L’énigme du dodécaèdre romain

Le dodécaèdre romain est un petit objet creux en bronze ou (plus rarement) en pierre, de forme géométrique à 12 faces planes. Chaque visage est un pentagone, une forme à cinq côtés. Les dodécaèdres romains sont également ornés d’une série de boutons sur chaque point d’angle des pentagones, et les faces du pentagone contiennent dans la plupart des cas des trous circulaires. Plus de 200 ans après leur découverte, les chercheurs ne sont pas plus près de comprendre l’origine et la fonction de cet objet mystérieux .

Les dodécaèdres romains datent du 2ème ou 3ème siècle après JC et mesurent généralement entre 4 cm et 11 cm (1,57-4,33 pouces). À ce jour, plus d’une centaine de ces artefacts ont été trouvés en Grande-Bretagne, en Belgique, en Allemagne, en France, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Autriche, en Suisse et en Hongrie.

Un dodécaèdre en alliage de cuivre coulé incomplet

Un dodécaèdre en alliage de cuivre coulé incomplet (1 – 400 après JC), découvert par un détecteur de métaux dans le Yorkshire, en Angleterre. ( Système d’antiquités portables / CC BY SA )

À quoi servaient les dodécaèdres romains?

Le grand mystère est: comment fonctionnent-ils et que font-ils? Malheureusement, il n’y a pas de documentation ou de notes à leur sujet depuis leur création, de sorte que la fonction des dodécaèdres n’a pas été déterminée. Néanmoins, de nombreuses théories et spéculations ont été avancées au cours des siècles: chandeliers (de la cire a été trouvée dans un exemple), dés , instruments de sondage, dispositifs pour déterminer la date optimale de semis pour les céréales d’hiver, jauges pour calibrer les conduites d’eau ou bases de l’armée standard. , des décorations de bâton ou de sceptre, un jouet à lancer et attraper sur un bâton, ou simplement une sculpture géométrique . Parmi ces spéculations, certaines méritent l’attention.

Une hypothèse populaire de nos jours aux fins des dodécaèdres est qu’ils étaient utilisés comme outils de tricotage pour fabriquer des gants. Que cela résout le mystère ou non, la vidéo YouTube de Martin Hallett, qui a testé son idée avec une réplique imprimée en 3D d’un dodécaèdre romain et une certaine archéologie expérimentale, a inspiré d’autres à essayer cette méthode de tricot pour fabriquer leurs propres chauffe-mains. Cette idée pourrait expliquer les différentes tailles des dodécaèdres – fabrication de gants de différentes tailles – et le but des trous – pour former les doigts du gant.

Cependant, l’une des théories les plus acceptées est que le dodécaèdre romain était utilisé comme appareil de mesure, plus précisément comme objet de mesure de distance sur le champ de bataille. L’hypothèse est que le dodécaèdre a été utilisé pour calculer les trajectoires des projectiles . Cela pourrait expliquer les trous de différentes tailles dans les pentagrammes.

Une théorie similaire implique les dodécaèdres en tant qu’instrument d’arpentage et de nivellement. Cependant, aucune de ces théories n’a été soutenue par aucune preuve et la manière exacte dont le dodécaèdre pourrait être utilisé à ces fins n’a pas été complètement expliquée.

https://1d5a2248eb68a8b8f19ac392df97d67e.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-37/html/container.html

Dodécaèdre de la région de Stuttgart; 2ème au 3ème siècle, montré au Württembergisches Landesmuseum, Stuttgart, Allemagne; Environ 60 dodécaèdres de cette région et de cette époque sont connus, mais leur fonction n’est pas claire. (Anagoria / CC BY 3.0 )

Ou peut-être étaient-ils des outils astronomiques, des reliques religieuses ou des jouets?

L’une des théories les plus intéressantes est la proposition selon laquelle les dodécaèdres étaient des instruments de mesure astronomiques pour déterminer la date optimale de semis pour les céréales d’hiver. Selon GMC Wagemans , « le dodécaèdre était un instrument de mesure astronomique avec lequel l’angle de la lumière du soleil peut être mesuré et donc une date spécifique au printemps, et une date à l’automne peut être déterminée avec précision. Les dates qui peuvent être mesurées étaient probablement d’importance pour l’agriculture « .

Néanmoins, les opposants à cette théorie ont souligné que son utilisation comme instrument de mesure de quelque nature que ce soit semble être interdite par le fait que les dodécaèdres n’étaient pas standardisés et se déclinaient en plusieurs tailles et arrangements.

Un dodécaèdre romain trouvé à Bonn, Allemagne

Un dodécaèdre romain trouvé à Bonn, en Allemagne. ( Hadley Paul Garland / CC BY SA 2.0 )

Une autre théorie non prouvée prétend que les dodécaèdres sont des reliques religieuses, autrefois utilisées comme outils sacrés pour les druides de Britannia et de Calédonie. Cependant, aucun compte rendu écrit ni aucune preuve archéologique ne viennent étayer ce point de vue. Se pourrait-il que cet objet étrange soit simplement un jouet ou un jeu récréatif pour les légionnaires, pendant les campagnes de guerre?

Certaines sources suggèrent qu’ils étaient les objets centraux d’un jeu de bol similaire à celui de nos jours, ces artefacts étant utilisés comme marqueurs et les joueurs lançant des pierres pour les atterrir dans les trous des dodécaèdres.

Deux anciens dodécaèdres en bronze romain et un icosaèdre (3e c. AD) dans le Rheinisches Landesmuseum à Bonn, Allemagne. Les dodécaèdres ont été fouillés à Bonn et Frechen-Bachem; l’icosaèdre à Arloff. ( CC BY SA 4.0 )

Un icosaèdre romain ajoute au mystère

Une autre découverte approfondit le mystère de la fonction de ces objets. Il y a quelque temps, Benno Artmann a découvert un icosaèdre romain (un polyèdre à 20 faces), mal classé comme un dodécaèdre sur un simple coup d’œil superficiel, et rangé dans le sous-sol d’un musée. La découverte soulève la question de savoir s’il existe de nombreux autres artefacts géométriques de différents types – tels que des icosaèdres, des hexagones, des octogones – encore à trouver dans ce qui était autrefois l’important Empire romain.

L'icosaèdre romain retrouvé par Benno Artmann

L’icosaèdre romain trouvé par Benno Artmann. ( georgehart.com )

Malgré les nombreuses questions sans réponse, une chose est sûre, les dodécaèdres romains étaient très appréciés par leurs propriétaires. Ceci est démontré par le fait qu’un certain nombre d’entre eux ont été trouvés parmi des trésors , avec des pièces de monnaie et d’autres objets de valeur. Nous ne connaîtrons peut-être jamais le véritable but des dodécaèdres romains, mais nous ne pouvons qu’espérer que les progrès de l’archéologie permettront de découvrir d’autres indices qui aideront à résoudre cette ancienne énigme.

Image du haut: un dodécaèdre romain. Source: BigStockPhoto

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANCIENTORIGINS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *