Jophar Vorin : L’homme De La Mystérieuse Laxaria

En 1851, un homme se faisant appeler Jophar Vorin (Joseph Vorin) a été retrouvé errant dans le village allemand de Francfort-sur-Oder, en même temps qu’il parlait un allemand brisé, le voyageur parlait et écrivait dans des langues inconnues qu’il appelait «laxarien» et «abramien». « 

Il a représenté qu’il était de «Laxaria» dans une région du globe appelée «Sakria», séparée de l’Europe par un vaste océan. Cela a déconcerté les autorités car aucun des lieux n’existait sur leur carte du monde!

Il dit que sa religion est chrétienne dans sa forme et sa doctrine, et qu’elle s’appelle Ispatienne. Laxaria qu’il représente se trouve à plusieurs centaines de kilomètres de l’Europe et en a séparé de vastes océans.

Son but en venant en Europe, allègue-t-il, était de chercher un frère perdu depuis longtemps; mais il a subi un naufrage pendant le voyage – là où il ne sait pas – et il ne peut pas non plus tracer sa route à terre sur aucune carte ou globe.

Il revendique pour sa race inconnue une part considérable de connaissances géographiques. Il appelle les cinq grands compartiments (continents) de la terre Sakria, Aflar, Astar, Auslar et Euplar.

Des érudits de Francfort ont conclu que l’homme n’était pas fou et que son histoire était considérée comme plausible, alors ils l’ont envoyé à Berlin pour être soumis à d’autres études et recherches, mais pendant le voyage, en proie à une sorte de crise hystérique, il s’est jeté dehors. de la voiture et a disparu dans les bois environnants.

Malgré de longues et minutieuses recherches de l’homme, aucune trace n’a été trouvée: il semblait avoir disparu aussi mystérieusement qu’il était arrivé.

L’inspecteur Liabeuf chargé de l’accompagner à Berlin a émis l’hypothèse que l’homme pouvait être «un être d’un autre monde» et qu’il était revenu d’où il venait.

Qui qu’il soit, le conte de Vorin est parfois utilisé comme preuve de téléportation, d’univers parallèles, etc.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *