L’enquêteur paranormal Chris Fleming a partagé ses rencontres paranormales personnelles avec des fantômes lors d’un événement virtuel

Les élèves se sont immergés dans le monde des êtres paranormaux lors d’un événement virtuel intitulé «Ghosts with Chris Fleming» qui a eu lieu le 19 février. 

Fleming est un médium, un conseiller, un chercheur et un enquêteur paranormal de renommée mondiale, originaire de Chicago, qui compte près de 50 ans d’expérience. Fleming a montré au public la preuve des fantômes qu’il a rassemblés depuis qu’il était enfant.

Fleming a animé les émissions «Dead Famous», «Help My House is Haunted» et «Psychic Kids». De plus, il était un invité spécial du tout premier spectacle «Ghost Adventures Live» au Trans-Allegheny Lunatic Asylum à Virginie occidentale. 

«Je n’aime même pas ce terme», a déclaré Fleming, se référant au terme chasseur de fantômes. «Parce que je fais bien plus que ça. Je suis un enquêteur paranormal, je suis un conseiller et je suis un chercheur dans ce domaine travaillant avec certains des meilleurs esprits dans nos découvertes sur ce que nous savons.

Fleming continue d’apporter de nombreuses contributions à la communauté paranormale. Il est le co-créateur de la Spirit Box (SB-7) avec Gary Galka qui est un enquêteur et ingénieur paranormal primé qui a créé le MEL Meter et RT EVP Detector.

La Spirit Box fonctionne en balayant les ondes radio à une vitesse rapide. L’énergie qui est créée permet à un esprit de manipuler les ondes radio et de produire des sons audibles qui peuvent être entendus par les humains, ce qui permet aux esprits de communiquer avec les humains.

En règle générale, les événements du collège Fleming consistent en une présentation et ensuite, il y a une marche fantôme qui implique 30 étudiants se joignant à Fleming pour une chasse aux fantômes sur le campus – cependant, à cause du COVID-19, ce n’est pas possible.

La présentation Zoom a partagé des dessins que Fleming a faits de fantômes depuis qu’il était enfant et qu’il grandissait dans ce qu’il croyait être une maison hantée.

«Je suis devenu fasciné par ces choses, que ce soit dans ma chambre ou dans la chambre de mes parents. Au fur et à mesure qu’ils traversaient les murs, ils flottaient très vite ou parfois très lentement. Ils prenaient soit une forme de semi-manifestation, soit une forme complète et ils traversaient un mur ou ils descendaient un couloir et ils disparaissaient. J’étais assis là dans mon cerveau en me disant: «Comment font-ils cela?», A déclaré Fleming. 

Chris Fleming a recueilli des preuves de fantômes depuis qu’il était enfant. Malgré ses preuves, certains étudiants sont restés sceptiques après le spectacle. Photo gracieuseté de Tori Pender.

Quand il était enfant, la mère de Fleming a acheté des livres sur le paranormal ainsi qu’une planche Ouija dans la maison pour que Fleming et elle-même les utilisent. 

«Le problème est que vous n’êtes pas éduqué sur [ce] truc quand vous êtes si jeune, donc nous [laissions] passer tout ce qui veut arriver. Nous lui donnions la permission et c’était la pire chose que nous aurions pu faire. À cause de cela, nous avons commencé à avoir des choses négatives dans ma maison », a déclaré Fleming. 

Il est de notoriété publique dans la communauté paranormale que les planches Ouija utilisées par les enfants qui ne sont pas informés sur l’utilisation appropriée permettent inévitablement aux esprits nuisibles de passer par le portail ouvert. 

Après la première expérience de Fleming avec quelque chose de malveillant, il a persévéré et a continué à recueillir des preuves et à comprendre le paranormal. 

Fleming a également présenté des preuves vidéo et photographiques de différents types d’appareils photo, dont 110 appareils photo Instamatic, appareils photo à spectre complet, appareils photo pour téléphones portables et appareils photo infrarouges. 

Les caméras à spectre complet couvrent les lumières UV, les lumières infrarouges et la lumière visible. Cette caméra peut voir plus du spectre électromagnétique qu’un humain ne le peut. 

Des preuves audio ont également été montrées dans l’appel Zoom. Outre les preuves audio du SB-7, les phénomènes vocaux électriques (EVP) des enregistreurs vocaux traditionnels ont également été lus. 

Après la présentation, certains restent sceptiques quant à l’existence de fantômes.

«Je pensais que l’événement était unique, c’est le moins qu’on puisse dire. De toute évidence, je sais qu’il y a des limites dues à Covid pour ce que nous pouvons faire en ligne par rapport à en personne. Quand il s’agit d’histoires sur les fantômes et les démons, je suis très sceptique, après tout, les gens diront presque n’importe quoi pour gagner rapidement de l’argent. Cependant, si Chris revenait un jour faire une émission en personne, j’aimerais vraiment voir s’il peut me montrer quelque chose que je n’ai jamais vu auparavant », a déclaré Daria Brockington-Gray, étudiante en biologie junior. 

D’autres ont été très intrigués par la présentation. 

«L’événement était super cool. J’ai adoré entendre toutes les expériences personnelles de Chris. Je suis très intéressé par ce genre de choses, donc le fait que Rider ait organisé un événement comme celui-ci était génial », a déclaré Ragan Yates, un étudiant de première année en administration des affaires.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : RIDERNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *