Avons nous enfin la preuve de ce qui a réellement tué les dinosaures?

Selon de nouvelles recherches, il existe enfin des preuves solides qu’un astéroïde a effectivement tué les dinosaures il y a environ 66 millions d’années. Alors que la théorie la plus discutée était qu’un astéroïde les avait tués, il y a eu d’autres hypothèses telles que des éruptions volcaniques ou d’autres catastrophes mondiales.

Dans les années 1980, les chercheurs ont découvert de la poussière d’astéroïdes dans la couche géologique depuis l’extinction des dinosaures. Puis, dans les années 1990, les experts ont confirmé que le cratère d’impact de Chicxulub avait le même âge que la couche de roche géologique. Et maintenant, il a été confirmé que de la poussière d’astéroïdes a été trouvée à l’intérieur du cratère d’impact. «Le cercle est enfin terminé», a déclaré Steven Goderis, qui est professeur de géochimie à la Vrije Universiteit Brussel et qui a dirigé l’étude.

Les chercheurs impliqués dans la mission du Programme international de découverte de l’océan ont prélevé près de 3000 pieds d’échantillons de carottes de roche du cratère d’impact enfoui sous le fond marin. (Une image d’un morceau du noyau de roche peut être vue ici .)

Ils ont pu confirmer que la poussière provenait d’un astéroïde car elle contenait plusieurs éléments associés à des roches spatiales – en particulier l’iridium qui se trouve dans certains astéroïdes mais rare dans la croûte de notre planète. Les plus grandes quantités d’iridium ont été découvertes dans un morceau du noyau rocheux qui ne mesurait que 5 centimètres et était situé au sommet de l’anneau de cratère du cratère. La couche de sédiments trouvée dans le cratère de l’impact était si épaisse que les chercheurs ont pu la dater de deux décennies après la frappe.

Pour s’assurer qu’ils étaient corrects dans leur étude, des analyses supplémentaires ont été menées dans plusieurs laboratoires différents à travers le monde – Belgique, Autriche, États-Unis et Japon. Goderis a réitéré cela en déclarant: «Nous avons combiné les résultats de quatre laboratoires indépendants à travers le monde pour nous assurer que nous avons bien compris.»

Immédiatement après l’impact, la poussière se serait envolée dans l’atmosphère, mais les chercheurs pensent qu’elle n’a duré que quelques décennies au maximum, ce qui correspond approximativement au temps qu’il aurait fallu à de nombreuses espèces pour disparaître complètement.

Des études supplémentaires sont prévues pour l’été, l’accent étant mis sur le centre du cratère où les experts espèrent trouver des matériaux supplémentaires à partir de l’astéroïde.

L’étude a été publiée dans Science Advances where it can be read in full.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *