Nampa : Une mystérieuse poupée en pierres de 2 millions d’années

Une petite image humaine, habilement formée dans l’argile, a été trouvée en 1889 à Nampa, Idaho. La figurine a été trouvée à plus de 300 pieds au niveau d’un puits ennuyeux qui semblerait placer son âge bien avant l’arrivée prévue de l’homme dans cette partie du monde.

À part l’Homo sapiens sapiens, aucun hominidé n’est connu pour avoir façonné des œuvres d’art comme la figurine Nampa. Les preuves suggèrent donc que les humains de type moderne vivaient en Amérique il y a environ 2 millions d’années, à la frontière Plio-Pléistocène.

En 1887, James A. Pinney, Nathan Falk, Joseph Perrault, John Bernard et MA Kurtz ont formé une entreprise pour localiser l’eau artésienne dans la nouvelle ville frontière de Nampa, Idaho.

Figurine Nampa

En juillet 1889, l’un des propriétaires de l’entreprise de forage, Mark A. Kurtz, vérifiait le matériau amené par une pompe à sable à partir d’une couche d’argile de plus de 300 pieds dans le puits de forage. Un objet étrange est entré entre ses mains. En le lavant, il découvrit que c’était une petite figurine humaine.

Kurtz montra plus tard la figurine à Charles F. Adams, président de l’Union Pacific Railroad, qui passait par l’Idaho. Adams, qui avait récemment lu un livre de GF Wright, a écrit à Wright à propos de la découverte.

Wright, de la côte est des États-Unis, a écrit à Kurtz pour lui demander une photographie de l’artefact. Kurtz a répondu qu’il n’y avait aucun moyen pour lui de faire une photo, alors il a envoyé la figurine à Wright. Wright a noté: «L’objet mesure environ un pouce et demi de long et est remarquable par la perfection avec laquelle il représente la forme humaine.»

Il a ajouté: «C’était une figure féminine, et il y avait des linéaments réalistes dans les parties finies qui feraient honneur aux centres d’art classiques.» Wright a également examiné le forage pour voir si la figurine aurait pu glisser d’un niveau plus élevé. Il a déclaré: «Pour répondre aux objections, il sera bon de donner plus de détails sur les faits.

«Le puits mesurait six pouces de diamètre et était tubé avec de lourds tubes de fer, qui étaient enfoncés par le haut et vissés ensemble, section par section, au fur et à mesure des progrès. Il était donc impossible pour quoi que ce soit de travailler par les côtés. La perceuse n’a pas été utilisée après avoir pénétré dans le dépôt de lave près de la surface, mais le tube a été enfoncé et le matériau inclus a été extrait de temps en temps à l’aide d’une pompe à sable.

L’objet n’était pas de fabrication récente. Il était profondément coloré avec les oxydes de fer caractéristiques des dépôts du niveau de 300 pieds. Wright a montré l’objet à l’archéologue FW Putnam de l’Université de Harvard. «En montrant l’objet au professeur FW Putnam», écrit Wright, «il a immédiatement attiré l’attention sur le caractère des incrustations de fer à la surface comme indiquant une relique d’une antiquité considérable.

«Il y avait des plaques d’oxyde de fer rouge anhydre dans des endroits protégés, qui n’auraient pu se former sur aucun objet frauduleux. En visitant la localité en 1890, alors que sur le terrain, pour comparer la décoloration de l’oxyde sur l’image avec celle sur les boules d’argile encore trouvées parmi les débris qui sont venus du puits, et a constaté qu’il était aussi presque identique qu’il est possible d’être.

«Ces preuves confirmatives, en rapport avec le caractère très satisfaisant des preuves fournies par les parties qui ont fait la découverte, et confirmées par M. GM Cumming, de Boston (à l’époque surintendant de cette division de l’Oregon Short Line Railroad, et qui connaissait toutes les parties et était sur le terrain un jour ou deux après la découverte) a placé l’authenticité de la découverte hors de tout doute raisonnable.

«A ces preuves s’ajoute également la conformité générale de l’objet à d’autres reliques de l’homme qui ont été trouvées sous les dépôts de lave sur la côte Pacifique. L’image de Nampa est également similaire à la célèbre Willendorf Venus, qui aurait environ 30 000 ans. »

Willendorf Vénus
Willendorf Vénus

Selon les théories darwiniennes actuelles de l’évolution, les figurines comme l’image de l’Idaho sont fabriquées uniquement par des humains de type moderne, qui ont vu le jour il y a environ 200 000 ans seulement.

Les statues les plus anciennes de figures humaines d’un degré d’art similaire à celui de l’image Nampa ne remontent qu’à la période du Paléolithique tardif de l’Europe, environ 20 000 ou 30 000 ans. Dans les anciens écrits sanskrits de l’Inde, cependant, les humains sont présents depuis le début de la vie sur terre. Il y a des figures de dieux et de déesses dans les temples indiens qui, selon les sources traditionnelles, sont aussi anciennes que l’image Nampa et plus.

La figurine Nampa remet fortement en question le scénario évolutif a été noté par WH Holmes de la Smithsonian Institution. En 1919, Holmes a écrit dans son Handbook of Aboriginal American Antiquities:

«Selon Emmons, la formation dans laquelle la pompe fonctionnait est de la fin du Tertiaire ou du début du Quaternaire; et l’apparente improbabilité de l’apparition d’une figure humaine bien modelée dans des gisements d’une si grande antiquité a fait naître de sérieux doutes quant à son authenticité.

Holmes pense qu’il doit être glissé d’un niveau supérieur. Les preuves qui contredisent les idées préconçues évolutionnistes sur l’antiquité de l’espèce humaine sont souvent rejetées, juste pour cette seule raison.

Si Holmes avait pu démontrer qu’il pouvait dans cette zone trouver un endroit où il pourrait laisser tomber une figurine et la faire descendre à 300 pieds dans le sol par un chemin naturel à travers une couche de basalte de 15 pieds, et plus loin vers le 300- niveau du pied, cela pourrait constituer une preuve réelle à l’appui de sa théorie.

Mais aucune preuve de ce type n’a été fournie. Nous devons également tenir compte du témoignage du Dr Putnam et du Dr Jewett selon lequel l’objet était d’une antiquité considérable. Aujourd’hui, l’image de Nampa est conservée à la Société historique de l’État de l’Idaho à Boise, Idaho.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Sources: Atlantis Rising Magazine vol. 64: «Le mystère de l’image de Nampa» par Michael Cremo; Histoire cachée de la race humaine par Michael Cremo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *