des origines curieuses: il a commencé la «vie» uniquement comme une création Internet, en particulier l’œuvre d’un homme nommé Eric Knudsen. En juin 2009, Knudsen, via le pseudonyme de «Victor Surge», a téléchargé quelques photos trafiquées du Slenderman sur le forum du site Web Something Awful . En un rien de temps, d’autres ont commencé à écrire – et à publier en ligne – leurs propres histoires sur le Slenderman. Des histoires courtes, des blogs, des romans, des jeux en ligne, des forums de discussion et bien d’autres ont bientôt suivi. Puis, quelque chose de menaçant et de sinistre s’est produit: des gens, partout dans le monde, ont commencé à voir le Slenderman. Pas seulement sur Internet, pas dans les romans ou dans les pages de bandes dessinées, mais chez eux. Dans leurs chambres. Dans des bois mystérieux. Dans des rêves qui se sont rapidement transformés en cauchemars à part entière.

Cela dit, il y a un autre problème à régler. À savoir, la question des Slendermen bien avant la création effrayante d’Eric Knudsen. C’est vrai: au fil des années, des décennies et des siècles, il y a eu un certain nombre de rapports de créatures qui ressemblent étrangement au Slenderman. Maintenant, sur ces cas. Nous allons commencer par l’histoire d’un monstre terrifiant qu’Elliott O’Donnell a décrit en 1917. L’emplacement: une vieille et grande maison irlandaise. Les témoins de la chose maigre ont dit que: «Soudain, j’ai entendu le bruit de pas lourds qui se frayaient un chemin le long de l’allée de gravier. «Ce ne sera rien de visible», me dis-je, puis j’ai eu un choc assez aigu. Une grande silhouette, la tête baissée, s’approchait de la maison d’un pas court et rapide. Ses bras et ses jambes étaient très longs et osseux, ses pieds et ses mains énormes. Elle était toute nue et de tout son corps, d’une blancheur exagérée, émanait une étrange lueur phosphorescente. La Chose s’approcha de la fenêtre, puis leva son visage. Si je vis jusqu’à mille ans, je n’oublierai jamais ce que j’ai vu. La proportion du visage n’était pas humaine, et il était partiellement couvert de poils, mais les yeux avaient la même forme que les nôtres, seulement beaucoup plus gros. Ils étaient pâles,expression. »

Passant, il y a la question d’une rencontre en 2001 dans les bois de Cannock Chase en Angleterre. C’est en juin 2001 que le chemin de Johnson s’est croisé avec celui d’un Slenderman – et, en termes de chemin, je le veux littéralement. À l’époque en question, Johnson travaillait sur un projet avec le Staffordshire Wildlife Trust et l’Université de Wolverhampton – spécifiquement en relation avec la flore et la végétation de la région. Notamment, lorsque Mike a eu sa rencontre avec le Slenderman, il n’était qu’à un jet de pierre du cimetière militaire allemand de Cannock Chase , surnaturellement saturé . Mike m’a dit que la silhouette qu’il avait brièvement vue n’était pas seulement grande, mais incroyablement massive pour un humain – quelque part dans la région de neuf pieds.. Il était vêtu d’une tenue de couleur gris foncé qui lui allait, ou lui , étroitement. La tête de la chose était chauve et allongée, et son cou était incroyablement long. Quant aux bras de l’entité, ils dépassaient ses genoux. Ce qui était particulièrement étrange était le fait que Johnson ne pouvait pas distinguer le visage de la chose-homme. C’était comme s’il n’y avait pas de visage – ou qu’il était en quelque sorte flou.

David Weatherly, expert des enfants aux yeux noirsm’a raconté une histoire fascinante qui s’inscrit parfaitement dans le reste de cet article. Janet a grandi dans la Virginie rurale et, il est juste de dire, c’est quelqu’un qui a été menacé par le Slenderman à un degré significatif. Fait intéressant, la maison dans laquelle Janet a grandi était dominée par les arbres – en fait, derrière la maison se trouvait une grande zone de bois épais. C’est dans les bois que se produisent tant de rencontres. Les expériences de Janet ont commencé lorsqu’elle était enfant. Elle dit: «Au fil des ans, j’ai vu des aperçus de lui, ou ça. C’est un homme très, très grand et ses bras sont incroyablement longs. Je n’ai jamais vu un visage, juste des aperçus de sa tête, dont je peux dire qu’elle est chauve. J’ai toujours eu l’impression que ça n’attendait que moi de sortir, de le voir de plus près et de découvrir ce que c’est. Je pense que c’est ce qu’il veut, mais je ne pense pas que je reviendrais jamais si j’y allais. Et encore un:

Robin Swope, un expertsur le phénomène Slenderman, m’a révélé une autre histoire tout aussi étrange; c’est l’histoire non pas d’un Slenderman, mais d’une armée entière d’entre eux. Robin m’a dit: «Quand j’ai commencé à faire des recherches sur le phénomène, j’ai reçu un tas de lettres de pasteurs. Un pasteur de l’Ohio a dit qu’un jour il était dans son champ – il possédait une ferme – et à la lisière de la forêt, tout s’est soudainement calmé et qu’il faisait crépuscule et qu’un groupe de ces créatures a traversé le champ. Il ne l’avait jamais dit à personne; il vient de me le dire en privé. Une histoire tellement étrange. «Odd» est sans doute un euphémisme, comme vous le verrez maintenant. La source de Swope lui a écrit à propos de l’affaire, qui s’est déroulée dans les années 1950: «J’ai jeté un coup d’œil par la fenêtre du garage et j’ai vu toute une ligne de ces« gens élancés »sortir des bois juste au-delà de la maison de notre voisin. Ils se dirigeaient vers nous. »Le pasteur a ajouté:« J’ai été momentanément gelé », ce qui n’est guère surprenant. Notamment, il a ajouté: «Ils étaient tous minces, mais certains étaient plus grands que d’autres… Il y avait quelques Slenders de petite taille, que j’ai pris pour des enfants, qui tenaient tous les mains des plus grands. Le pasteur regarda, rempli de peur, le cortège maigre en noir passer devant la propriété à un «rythme lent et implacable», et finalement disparaître de sa vue. Ils ne sont pas revenus, ce qui était certainement une bonne chose du point de vue du pasteur. alors que le cortège maigre en noir passait devant la propriété à un «rythme lent et implacable», et disparaissait finalement de la vue. Ils ne sont pas revenus, ce qui était certainement une bonne chose du point de vue du pasteur. alors que le cortège maigre en noir passait devant la propriété à un «rythme lent et implacable», et disparaissait finalement de la vue. Ils ne sont pas revenus, ce qui était certainement une bonne chose du point de vue du pasteur.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *