L’histoire du fantôme sans tête d’Ollerset

En 1914, on rapporte qu’une femme fantôme sans tête hante la mine de charbon d’Ollersett, New Mills, Derbyshire, et les mineurs sont grandement perturbés. New Mills est une ville du Derbyshire, en Angleterre, à environ 13 km au sud-est de Stockport et à 24 km de Manchester.

Le nom de New Mylne (New Mills) lui a été donné à partir d’un moulin à maïs, érigé en 1391, près de l’actuel moulin de Salem sur la rivière Sett dans le hameau d’Ollersett.

Une semaine plus tôt, deux hommes de l’équipe de nuit descendaient le puits et, après s’être occupés des moteurs de pompage, faisaient le voyage de retour, rampant à quatre pattes sous le toit de pierre dégoulinant. Simultanément, leurs yeux se sont éclairés sur un objet se tenant à quelques mètres de là, levant les bras et poussant de grands cris.

Une fois leur peur momentanée passée, les hommes se rendirent sur place en toute hâte, mais l’apparition à leur approche disparut dans les airs et ne fut plus revue cette nuit-là.

Les hommes montèrent sur l’arbre, très perturbés par leur expérience, et racontèrent l’histoire à l’homme-moteur. Sa suggestion selon laquelle ce qu’ils avaient vu était une ombre ne trouva aucune faveur auprès des hommes, qui persistèrent à dire que c’était le fantôme d’Ollersett qu’ils avaient vu.

Deux nuits se passèrent sans que rien de fâcheux ne se produise, et la troisième nuit, un mineur descendit l’arbre pour huiler un moteur. Il n’était pas resté longtemps à terre lorsque ses camarades sur la rive ont entendu la tige de sondage, utilisée comme un signal au mécanicien pour remonter la cage, frapper avec une force inhabituelle.

Lorsque la cage atteignit le sommet, le mineur, au visage blanc et presque en état d’effondrement, déclara qu’il avait vu le fantôme, et sa version concordait minutieusement avec celle des autres mineurs, bien qu’il n’ait ni vu ni entendu leur aventure.

Tous déclarent fermement que leur expérience n’est pas une hallucination, mais plutôt le fantôme d’Ollersett lui-même. La fosse n’a été rouverte que depuis six semaines environ, les hommes employés au nombre d’une quarantaine au total.

Le puits a été coulé pour la première fois il y a près de cent ans, mais comme il y avait une énorme quantité de roches, le travail était presque impossible avec les machines en vogue à l’époque, et plusieurs entreprises qui ont essayé d’atteindre les grandes couches de charbon connues pour être là a dû abandonner l’entreprise.

C’est quelques années plus tard qu’une femme, bien connue dans la localité, a été brutalement assassinée à proximité de la fosse, le caractère sordide du crime provoquant une profonde sensation dans le quartier.

La tête de la pauvre créature avait été coupée du corps, et quand l’acte atroce fut découvert, elle gisait à plusieurs mètres du tronc.

Plus tard, une nouvelle tentative de travail de la fosse a été faite, et les mineurs, descendant le puits pour la première fois depuis de nombreuses années, ont trouvé au fond un médaillon en or attaché à une chaîne, contenant des cheveux humains, et des lambeaux de vêtements de femme.

Il n’y avait cependant aucune trace de squelette. Naturellement, les hommes ont été dérangés par leur découverte, mais les opérations pour atteindre le charbon ont été poursuivies.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *