Une maman accusée d’avoir tué son fils de 2 ans affirme qu’elle a parlé à son fantôme plaide coupable d’abus

Une femme de Floride accusée en 2018 d’avoir tué son fils en bas âge avec un seul coup de poing a accepté un accord de plaidoyer avec les procureurs, selon des archives en ligne.

Live-in boyfriend arrested in toddler’s torture death OPD has made a second arrest in the death of 2-year-old Jayce Martin. Johnathan Pursglove, 25, arrested on charges of Aggravated Manslaughter of a Child. Jayce’s mother, 24-year-old Victoria Toth, was arrested on charges of Aggravated Manslaughter of a Child earlier this month

Victoria Toth, 26 ans, a comparu devant le tribunal la semaine dernière, où elle a plaidé coupable à un seul chef d’accusation de négligence grave envers les enfants.

Elle a été initialement accusée d’homicide involontaire coupable en relation avec la mort de son fils, Jayce Martin.

Jayce avait 2 ans lorsqu’il est décédé en septembre 2018, quelques jours après que sa mère l’ait frappé, a annoncé la police.

victoria-toth-1-2000

Victoria Toth | CRÉDIT: DÉPARTEMENT DE POLICE D’ORLANDO

Le petit ami de Toth, Johnathan Pursglove, a également été accusé d’homicide involontaire coupable d’un enfant. Son audience de plaidoyer est prévue pour mars et il n’était pas immédiatement clair s’il avait un avocat qui pouvait commenter en son nom.

En avril 2019, les procureurs ont présenté de nouvelles preuves dans l’affaire, alléguant que Toth avait dit à Pursglove qu’elle avait vu le fantôme de Jayce .

« Je parle à Jayce et il me dit que c’est quelque chose que nous sommes censés traverser », aurait déclaré Toth à Pursglove dans des conversations enregistrées. «Entendre Jayce me dire que nous allons y arriver me donne quelque chose à quoi m’accrocher.

Les enquêteurs ont déclaré que Toth avait refusé d’emmener Jayce à l’hôpital parce qu’elle pensait que les blessures du garçon provoqueraient des soupçons et entraîneraient des accusations criminelles contre son petit ami.

Selon l’Orlando Sentinel , les médecins ont noté qu’il semblait que Jayce souffrait de malnutrition et que son corps portait les cicatrices d’abus passés.

Toth apprendra sa phrase dans un proche avenir, mais aucune audience n’a encore été fixée.

Elle risque jusqu’à 15 ans de prison, rapporte Sentinel .

Toth a été libéré sous caution.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : PEOPLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *