Des dizaines d’OVNIS chassent les destroyers de la marine américaine au large

Les observations d’OVNIS et les cas d’enlèvement continuent d’augmenter de jour en jour, avec des millions de personnes dans le monde rapportant maintenant qu’ils ont été « enlevés » par des extraterrestres; Tout indique qu’un jour nous serons envahis par des forces au-delà de notre système solaire. Mais pas de panique: il existe des centaines de manuels destinés à fournir des informations scientifiques sur les extraterrestres et leurs projets de conquête de notre petite planète bleue.

Il existe des livres qui visent à démontrer comment, avec les connaissances appropriées et la formation nécessaire, toute personne intéressée peut vraiment se protéger des extraterrestres. Il est nécessaire de savoir comment aider votre famille d’enlèvement et même de savoir quoi faire lorsque le pire des scénarios se produit. Vous pensez peut-être que ce n’est que la folie d’un esprit hyperactif, mais la réalité n’est pas comme ça. Surtout à la suite des dernières informations sur les rencontres entre les OVNIS et les destroyers de l’US Navy.

Persécution en haute mer

Plusieurs OVNIS ont poursuivi à plusieurs reprises des destroyers de la marine américaine au large des côtes de la Californie  en juillet 2019, rapporte le portail d’informations The Drive , citant les journaux des navires. Jusqu’à six OVNIS ont volé autour des navires de guerre à la fois dans des conditions souvent de faible visibilité près de l’archipel nord au large des côtes de la Californie pendant plusieurs jours, avec les mystérieux objets volants clignotant et déclenchant le protocole de sécurité à bord des navires.

OVNIS Destroyer - Des dizaines d'OVNIS chassent les destroyers de l'US Navy en haute mer

Le rapport était basé principalement sur les registres des navires de la Marine que The Drive avait obtenus grâce à une demande du Freedom of Information Act (FOIA), ainsi que sur les données de suivi des navires accessibles au public. Un documentaire, Dave Beaty, a d’abord découvert quelques détails sur les vols d’OVNIS autour de l’USS Kidd, un destroyer de la Marine. L’épisode a soulevé la possibilité d’une grave faille de sécurité.

L’incident d’OVNI a eu lieu près de l’île de San Clemente, qui abrite des installations militaires, y compris un site d’entraînement Navy SEAL. Les OVNIS ont déclenché une réaction en chaîne, avec des demandes immédiates des enquêteurs de la Marine et du FBI et des officiers du renseignement, y compris un agent spécial du Naval Criminal Investigation Service, le bureau de terrain du FBI à Los Angeles et le directeur du Center for Maritime Intelligence Operations au sein de la 3e flotte, selon les courriels obtenus par The Drive. Les courriels indiquaient clairement que la question avait reçu une attention de haut niveau , jusqu’au bureau du chef des opérations navales.

Les autorités militaires ont enquêté pour savoir si la marine aurait pu lancer les drones à l’insu des équipages des destroyers. Il n’était pas clair si tel était le cas, selon les courriels cités dans le rapport. Les OVNIS sont restés dans les airs pendant 90 minutes ou plus, dépassant la capacité des drones disponibles dans le commerce , et ont couvert au moins 185 kilomètres dans un cas, selon le rapport, qui cite les emplacements des navires qui ont rapporté avoir vu l’avion.

Selon les journaux du navire, les OVNIS étaient également capables de voler à la même vitesse qu’un destroyer voyageant à 16 nœuds (30 km / h) dans des conditions de faible visibilité, ce qui est défini comme moins de 1,8 kilomètres de visibilité. La première observation des objets volants non identifiés a eu lieu dans la nuit du 14 juillet 2019 et les marins du Kidd ont signalé deux drones. D’après le journal de bord manuscrit, le navire a déployé à bord une unité de renseignement, connue sous le nom d’équipe «SNOOPIE», ou équipe d’exploitation et d’interprétation nautiques ou photographiques du navire, pour documenter l’avion robotique.

OVNIS de destroyer de l'US Navy - Des dizaines d'ovnis poursuivent des destroyers de l'US Navy en haute mer

Après que les deux OVNIS aient été détectés, Kidd a pris des précautions de sécurité, restreignant les communications d’une manière désignée dans le registre du navire comme « River City 1 ». Ensuite, deux autres destroyers de classe Arleigh Burke ont signalé la présence d’OVNIS. L’équipage de l’USS Rafael Peralta a observé une « lumière blanche identifiée planant au-dessus » du poste de pilotage du navire , selon le carnet de bord du navire. La nuit suivante, le 15 juillet, les ovnis sont réapparus tard dans la nuit. L’USS Russell a documenté une vague d’activité d’objets volants étranges, tombant en élévation et se déplaçant d’avant en arrière et de gauche à droite.

Un bateau de croisière de passage, le Carnival Imagination, a envoyé par radio Rafael Peralta pour dire à l’équipage que les OVNIS n’étaient pas des drones du bateau de croisière. L’équipage a dit au navire de la Marine qu’ils avaient vu jusqu’à cinq ou six OVNIS opérant à proximité, selon le dossier Peralta. Même alors que les responsables militaires tentaient de recueillir des informations sur les incidents du 14 au 15 juillet , davantage d’OVNIS ont été vus voler près des navires de guerre aux petites heures du matin du 25 juillet et du 30 juillet, selon le rapport.

C’est un incident majeur qui s’ajoute aux rencontres d’OVNIS par les pilotes mariaux américains Personne ne sait ce qui se passe réellement, et il a été démontré que ces OVNIS dépassent de loin toutes les technologies connues. Bien que les principaux médias ne rapportent pas correctement, la présence même d’OVNIS chassant des avions ou des navires de guerre suggère que nous pourrions nous retrouver face à une invasion extraterrestre imminente . Bien qu’il y ait ceux qui pensent qu’une civilisation extraterrestre nous sauve peut-être de notre propre destruction.

Que pensez-vous des OVNIS chassant les navires de guerre américains? Est-ce une invasion extraterrestre silencieuse?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *