Jean Hilliard : La femme en hibernation de glace

Par une matinée extrêmement froide du 20 décembre 1980 à Lengby, Minnesota, un homme a ouvert sa porte arrière pour trouver son voisin de 19 ans, Jean Hilliard, allongé dans la neige.

Elle était littéralement gelée de la nuit précédente, lorsque les températures ont chuté de vingt-cinq degrés sous zéro. Apparemment, Jean essayait désespérément de joindre sa voisine pour obtenir de l’aide lorsque sa voiture a dérapé sur la route.

Lorsque son corps a été découvert, elle a été immédiatement envoyée à l’hôpital local, où son état a stupéfié les médecins. L’une des infirmières a dit que Jean avait «si froid, c’était comme si on allait dans un congélateur» et que «son visage était absolument blanc, juste ce regard cendré et mortel».

Sa température était trop basse pour être enregistrée sur des thermomètres qui descendent à 88 degrés et son cœur battait environ 12 fois par minute, moins d’un cinquième de son rythme normal.

Le Dr Ryan Kelly a déclaré qu’elle était gravement gelée. Aucun de ses membres ne se plierait ni ne bougerait. Quand une personne a des engelures. Cela signifie en fait que des cristaux de glace se forment dans les cellules et, ce faisant, ils détruisent de nombreuses cellules du corps.

Après que les mains et les pieds commencent peut-être les étapes initiales des engelures et que la température centrale du corps baisse, le cœur, les poumons, les organes internes de l’abdomen, le cerveau, lorsque ceux-ci commencent à refroidir, cela devient de plus en plus difficile pour pour qu’ils remplissent leurs fonctions, jusqu’à ce que finalement, ils s’arrêtent.

À ce stade, le patient mourrait plus que probablement.

Cependant, 2 heures plus tard, Jean a eu de violentes convulsions et a repris connaissance. Tout semblait aller bien avec son esprit et son corps. Il devint bientôt clair que rien ne devrait être amputé d’elle et qu’elle se rétablirait.

Après quarante-neuf jours à l’hôpital et au mépris de tout ce que l’on savait sur les engelures, Jean a été libéré. Depuis lors, elle a fait un rétablissement étonnant et n’a subi aucun effet néfaste par la suite.

Jean est maintenant marié et mère de trois enfants. Elle croit qu’avec les médecins et les infirmières, la chaîne de prière a aidé à sauver sa vie.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *