L’étrange cas du singe martien

Ca commençait comme une nuit normale pour le policier Sherley Brown et son partenaire, une autre chaude nuit d’été de juillet près de la ville d’Austell, dans l’État américain de Géorgie. C’était une zone rurale calme où il ne se passait pas grand-chose, les deux utilisant généralement le temps pour discuter ou simplement pour regarder la nuit et les lignes de voies passer. Pourtant, ce soir, ils étaient sur le point de tourner un virage et de tomber sur une histoire étrange, et la nuit était sur le point de devenir l’une des plus bizarres qu’ils aient jamais vécues, avec des OVNIS et ce qui semblait être un extraterrestre mort.

C’était le 8 juillet 1953 et Brown et son partenaire se trouvaient juste à l’extérieur d’Austell, juste au nord d’Atlanta, en voiture le long de l’autoroute Bankhead. Alors que les deux officiers contournaient le virage, ils ont dû s’arrêter car il y avait une camionnette assise pratiquement au milieu de la route, entourée de trois hommes à l’air très agités et paniqués.

Lorsque Brown est sorti pour les approcher, ils se sont identifiés comme deux barbiers de la ville nommés Ed Watters et Tom Wilson, ainsi qu’un boucher local du nom d’Arnold Payne. Les hommes étaient très excités, bavardant en parlant les uns sur les autres et visiblement essoufflés et effrayés. Lorsque Brown leur a dit de se calmer, il a pu leur expliquer ce qui s’était passé et c’était loin du crime auquel le policier s’attendait.

Les hommes ont dit aux policiers qu’ils avaient conduit le long de la route rurale tranquille quand ils avaient ensuite tourné le même virage pour voir une soucoupe volante rouge brillant planer là-dessus sur l’asphalte. Quand ils avaient ralenti pour regarder avec étonnement, ils avaient remarqué deux petites créatures bizarres d’environ 2 pieds de haut qui se cachaient dans les buissons, dont l’un avait sauté juste devant leur camion pour être touché, tandis que l’autre se précipitait pour embarquer. l’OVNI, qui a ensuite viré au bleu et s’est enfui dans la nuit, tirant des flammes comme il le faisait pour brûler la route.

Ils ont également affirmé que lorsqu’ils avaient arrêté la voiture, ils avaient découvert qu’ils avaient non seulement frappé l’étrange créature, mais qu’elle gisait là, morte sur la route. Brown ne croyait pas du tout à cela jusqu’à ce qu’ils lui aient montré la preuve que l’autoroute était en effet brûlée par ce qui ressemblait à une chaleur très élevée, et encore plus étrange était qu’ils avaient toujours l’extraterrestre mort. Brown y jeta un œil et vit qu’il était glabre et pâle, avec une tête déformée et des yeux ronds surdimensionnés. C’était hideux et évidemment pas de ce monde, alors Brown a été forcé d’admettre qu’ils pourraient dire la vérité, en la rapportant au siège.

L’histoire de l’OVNI et de l’extraterrestre mort n’a pas tardé à sortir dans la nature, et bientôt le poste de police a été appelé par les journalistes, l’armée de l’air et des dizaines d’autres personnes qui ont prétendu avoir vu des lumières. dans le ciel et d’étranges créatures déambulant cette même nuit. En fait, le poste de police était inondé par de tels appels, et quand il a frappé les nouvelles le lendemain, c’était le discours d’Atlanta, avec beaucoup de gens pensant vraiment qu’ils étaient au milieu d’une véritable invasion extraterrestre, seulement alimenté par de nombreux des images du corps extraterrestre mort effrayant ont éclaboussé partout dans l’actualité. Entre-temps, un vétérinaire local a jeté un coup d’œil au corps et n’a pas pu l’identifier comme un animal qu’il connaissait et disant qu’il ne semblait «pas de ce monde, »Qui n’a fait que créer plus de panique et attiser les flammes d’une hystérie de masse croissante et d’une frénésie médiatique. Les gens perdaient la tête.

Pendant que tout cela se passait, la créature qui s’appelait maintenant «Le singe martien» a été emmenée à l’Université Emory pour être examinée par deux professeurs d’anatomie, qui l’ont rapidement vue pour ce qu’elle était vraiment. Il s’avérerait que ce n’était pas un singe martien ou une créature extraterrestre, mais juste un singe normal, un singe rhésus pour être exact, qui avait été rasé et maquillé pour avoir l’air plus étrange qu’il ne l’était, l’un des professeurs remarquant: «Si ça vient de l’espace, ils n’ont rien inventé de nouveau. Les trois hommes qui ont prétendu avoir tué l’extraterrestre ont ensuite rapidement avoué que c’était une grosse farce qui était devenue incontrôlable. Ils s’étaient alors mis à attraper un singe mort, à le raser, à lui couper la queue et à ajouter du colorant alimentaire vert pour plus de bizarrerie.

Le singe martien

Même après cette révélation, il a fallu un certain temps pour que les gens commencent à se calmer et à accepter qu’ils n’étaient pas envahis par des extraterrestres, et entre-temps, les trois responsables ont été accusés de cruauté envers les animaux, réussissant à s’en tirer sur une technicité. Ils ont finalement été giflés d’une amende de seulement 40 $ pour obstruction à l’autoroute et poursuivis par des personnes les appelant les hommes singes. Ils ont fini par tomber du radar, le singe lui-même se retrouvant en possession du mini-musée du Georgia Bureau of Investigation, où il peut encore être vu à ce jour. Tout cela est un tourbillon d’étrangeté, et cela montre simplement comment les canulars et les informations peuvent parfois décoller pour créer leur propre vie.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *